Décembre 12, 2020
Par CNT 30
299 visites


Samedi 5 décembre, les manifestantes et manifestants ont exercé leurs droits les plus fondamentaux, soit en se joignant aux Marches des libertés et des justices dans 90 villes, soit en rejoignant les cortèges syndicaux, contre la proposition de loi “Sécurité globale” et contre le chômage et la précarité.

Après le 28 novembre et les 500 000 manifestent-es partout en France, ce samedi, la diversité et l’ampleur des cortèges ont témoignée de l’enracinement de la contestation contre la proposition de loi “Sécurité globale”, tandis que d’autres villes ont rejoint le mouvement. Dans la quasi-totalité des villes, les cortèges mêlant souvent slogans contre la loi “Sécurité globale”, pour la liberté d’expression et des revendications contre le chômage et la politique anti-sociale du gouvernement se sont déroulés dans le calme et la détermination des manifestant-es.

…/… (CLIQUER SUR LAVIGNETTE)





Source: Cnt-f.org