Juin 28, 2018
Par Rennes Info
10 visites


Lors de la manifestation de la fonction publique du 22 mai, une poignée de flics syndiqués à Alliance se sont fait expliquer qu’ils n’étaient pas à leur place dans le cortège. Pour laver cet affront, 3 personnes ont été interpellées, accusées d’outrage, de vol (de drapeau) et… d’entrave au droit de manifester (ce qui est assez cocasse quand on connaît toute les entraves qu’ont subi les manifestations rennaises ces dernières années). Ces personnes passent en procès le 5 juillet à la cité judiciaire de (…)


Syndicalisme / Luttes




Source: