Juin 27, 2021
Par Sans Nom
369 visites


Berlin : les véhicules de l’expert-incendie mandaté par le proprio du Rigaer 94 partent en fumée !
traduit de l’allemand
de chronik, 14 juin 2021

(Tagesspiegel). Mardi après-midi, plusieurs véhicules ont été incendiés dans le quartier de Marzahn. Selon des informations du Tagesspiegel, il s’agit de voitures de la société d’ingénierie d’un consultant en protection-incendie, agissant également sur ordre du propriétaire de la Rigaer 94. La police enquête à présent pour déterminer si l’attaque a à voir avec l’inspection de sécurité incendie de la Rigaer 94 prévue jeudi.



Vers 14h25, un témoin a alerté la police. Il aurait vu sept à huit personnes cagoulées, et juste après les sept voitures de l’entreprise partir en flammes
. Les inconnus auraient ensuite pris la fuite en vélo. Le responsable de l’Intérieur du SPD, Tom Schreiber, a affirmé que l’attaque serait « une tentative de plus pour faire taire et intimider des gens avec des délits et des actes violents. C’est une stratégie perfide présente aussi dans l’extrémisme de gauche ». La question est d’où les auteurs savaient que cet expert travaille pour les propriétaires du Rigaer 94. Son identité avait été maniée avec la plus grande prudence pour des raisons de sécurité.


Hambourg : l’entreprise de surveillance Eurocommand perd
ses vitres

traduit de l’allemand de chronik, 21 juin 2021

Si ces derniers jours, des personnes de la Rigaer 94 à Berlin luttent pour leurs espaces auto-déterminés et des compagnon-ne-s s’opposent aux zones rouges, nous exprimons notre solidarité en nous concentrant sur l’appareil de surveillance.

Aux premières heures matinales du 21 juin, nous avons attaqué à coups de pierres l’entreprise Eurocommand dans le quartier de Halstenbek. Eurocommand développe entre autre des logiciels de surveillance. Un de leurs programmes a déjà été utilisé en 2017 lors du G20 pour la coordination des opérations des flics.

Contre l’autorité et l’oppression !
Défendre la Rigaer 94 !
Saluts solidaires à Lina !


Cologne : le promoteur immobilier Engel & Völkers perd
ses vitres
traduit de l’allemand de chronik, 16 juin 2021

En réaction au siège de la rue Rigaer et aux attaques contre la R94 et d’autres structures rebelles [à Berlin], nous avons attaqué un bureau de Engel & Völkers à Cologne, dans le quartier de Lindenthal la nuit précédant l’ « inspection de sécurité incendie » prévue dans les lieux.

Nous avons retravaillé la façade avec de la peinture et des marteaux pour exprimer clairement :
Nous ne voulons aucune ville de riches !
Si l’État décide d’attaquer nos espaces de liberté, alors nous répondons partout  !

Passez à l’action et attaquez les porcs là où ça leur fait le plus mal

Nous envoyons des salutations enflammées à nos ami-e-s à Berlin !
Ne vous laissez pas abattre!
La Rigaer 94 vit !


Bielefeld : le promoteur immobilier Engel & Völkers perd
ses vitres

traduit de l’allemand de chronik, 16 juin 2021

Dans la nuit du 15 au 16 juin, nous avons défoncé les vitres chez Engel & Völkers dans la rue Heeper à Bielefeld et nous avons laissé un message :

Défendre R94 !
Contre la marchandisation du logement comme un produit !
Contre la ville des riches !

Nous saluons les projets menacés à Berlin et toutes celles et ceux qui luttent pour les espaces libérés !


Leipzig : incendie contre un bâtiment de la police et du parquet
traduit de l’allemand de chronik, 16 juin 2021

Nous étions en pensée avec les courageux/euses combattant-e-s de la zone autonome de la rue Rigaer lorsque la nuit dernière nous avons bouté le feu à la Maison de la Justice pour Mineur-e-s. Notre solidarité ira toujours aux personnes qui n’abandonnent pas sans lutter. Des quartiers entiers sont pris en étau dans des zones rouges qui sont l’un des moyens contre-insurrectionnels les plus efficaces. La Maison de la Justice pour mineur-e-s de Reudnitz à Leipzig, est aussi un acteur de la pacification d’individus insurgés, surtout « de jeunes délinquant-e-s intensifs/ves » comme nous. Là dedans, des porcs de flics et le Parquet travaillent main dans la main. C’est pourquoi nous avons trouvé que ce serait un bon signe de solidarité de poser plusieurs pneus devant la Maison de la Justice pour mineur-e-s et de mettre le feu à la porte.

La Maison de Justice pour mineur-e-s en a souvent pris pour son grade ces dernières années. Ceux qui se signalent en tant que police et Parquet en majuscules sur la porte d’entrée ne manquent pas de se faire attaquer !

Beaucoup de force pour Berlin pour les jours à venir ! Ne laissez pas les porcs en paix !


Berlin : attaque d’un immeuble de luxe
traduit de l’allemand de chronik, 16 juin 2021

Dans la nuit du 16 juin, nous avons attaqué le nouveau bâtiment gentrifié au 41 de la rue Köpenicker. Cela a été fait en tant qu’action de solidarité avec le Köpi Wagenplatz. Toute construction sur le Köpi Wagenplatz ou le Köpi sera détruite d’une manière ou d’une autre.

Stopper la gentrification
Défendre le Köpi Wagenplatz !
Rigaer 94, Potse et chaque espace autonome !


Hambourg : les bureaux d’ingénierie Qintus perdent leurs vitres
traduit de l’allemand de chronik, 14 juin 2021

Dans quelques jours les flics vont essayer d’imposer une inspection de la Rigaer Straße 94 dans le quartier de Friedrichshain par les soi-disant « propriétaires » de la maison et une experte en sécurité-incendie. Le bouclage et le siège planifiés du quartier montrent clairement que ce projet d’habitation est de nouveau fort menacé.

C’est pourquoi nous avons envoyé dans la nuit du lundi au mardi 15 juin, des salutations solidaires et combatives à tou-te-s les compagnon-ne-s qui gardent la tête haute et s’opposent à la répression. Les débris de vitres de la « Qintus Ingenieurhaus » au 62-64 de l’allée Max-Brauer témoignent de la haine qui nous réunit contre toutes celles et ceux qui profitent de la ville des riches. D’ailleurs des salutations à la Rigaer94 ont été laissés sur place.

L’équipe d’ingénieur-e-s et d’architectes Qintus participe par des prestations de services telles que la conception de bâtiments, les approbations techniques ou l ‘étude de la protection incendie à divers projets de construction à Hambourg. Les projets présentés comme des fleurons particuliers montrent vite clairement au service de qui se met l’entreprise. On peut notamment y trouver différentes villas modernes et des complexes immobiliers dans des quartiers tels que Harvestehude ou Flottbek. De plus, on peut souligner son implication dans la reconstruction des halls d’exposition de Hambourg . Ce projet est un foutage de gueule évident sur fond de hausse des loyers : des milliers et des milliers de mètres carrés pour la plupart inutilisés régulièrement mis à disposition des grands groupes de merde et des puissant-e-s les plus divers.

Évidemment nous savons que des attaques comme celle-ci ne suffisent pas à elles seules à changer les rapports ou même à saboter une éventuelle expulsion. Cela ne peut être que le fait de l’initiative, de la disposition à l’action et de la force des personnes sur place. Mais ces attaques peuvent quand-même être un signal et nous faire sortir de l’impuissance jusqu’à ce que s’ouvrent d’autres possibilités de confrontation. En l’occurrence, nous espérons montrer aux personnes qui mènent une lutte conséquente contre cette impuissance et cette main-mise qu’elles ne sont pas seules ! Et aux flics, aux politiques, aux investisseureuses et à leurs prestataires de services qu’ils et elles feraient mieux de ne pas toucher des lieux comme la Rigaer94 !

Amour & Force aux compagnon-ne-s de Berlin !
Hands off Rigaer94!


