Salut, voici quelques nouvelles du Collectif La Brèche, groupe de squatteurs et squatteuses à Amiens (Picardie). Si vous en aviez pas eu depuis longtemps, ça veut pas dire qu’on a pas été actifs. Depuis le 14 mai 2019, le bâtiment du 65 rue Thuillier-Delambre, 80136 Rivery est squatté par le Collectif La Brèche.
Avant, ça vous aviez peut-être entendu parler de nous… De septembre 2016 à juillet 2017, on occupait la Maison Cozette, 26 place Vogel à Amiens, où on a organisé pas mal de concerts, d’ateliers, débats, projections etc., et qu’on a cloturé par un festival féministe de 3 jours avant de s’en faire expulser manu militari par quelques cars de CRS.
Mais bon, on avait prévu le coup, on occupait déjà le lieu suivant : La Pente, 40 rue Bonvallet, à Amiens, qui a duré jusqu’en janvier 2018. C’était plus calme, mais on a bien animé la vie de quartier quand même, avec des spectacles, projections, et d’autres évènements. Expulsion de nouveau. De janvier 2018 à janvier 2019, on occupe alors le 65 boulevard Guyencourt, toujours à Amiens, un grand squat avec un jardin : « Saint Rock Village ». Et puis après 2 bâtiments municipaux occupés, puis 1 appartenant à la Société Immobilière Picarde, on décide de passer carrément au niveau central…

En février 2019, on ouvre donc « Le Ministère », 2 rue Debray, un immeuble administratif avec moulures et tutti quanti appartenant… Au Ministère du Travail. Pas mal pour des chômeurs et RSAistes 😉 Bon, on s’en fait virer 1 mois et demi plus tard, l’Etat, c’est pas la même chose. Mais on a quand même eu l’occase d’agrandir le collectif entre temps, d’héberger de nouvelles personnes en galère, et de mobiliser pas mal de solidarité autour de tout ça. Comme on a la flemme d’un gros déménagement, on se dit « Boh, on va pas bouger trop loin ». Allez, on squatte juste à côté, on déménage même à pied : au 4 rue Debray, dit « La Mérule », et qui appartient aussi à l’Etat. Pas de chance, y’a vraiment la mérule, ça nous vaut de passer au tribunal administratif, c’est plié en 1 mois et demi aussi.
Enfin ça y est, nous voici de nouveau posé.e.s. Au 65 rue Thuillier-Delambre, à Rivery, donc, périphérie proche d’Amiens (15min de la gare). On repart dans le privé, on cible un multipropriétaire niçois qui collectionne les arrêtés d’abandon parce qu’il laisse dépérir ses baraques.
On est une petite quinzaine aujourd’hui, répartis sur un bon terrain, entre maison, cabane, caravane, camion, et retapage de corps de ferme. Et y’a de quoi accueillir plus ! 😉
On retape un petit peu tout : on a une super salle de concert en sous-sol, une fripe qui s’apprête à être inaugurée (avec cabine d’essayage s’il vous plaît !), info-kiosque, salle de jeux, bibliothèque, cabane dans les arbres, un immense hangar pour des spectacles…
Et puis Amiens c’est cool, ça bouge bien. On peut compter quelques autres squats…
Alors si vous passez dans le coin (c’est entre Paris et Lille-Bruxelles !), hésitez pas à faire une halte ! Si vous cherchez un lieu où jouer avec un groupe de zic, pour un spectacle, ou pour toute proposition, on est carrément open !
A très bientôt !


Article publié le 21 Nov 2019 sur Fr.squat.net