Avril 28, 2016
Par Le Chat Noir Emeutier
36 visites


Berlin, 25 avril 2016 : vers deux heures du mat’, un véhicule d’auto-partage « Flinkster » a été entièrement cramée. Les flammes ont fortement endommagé un autre véhicule, le rendant inutilisable.

Mannheim : banque défoncée en solidarité avec la révolte en France

Le week-end dernier [23 et 24 avril 2016, NdT], plusieurs vitres de la Deutsche Bank à ‘Mannheim-Seckenheim’ ont été détruites. Ceci est une attaque contre un symbole du capitalisme à l’occasion de la journée du 1er mai. Nous ne voulons pas seulement lutter contre le système capitaliste le 1er mai, mais les 365 jours de l’année. Pour un monde sans classes, sans exploitation ni guerre ! Nous saluons la jeunesse qui luttent sur les places et dans les rues de France ! Votre combat est notre combat ! Le monde est à nous !”

Forêt d’Hambach, nuit du 23 au 24 avril : des câbles à l’air libre de la mine à ciel ouvert ont été incendiés, paralysant quelques temps l’activité des pollueurs de ‘RWE’, chargé de l’exploitation de lignite dans cette zone forestière.

176914176915

Hambourg, 24 avril 2016 : dans la nuit de dimanche, la presse nous apprend qu’au moins cinq véhicules de bourgeois sont partis en fumée. Deux d’entre eux sont des limousines. Ces joyeux feux nocturnes se sont déroulés dans les secteurs de ‘Bergedorf’ et ‘Rothenburgsort’. Une belle continuité de ce qu’il s’est passé ces derniers temps dans cette ville du nord.

176773

Leipzig, 24 avril 2016 : dans la soirée de dimanche, entre 30 et 40 personnes ont attaqué l’agence bancaire de la ‘Sparkasse’. L’agence a été recouverte de peinture et de goudron. De nombreuses vitres ont été explosées à coups de pierres. Les dégâts s’élèvent à plusieurs milliers d’euros. Sur un mur à proximité de l’agence prise pour cible, un tag en peinture rouge a été remarqué par les journaflics, disant « Lutte contre les nazis et les flics ».

spark3

Hambourg, 22 avril 2016 : sabotage incendiaire contre une chaîne de magasin alimentaire pour riches. « C’est ici, il y a dix ans, qu’un groupe nommé « Superheld_innen » [‘Superhéros’, NdT] a pillé le « Frischeparadies » avant le 1er mai et a distribué des denrées alimentaires dérobées à des gens qui n’aurait pas pu se le permettre. Il est toujours nécessaire d’attaquer les structures de richesse et de la domination par des actions d’expropriation et de destruction, à Hambourg comme partout. Le 22 avril 2016, le moyen de destruction a été choisi et deux véhicules de « Frischeparadies » ont été incendiés ». Cette entreprise s’adresse uniquement aux riches, comme en atteste les voitures de luxe garées devant le magasin. Ce « Paradis frais », qui vend exclusivement des produits alimentaires de haute-qualité, appartient au groupe ‘Oetker’ et est le plus gros fournisseur et vendeur sur le marché alimentaire spécialisé. Le communiqué finit par un détournement du slogan de la firme: « Espérons que cette action ne soit qu’un avant-goût des activités révolutionnaires en marge de la manifestation de solidarité du 30 avril à Hambourg [« contre le racisme et la répression »]. Le meilleur pour tous, tout de suite, à savoir la liberté ! ».




Source: