Janvier 28, 2021
Par Sans Nom
282 visites


[synthèse de la presse régionale allemande du début de l’année]

Keltern, 31 décembre 2020. Dans le Bade-Wurtemberg, une antenne-relais de 50 mètres de haut située dans la carrière de Keltern s’est enflammée vers 19h40 sur la Regelbaumstrasse, comme l’a constaté une patrouille de la brigade de maîtres-chiens de la police de Pforzheim, qui avait été appelée pour cet incendie. Il est rapidement devenu évident que le feu s’est propagé jusqu’à la partie supérieure.

En cette soirée de réveillon du Nouvel An, ils ont évacué l’hypothèse des feux d’artifice, puisque l’incendie a directement pris au niveau des câbles. Les dommages matériels à l’antenne exploitée par une entreprise de fourniture d’énergie s’élèvent à bien plus de 100 000 euros. Elle était notamment utilisée par les opérateurs de réseaux mobiles O2 (Telefonica) et 1&1, et les habitants de la région sont restés sans téléphone et internet pendant deux semaines. La police s’est rendue sur place avec un total de sept véhicules, ainsi que huit pompiers de Keltern et Birkenfeld.

Le 21 janvier 2021, pour expliquer cette mystérieuse auto-combustion d’antenne à la tombée de la nuit du réveillon, un grand expert incendie a finalement rendu sa conclusion dans la presse du coin quinze jours plus tard, le Pforzheimer Zeitung, ce qui nous vaut ce titre spectaculaire : « Un animal à blâmer ? ». L’incendie aurait en effet été officiellement provoqué par une morsure de martre sur un de ses câbles ! A part le fameux « Martres de tous pays, unissez-vous !», il n’y a pas grand chose à ajouter à ce qui serait une première mondiale pour ce charmant animal qui maîtrise certainement autant que les humains le sens des dates et des horaires…

Wiesbaden, 2 janvier 2021. Dans le Land de Hesse, une antenne-relais de 50 mètres de haut de l’entreprise Telekom s’est enflammée au beau milieu d’une zone forestière située entre les villes de Wiesbaden et Taunusstein samedi 2 janvier, sur le chemin de randonnée de la Platte. Une grande partie des câbles de l’émetteur ont été calcinés, a déclaré un porte-parole des pompiers appelés vers 15h, et les dommages sont si importants que tous les câbles doivent être remplacé puisque le feu a les a remonté jusqu’au sommet.

Les quelque 20 pompiers de Wiesbaden et Taunusstein n’ont pas pu commencer à éteindre l’antenne-relais au début, car on ne savait pas à quelle source d’énergie elle était connectée. Ce n’est qu’après la coupure de l’électricité que plusieurs équipes ont pu éteindre le feu, et la route B417 a été complètement fermée dans les deux sens dans l’après-midi.

Les experts devraient déterminer plus précisément l’origine de l’incendie dans la semaine à venir, même s’ils penchent pour l’instant pour un fameux défaut technique. Dans le journal local, la Hessenschau du 3 janvier, le porte-parole des pompiers reste tout de même plutôt dubitatif sur cette pseudo origine accidentelle : « Une antenne-relais en feu c’est très rare, je ne sais pas si quelque chose comme ça s’est jamais produit dans notre région. »

Viechtach, 26 janvier 2021. En Bavière, la série noire des auto-combustion s’est poursuivie, et pas qu’un peu, puisque c’est une belle antenne-relais du réseau Tetra, c’est-à-dire portant la lourde charge de transmettre toutes les communications des autorités et des organisations chargées de la sécurité telles que la police, qui s’est consumée vers 10h du matin au beau milieu de la forêt sur le mont Weigelsberg, près de la frontière avec la Tchéquie.

Les pompiers de Wiesing ont été immédiatement envoyés sur place dans la forêt enneigée au-dessus de Neunussberg en raison de l’alarme incendie, où de la fumée sortait du local technique, qu’ils ont ouvert avec une clé spéciale. Bien que ne se prononçant pas sur les causes de l’incendie et en fournissant peu de détails, vu la sensibilité de l’objectif touché, c’est la police criminelle de Straubing qui a été chargée de l’enquête, puisque comme l’annonce le journal local du 28 janvier, la Passauer Neue Presse, « la police n’exclut pas un incendie criminel ». Apparemment, quand il s’agit des antennes Tetra des autorités, les phénomènes spontanés et les martres semblent d’emblée écartés des hypothèses des têtes molles en uniforme…




Source: Sansnom.noblogs.org