Berlin : un véhicule du géant de l’immobilier Vonovia part
en fumée

traduit de l’allemand de chronik, 14 juin 2021

Il est facile de percer à jour le mensonge de sécurité-incendie du Sénat-expulseur-rouge-rouge-vert concernant la Rigaer 94. La manière dont Geisel et consorts s’époumonent depuis des mois pour légitimer politiquement l’attaque à venir, le 17 juin, contre cette maison en est d’autant plus éhontée. Mais les expulsions de la librairie Kisch & Co et du Köpi-Wagenplatz sont aussi prévues, poursuivant la vague d’évictions de l’année passée.

Mais quelle peut être une réponse à la hauteur de toute cette merde ? Il n’est pas si facile de répondre à cette question. Il est pourtant certain que les rapports capitalistes rendant toute ce merdier possible doivent être fondamentalement remis en cause et détruits. Nous ne croyons pas qu’une voiture d’entreprise immobilière cramée serait un grand saut sur ce chemin, mais cela vaut complètement le coup comme geste de solidarité et d’écho dans une lutte commune. Et si nous sortons à beaucoup pour attaquer les symboles de la domination, cela contient le potentiel de faire bouger le rapport de force et de faire vaciller l’existant. C’est pourquoi la nuit dernière nous avons mis le feu à un véhicule du géant de l’immobilier Vonovia dans la rue Heidekampweg. Nous avons décidé de quel côté nous sommes.

Bas les pattes de la Rigaer 94 !
Feu et flammes contre la ville des riches et le Sénat-Rouge-Rouge-Vert !


Leipzig : un véhicule de l’entreprise Still part en fumée
traduit de l’allemand de chronik, 13 juin 2021

Pendant l’expulsion du 3 de la rue Tiefe, nous avons détruit par le feu un utilitaire de l’entreprise Still dans l’Est de Leipzig. C’était notre tentative de soutenir #leipzigbesetzen et de répondre à l’attaque des porcs contre la création d’une manière collective de se loger. L’utilitaire est définitivement mis complètement hors-d’usage, même si la presse habituellement avide de sensationnel n’en a que peu parlé. Still est le fournisseur de nombreuses expulsions de forêts, c’est pourquoi il fait sens en tant que cible. Solidarité avec Moni, la Danni [forêt de Dannenrod] et toute-s les autres personnes en lutte pour le climat.

Par ailleurs, nous considérons chaque expulsion comme une opportunité d’en élever le coût au point de faire passer l’envie aux porcs de continuer à attaquer nos structures. Par conséquent la voiture a cramé pour la Rigaer94 et le terrain du Köpi-Wagenplatz. L’avertissement lancé par les compagnons de Leipzig à l’occasion du dernier rencart de la Rigaer semble bien avoir fait effet.

C’est pourquoi nous réitérons cet avertissement au sénat berlinois et à ses troupes de matraqueurs : vous ne voulez pas que nous venions à Berlin ! Laissez tomber…


Leipzig : la Caisse d’Épargne à coups de pierres
traduit de l’allemand de chronik, 12 juin 2021

(Tag24). Manifestations, pyrotechnie et incendies de voitures : il s’est passé beaucoup de choses à Leipzig dans la nuit de samedi à dimanche. Ça a aussi pété dans la rue Ungerstraße lorsque des inconnus ont attaqué une agence de la Caisse d’Épargne.

Comme l’a relaté un porte-parole de la police, entre 10 et 15 personnes vêtues de noir ont été vues vers 0h40 en train de jeter des pavés contre la Caisse d’Épargne. Plusieurs vitres ont été endommagées, voire totalement détruites. Les dégâts n’ont pas encore pu être évalués. La police criminelle est en charge de l’enquête. En s’enfuyant, les auteurs ont jeté plusieurs poubelles sur la chaussée.


Berlin : un chantier d’appartements de luxe sous le feu de la critique
traduit de l’allemand de chronik, 9 juin 2021

Dans la nuit du 8 au 9 juin, nous avons mis le feu à un boîtier de distribution électrique et à un chargeur à roues du chantier du n°21 de la rue Braunschweiger. La cabine-conducteur du chargeur à roues a entièrement brûlé, le boîtier électrique a été tellement endommagé qu’il est hors-d’usage. Après la démolition du magasin Edeka, le terrain laissé vacant avait été occupé en 2019 par une initiative de quartier et ainsi transformé en bel endroit pour se retrouver et prendre contact. Pourtant, deux mois plus tard le jardin collectif nouvellement apparu avait déjà été détruit par des ouvriers en bâtiment et des vigiles, le terrain expulsé et ce faisant un lieu de rencontre social non-commercial de plus balayé. A la place y est désormais planifiée la construction d’une forteresse de micro-appartements/appartements de luxe, faisant considérablement avancer la gentrification du quartier.

Pendant longtemps, le terrain a été la propriété de la gestionnaire d’actifs Myn 3. GmbH et en fin de compte de la Sanus AG qui est aussi propriétaire du Køpi et de la place du Køpi. En 2020, le terrain a été transmis par le biais d’une tractation douteuse à l’administrateur de biens immobiliers Cresco GmbH. Cependant, la Sanus continue à se présenter dans son portfolio comme développant le projet/la construction des bâtiments de luxe.

Le Køpiplatz est sous procédure d’expulsion immédiate. Avec cette action nous nous solidarisons avec le Køpiplatz. Tant que ce projet et d‘autres seront menacés, nous continuerons à attaquer tous les acteurs et leurs objets, qui veulent nous arracher nos espaces libérés avec brutalité.

Contre le bradage de la ville – Contre toute expulsion !
Les terrains à celles et ceux qui les utilisent – Pour une ville d’en-bas !

Solidarité avec le Køpi, Potse, R94, le terrain de camions Mollies, solidarité avec toutes initiatives de quartier combatives !


Berlin : nuit contondante contre les banques et les agences immobilières
traduit de l’allemand de chronik, 18 juin 2021

(DPA). Suite à l’inspection de sécurité-incendie contestée dans la maison barricadée Rigaer 94 dans le quartier de Friedrichshain, et après une manifestation, des dégradations et destructions ont eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi. Des voitures et des containers à ordures ont été incendiés et des vitrines brisées.

Vers 0h20, un passant a remarqué de la fumée sur le parking d’un supermarché de l’allée Pankower dans le quartier de Reinickendorf. A l’arrivée des pompiers, quatre voitures avaient déjà entièrement brûlé, et une cinquième n’a pas tardé à le faire. En tout, onze voitures ont été endommagées par la chaleur.

Vers 2h20, deux personnes cagoulées ont détruit huit vitres d’une agence immobilière dans la rue Dudenstraße dans le quartier de Tempelhof-Schöneberg. Sur le mur était écrit un tag de dix mètres : « la R94 reste ».

Sur la place Anton dans le quartier de Weißensee, arrondissement Pankow, vers 3h15, de nombreuses vitres d’une banque ont également été détruites. Des poubelles ont aussi brûlé. A Friedrichshain, des inconnus ont aussi mis le feu à des containers à ordures.

Selon la police, des personnes vêtues de noir ont détruit de nombreuses vitres de quatre agences bancaires dans la nuit. Les vitrines de deux magasins d’alimentation ont aussi été détruites dans l’allée Berliner et dans la rue Bizet.

Escalade dans la rue Rigaer depuis mercredi

Selon les indications de la police, mercredi matin 200 personnes cagoulées ont dressé et enflammé des barricades dans la rue Rigaer et attaqué la police avec un déluge de pierres. Quatre personnes ont été arrêtées et la police a appelé à fournir d’éventuelles photos et vidéos.

Jeudi, la police a fait irruption dans la maison barricadée et partiellement occupée „Rigaer 94“ afin de permettre la Brandschutzprüfung [inspection de sécurité-incendie] annoncée depuis longtemps.

Le soir même, environ 2000 manifestant-e-s ont sillonné le quartier de Friedrichshain. Des vandales ont lancé des bouteilles et des pierres contre la police. Des fumigènes et des feux d’artifice ont aussi été allumés.




Source: Sansnom.noblogs.org