Novembre 5, 2022
Par Indymedia Lille
227 visites

Anarchie et Balances

Publié le 30 octobre 2020 par régressisme

à propos de Bob Black et des poucaves en général

Il semble y avoir peu de condamnation des balances en milieu insurrectionnel. Du moins, d’aprĂšs mon expĂ©rience personnelle. Tandis que les gens s’y plaignent lĂ©gitimement de l’État et de la propriĂ©tĂ©, ils sont comme incapables de reconnaĂźtre les infiltrĂ©s cherchant Ă  miner nos efforts envers ces institutions oppressives — d’oĂč peut-ĂȘtre la floraison hygiĂ©niste de concepts purement accusateurs, comme le paranoĂŻde « dĂ©viationniste Â». Il n’y a qu’à voir ces articles d’Indymedia, en pleine nĂ©gation historique, moquer l’idĂ©e qu’il existerait des agents provocateurs parmi les « casseurs Â» (saboteurs, syndiquĂ©s en colĂšre et anarcho-conseillistes). Il n’y a qu’à voir les librairies anarchistes attaquĂ©es au moindre dĂ©bat sur l’idĂ©ologie dĂ©coloniale.

Ce texte se veut donc explorer briĂšvement le problĂšme des balances, des rats, des mouchards, des ordures, des cafards, des traĂźtres ou des fils de lĂąches en tout genre Ă  l’heure oĂč la fidĂ©litĂ© s’efface dans la virtualitĂ© des « anonymes Â».

Une balance se dĂ©finit comme une personne travaillant avec les autoritĂ©s dans le but de miner un effort politique (ou anti-politique, selon les dĂ©finitions de chacun). Le gamin qui vous a dĂ©noncĂ© au proviseur pour lui avoir volĂ© un bonbec Ă  la noix de coco, l’anarchiste appelant les flics parce qu’il n’a pas les couilles de demander au voisin de baisser le son, le pote qui craque en garde-Ă -vue, le Rambo du web qui se cache derriĂšre l’avocat quand tu viens lui faire assumer ses propos, ce sont aussi des balances.

La police n’a souvent pas grand-chose Ă  faire. Rien de plus simple pour elle de foutre la pression en garde-Ă -vue Ă  un morveux progressiste ayant perdu toute sauvagerie, puis nĂ©gocier un casier judiciaire vierge, une simple remontrance par papa. MĂȘme chose en prison avec les rĂ©ductions de peine, bonnes conduites et autres copinages. On l’a vu bien trop de fois. Tout le monde dit qu’il ne balancera jamais devant les autres, qu’il a des principes, mais sa dignitĂ©, son honneur, sa dĂ©cence disparaissent Ă  la premiĂšre fessĂ©e du rĂ©el.

Qu’il s’agisse d’une grande gueule ou d’un « bon citoyen Â», son but est de vous faire boucler, de vous voir menottĂ©. Toutous domestiquĂ©s, cette colonne vertĂ©brale du pouvoir prĂŽne Ă©galement une forme de sabotage, de blocage dĂ©loyal, du post Facebook Ă  l’action illĂ©galiste en passant par une vidĂ©o YouTube. Ils vous poussent au crime. La culture de l’hĂ©roĂŻsme dĂ©latoire se propage Ă  gauche via les « SJW Â» (post-anarchistes), et avec elle la puissance de l’ordre judiciaire. En pĂ©riode d’état d’urgence — d’arbitraire encore plus absolu â€”, rien de pire que d’ĂȘtre fichĂ©.

LES BALANCES SONT UN PROBLÈME. Majeur. Si on peut les comprendre en ces temps d’atomisation libĂ©rale et de nihilisme stirnerien, aucune raison ne permet de les excuser. Elles brisent des vies et des familles, parfois Ă  tout jamais. Tandis qu’elles sont protĂ©gĂ©es, non-inquiĂ©tĂ©es, couvertes, cachĂ©es, vous perdez la garde de votre enfant, votre travail, votre aimĂ©e, et pire : votre libertĂ©. Une prĂ©caution de tous les instants sont la clĂ© pour tout partisan de la propagande par le fait. Contre la cancel culture, la security culture.

Ci-dessous un guide détaillé sur les commÚres (comment les éviter, à quoi les reconnaßtre, etc). A lire impérativement pour les militants clandestins. Nous commençons à le traduire en français.

http://www.rats-nosnitch.com/rats/

Restez aware.

— Traduction libre d’un article Fb de l’ami Rudester, anarchiste post-gauchiste, par A.A

https://regressisme.wordpress.com/2020/10/30/anarchie-et-balances/





Source: Lille.indymedia.org