Novembre 13, 2021
Par Yannis Youlountas
345 visites


En cette période maussade, frustrante, inquiétante… 😕🤔🤮

.

ALLEZ VOIR « LA BATAILLE DE LA PLAINE » : UN FILM QUI REDONNE LA PÊCHE ! 🖤❤✊

Plusieurs parmi vous m’avaient prévenu : « Yannis, il faut absolument que tu vois ce docu, tu vas adorer ! »

Ça n’a pas loupé ! Ce film est une petite merveille : qui se savoure délicieusement, qui monte progressivement en puissance et qui donne envie d’agir ! Un coin de ciel bleu marseillais dans la brume maussade d’une époque triste et glauque.

Ce documentaire émouvant raconte la lutte à rebondissements du quartier de la Plaine dans la ville phocéenne, ces dernières années, contre une brutale tentative de gentrification. Semaine après semaine, mois après mois, la Plaine est devenue un symbole à Marseille et au-delà ! On a parlé de cette lutte jusqu’en Grèce, au même titre que les ZAD, le refus de la loi travail ou encore les Gilets jaunes !

.

À Marseille comme à Barcelone et Athènes, le pouvoir tente par tous les moyens d’étouffer les rares quartiers encore vivants et capables de lui tenir tête. Il agit d’autant plus violemment qu’il sent une forte concentration de résistances et d’alternatives aux modèles aseptisés qu’il veut nous imposer.

.

Ce que j’ai vu à la Plaine me rappelle un peu notre expérience à Exarcheia, dans la capitale grecque, face à des projets d’urbanisme (transformation de la place, volonté d’y installer une station de métro, rénovation immobilière accompagnée d’une hausse brutale des loyers, idem sur la colline du quartier) et une forte pénétration policière pour essayer de mater les rebelles.

.

Oui, mais… à la Plaine comme à Exarcheia, ça ne se passe pas comme prévu ! Le quartier réagit, se mobilise et organise progressivement sa riposte tous azimuts ! Bien sûr, le pouvoir peut s’enorgueillir de couper des arbres, détruire des tablées, saccager des installations ou encore évacuer des squats, mais il n’arrive pas à ôter la vitalité à ces quartiers ! Bien au contraire, ces mobilisations permette à ces quartiers de se réveiller, de s’interroger, d’aller parfois encore plus loin dans leurs utopies et de recevoir du soutien venu d’ailleurs.

L’intérêt du documentaire est aussi dans sa forme : il nous emmène au cœur de la lutte, de but en blanc ! L’histoire est racontée de l’intérieur, non par des journalistes parachutés ou pseudo proches des rebelles, mais par de vrais membres du collectif en lutte, depuis sa genèse jusqu’à son apogée… et ça change tout ! Sandra Ach, Nicolas Burlaud et Thomas Hakenholz ont réalisé ce film tout en luttant, parmi les autres et avec les autres.

.

Visiblement, ce film a fait l’objet de réunions, de réflexions, de suggestions, d’apports multiples et foisonnants, ce qui lui donne aussi un petit côté « L’An 01 » qui n’est pas pour nous déplaire ! Oui, il rame un peu parfois durant quelques secondes, se cherche un instant (surtout au début, comme la lutte elle-même), puis tourne d’un visage à l’autre sans couper, avec un brin de flou, une pincée de décibels et un peu de surexposition, mais c’est justement ce qui fait sa beauté !

.

Ce n’est pas un film carré, tiré à quatre épingles, conformiste et m’as-tu-vu. Non, c’est tout le contraire ! « La bataille de la Plaine » affiche sans état d’âme sa construction progressive et collective au fil de l’histoire elle-même, comme accouché par celle-ci. Ce film raconte une superbe lutte dont il est l’une des déclinaisons, des créations, des semences vers d’autres horizons..

.

La bataille de la Plaine est également à découvrir à titre d’exemple, pour s’en inspirer ailleurs : partout où menace la gentrification, en France et au-delà. Si l’un ou l’une d’entre vous a le temps de traduire ce film en grec, merci d’avance ! On le projettera avec joie dans nos lieux autogérés en Grèce !

.

Merci à Thom, Sandra et Nico, les réalisateurs, qui m’ont permis de le découvrir à distance, étant actuellement à 2000 km des lieux de projections-débats 😉 J’avais un jour de pause aujourd’hui et j’en ai profité pour passer de l’autre côté du miroir et m’asseoir un peu devant le témoignage vivant d’une lutte revigorante !

.

Un film qui redonne la pêche, en cette période maussade, frustrante, inquiétante !

.

La Plaine, Exarcheia, les ZAD, les squats, le Chiapas, le Rojava… la Terre toute entière, même combat : halte à la soumission, prenons nos vies en mains !

Yannis Youlountas

👉 Projections à venir de La bataille de la Plaine (à faire savoir) :

★ Le 13 novembre 2021 à 18h au Cinéma Le Gyptis – Marseille (3ème) – débat avec Alain Damasio – 136 Rue Loubon

★ Le 18 novembre à 20h au CDD Genève (Suisse) – du 17 au 21 novembre 2021 en salle – 3 sentier des Saules

★ Le 19 novembre à 20h au Zinema à Lausanne (Suisse) – du 17 au 21 novembre 2021 en salle – 4 Rue du Maupas

★ Le 20 novembre 2021 à 18h au Cinéma Le Gyptis – Marseille (3ème) – avec Image de Ville et Brigitte Bertoncello (Géographe) et Zoé Hagel (Journaliste) – 136 Rue Loubon

★ Le 22 novembre 2021 à 20h15 au Cinéma l’Eldorado à Dijon (21) – 21 Rue Alfred de Musset

★ Le 28 novembre 2021 à 17h aux Ombres Électriques à Rennes (35) – avec les éditions du commun et le collectif « La friche » – 10 rue des Trentes

★ Le 30 novembre 2021 à 20h à la chapelle de la Hautière à Plessala (22) avec La pause syndicale et la Mairie

★ Le 1er décembre 2021 au Café Théodore à Tredrez-Locquemeau (22) – Rue Marguerite Allain Faure

★ Le 2 décembre 2021 au Cinéma La Salamandre à Morlaix (29)– 39 TER Quai du Léon

★ Le 4 décembre 2021 à l’Avenir pour le festival Intergalactique de l’Image Alternative à Brest (29) organisé par Canal Ti Zef – Place Guérin

★ Le 9 Décembre 2021 au cinéma l’Arvor à Rennes (35) – 11 Rue de Châtillon

★ Le 14 décembre 2021 à l’Utopia Bordeaux (33)– 5 place Camille Julian avec les Amis du Diplo Gironde

★ Le 16 décembre 2021 au Cinéma Lalano – Lalane-Tries (65) – avec la CUMAV65 / les Jeudis du Doc – Maison de la Communication

★ Le 16 décembre 2021 au Cinéma Nova – Bruxelles (Belgique) – Rue d’Arenberg 3

★ Le 13 Janvier 2022 au Cinéma le Rio à Clermont-Ferrand (63) – 178 Rue sous les Vignes

Vous souhaitez organiser une projection dans votre cinéma, dans votre café, votre lieu, dans votre squat ? Envoyez un mail à : [email protected]

Le site du film :

La bande-annonce  :

.




Source: Blogyy.net