Elle vise également à développer des liens entre les exilés et leurs différents soutiens afin de renforcer un réseau d’entraide.

La solidarité s’exprime dans un ensemble de pratiques comme les mutuelles, trouver un logement, dépanner une machine à laver, se mobiliser pour empêcher des expulsions, organiser des cantines de soutien, etc. Pour éviter de centraliser et d’institutionnaliser la solidarité, nous encourageons à diffuser et multiplier ces pratiques.

Cette deuxième cantine est organisée avec les personnes concernées et l’intégralité de l’argent récolté, le repas est prix libre, leur sera reversée.

Au menu ce dimanche, Repas Turc !

Erdogan not welcome !

Contact : cevennessansfrontières @ riseup.net

https://cevennessansfrontieres.noblogs.org/