Alors que l’amiante continue de tuer partout dans le monde, et bien que sa dangerosité soit reconnue en France, que son interdiction soit y prononcée, les victimes ne parviennent pas, jusqu’à ce jour, à obtenir que les coupables de ce crime industriel puisse être poursuivis en justice. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’amiante fait chaque année 3 000 victimes en France, et 107 000 dans le monde. Interdites en France et dans plus de 60 pays, la production et l’utilisation de l’amiante (…)


AL de février est disponible !

/
écologie