Novembre 6, 2020
Par CQFD
183 visites


Lundi de bouclage, 15 h. L’heure est grave, les regards tendus, les trognes atrabilaires. Notre attachĂ©e de presse Sam vient d’ouvrir l’urne (un vieux cubi de rouge) contenant les bulletins de vote et chacun de nous en a conscience : le moment est historique. Qui sera le prochain prĂ©sident des USA ? On va vite le savoir, nom d’un yankee.

Alors que les vrais rĂ©sultats seront annoncĂ©s aprĂšs l’impression de ce numĂ©ro, on est une vingtaine Ă  avoir participĂ© au vote alternatif de CQFD, chacun optant pour deux favoris. Avec l’idĂ©e que, bordel, on ne va pas avoir de mal Ă  trouver mieux que Trump ou Biden. Un pressentiment qui se confirme vite. Le dĂ©pouillement se dĂ©roulant sous le regard de deux scrutateurs officiels montre en effet une tendance certaine Ă  renouveler la classe politique. Premier bulletin : « Bruce Willis / BeyoncĂ© Â». DeuxiĂšme : « Laura Ingalls / Alexandria Ocasio-Cortez Â». TroisiĂšme : « Le chat de Fat Freddy / Woodstock (oiseau de Charlie Brown) Â». Sortent Ă©galement de l’urne Patti Smith, Peter Pan, Scoubidou, Michael Jackson, Rihanna, un bouchon de liĂšge et une photo de notre secrĂ©taire de rĂ©daction en affriolante veste lĂ©opard. Belle brochette.

Le hic : certains d’entre nous, que je ne nommerai pas (CĂ©cile et Clair), ont profitĂ© d’un certain relĂąchement Ă©thylique pour bourrer l’urne de bulletins Ă  la gloire de leurs favoris. Le stratagĂšme ayant piteusement fait pschitt, une commission de conciliation prĂ©sidĂ©e par le juge de paix Iffik parvient Ă  ramener le calme au local, aprĂšs une situation de quasi guerre civile. Les rĂ©sultats sont alors proclamĂ©s, aprĂšs Ă©coute religieuse du « Born in the USA Â» de Springsteen.

Est Ă©lue prĂ©sidente des États-Unis Angela Davis, infatigable combattante des droits civiques et Ă©gĂ©rie d’un fĂ©minisme rĂ©volutionnaire tout ce qu’il y a de plus punchy.

Est dĂ©signĂ© vice-prĂ©sident Denver le dernier dinosaure, hĂ©ros d’une sĂ©rie tĂ©lĂ©visĂ©e diffusĂ©e dans les annĂ©es 1990, spĂ©cimen de Corythosaurus vert passionnĂ© de guitare et de skate – « notre ami et bien plus encore Â».

Est arbitrairement intronisĂ©e au ministĂšre du Swag la chanteuse BeyoncĂ©, que l’on ne prĂ©sente plus.

VoilĂ .

Applaudissement fournis.

Serments sur Le Capital de Marx.

Concert de Rihanna.

Et on ne sait pas ce qui va se passer demain, si le pays va continuer Ă  s’enfoncer dans la folie fasciste, mais une chose est sĂ»re : le jour oĂč le destin des Ricains reposera entre nos mains, ils retrouveront le droit de rĂȘver. C’est pas rien. ■

PS : Un immense merci aux valeureux camarades de Besançon qui ont, sans rien nous dire, produit et vendu une biĂšre de soutien au Chien Rouge. Que 1 000 chevreuils Ă  perruque chantent vos louanges !


La Une du n°192 de CQFD, illustrée par Cécile K. {JPEG}

- Ce texte est extrait du numĂ©ro 192 de CQFD, en kiosque du 6 novembre au 3 dĂ©cembre.

  • Ce numĂ©ro est disponible chez prĂšs de 3 000 marchands de journaux partout en France. Pour retrouver les points de vente prĂšs de chez vous, cliquez ici.
  • Pour recevoir les prochains numĂ©ros dans votre boĂźte aux lettres, vous avez la possibilitĂ© de vous abonner.



Source: Cqfd-journal.org