Juillet 17, 2016
Par Brèves du Desordre
357 visites


La compagnonne arrêtée le 6 Juillet à Amsterdam est libre !

Le 15 juillet, notre compagnonne a été relâchée ! Cela ne veut pourtant pas dire qu’il n’y aura pas de procès contre elle. Un juge a décidé qu’elle peut attendre dehors la décision sur son extradition.

Néanmoins, elle a quelques obligations à respecter, elle a dû rendre son passeport et doit se présenter au commissariat une fois par semaine.

Le procès sur son extradition aura lieu le 1er septembre 2016. Il y sera décidé si les Pays-Bas donnent suite à la demande d’extradition de l’Etat allemand, où elle est accusée d’une expropriation de banque.

Nous nous sentons renforcé-e-s et encourage-e-s par la solidarité et le soutien que nous avons reçus au cours de ces dernières semaines. Malgré cette courte pause, il reste nécessaire de discuter, de lutter et d’agir. Ne nous laissons pas dicter par la répression nos besoins et nos désirs de lutter contre ce monde, basé sur l’exploitation et sur l’autorité.

Il y a encore d’autres personnes mises en cause dans cette affaire, qui font face aux accusations avec dignité et force.

Solidarité avec tou-te-s les inculpé-e-s dans les cas d’expropriations à Aachen !

[Traduit de l’allemand de contrainfo, July 17th, 2016]




Source: