Octobre 10, 2021
Par Le Monde Libertaire
304 visites


Il faut beaucoup d’abnĂ©gation pour, malgrĂ© le silence et l’aveuglement de certains, penser les rapports complexes et pourtant riches qu’entretiennent anarchistes et juifs jusqu’aux recoins les plus sombres de l’antisĂ©mitisme. Pierre Sommermeyer nous le rappelle, c’est en 2019 seulement que la FĂ©dĂ©ration Anarchiste a adoptĂ© une motion reconnaissant la nĂ©cessitĂ© de lutter contre l’antisĂ©mitisme.

Le livre de Pierre pointe l’absence de dĂ©bat chez les libertaires sur les consĂ©quences de la destruction des juifs d’Europe et de l’apparition du nĂ©gationnisme, consĂ©quences majeures pour comprendre les enjeux du monde contemporain. Mais longtemps, on le sait, les libertaires ont Ă©tĂ© obsĂ©dĂ©s par la seule guerre d’Espagne, parangon de toute leur culture, horizon indĂ©passable, thĂšme d’un nombre incalculable de livres anarchistes, alors qu’on cherchera en vain, ou presque, des textes Ă©voquant l’action des libertaires durant la seconde guerre mondiale, ou des textes sur l’extermination qui concerna pourtant de nombreux anarchistes juifs.

Sur ce constat, le livre reprend l’histoire aux annĂ©es de crĂ©ation du mouvement anarchiste, il ne fait pas l’impasse sur la mĂ©connaissance et les clichĂ©s pĂ©joratifs de certains, Proudhon, Bakounine, rĂ©duisant le juif au capital juif, comme si tous avaient Ă©tĂ© de riches banquiers. Sur ces reprĂ©sentations judĂ©ophobes se greffera bientĂŽt la thĂ©orie du complot juif portĂ©e par un Drumont.

On apprend beaucoup dans Anarchistes et juifs, en particulier sur certaines proximitĂ©s entre la religion du livre et l’aspiration Ă  une sociĂ©tĂ© anarchiste. Des clĂ©s pour comprendre la prĂ©sence historique des juifs dans le mouvement libertaire. On suit, non sans nausĂ©es les itinĂ©raires empruntĂ©s par la peste antisĂ©mite au cƓur du mouvement par un Rassinier de sinistre mĂ©moire, un Pierre Guillaume et la librairie la Vieille Taupe. Les errements de certains qui au nom de la juste cause palestinienne se mirent Ă  nier l’importance de la Shoah dans le sillage d’un Faurisson.

Pour autant le fait de quelques-uns ne doit pas jeter le discrédit sur tous.

Il faut se saisir des questions sur l’antisĂ©mitisme ou l’antisionisme, et en ce sens le livre de Pierre, prolongĂ© par de riches annexes est une Ă©tape essentielle Ă  la prise en compte de la spĂ©cificitĂ© de la Shoah et des prolongements de celle-ci qui vont jusqu’à la crĂ©ation d’IsraĂ«l et Ă  la gĂ©opolitique du Moyen-Orient.

Thierry Guilabert

Anarchistes et juifs, Pierre Sommermeyer. Éditions Libertaires – 2021.
174 pages, 14 euros. En vente Ă  la librairie Publico.




Source: Monde-libertaire.fr