Juillet 30, 2017
Par La Rotative (Tours)
7 visites


Le 30 mars dernier, Angelo Garand était tué par des hommes du GIGN venus l’interpeller au domicile familial parce qu’il n’était pas rentré de permission. Communiqué de la famille Garand et de ses soutiens.


infos locales

/
,
,




Source: