Bouteflika n’est qu’un aspect du problème. Tout le monde sait très bien qu’il est impotent, et qu’il n’est qu’un homme de paille pour le clan des généraux qui détiennent le pouvoir réel. En voulant le remettre en vitrine malgré tout pour un 5e mandat, ceux-ci ont étalé trop ostensiblement leur mépris du peuple. À présent la rue s’exprime. C’est tout le système mafieux du pouvoir algérien qui doit être balayé.


Communiqués de 2019

/
international,
MettreEnUne