Dimanche, le 1er juillet 2018, les divers membres de la nébuleuse brune de l’extrême-droite vont tenter de prendre la rue. Face aux plans des divers groupes, une large coalition citoyenne a lancé un appel à manifester pour exprimer l’opposition aux discours racistes et haineux dans les rues de Montréal. Cela est un appel URGENT et important. Il importe de se mobiliser le plus largement possible pour faire barrage aux groupes identitaires, islamophobes et certains ouvertement fascistes qui organisent 2 manifestations en cette importante journée.

Voici la version anglaise de l’appel à la mobilisation populaire contre l’extrême-droite

LA MEUTE, STORM ALLIANCE, ID, LES SOLDATS D’ODIN, ATALANTE ET MÊME LE FPQ DÉBARQUENT

Le cheuf de la Meute appelle à une marche de nature OLYMPIQUE, sous prétexte de lutter contre ce qu’il appelle l’immigration illégale. Un vidéo produit par le groupe d’extrême-droite Storm Alliance (SA) est diffusé sur les réseaux sociaux depuis plus de 3 semaines. Le titre de ce montage est éloquent; LE QUÉBEC  PREND D’ASSAUT MONTRÉAL!

Dans le montage, La Meute et les SA parlent de la défense de la société occidentale en péril. On nous montre les alliés de ces extrémistes. On parle de l’exemple de Tommy Robinson en Grande-Bretagne, un extrémiste d’extrême-droite avec un lourd passé criminel et fondateur de l‘English Defence League et de PEGIDA UK, présentement incarcéré et soutenu par la faschosphère partout dans le monde. On donne l’exemple de l’AFD, extrême-droite allemande, de Viktor Orban, au pouvoir en Hongrie avec le PIDESZ et soutenu par les néo-fascistes du Jobbik au Parlement, du Parti Droit et Justice au pouvoir en Pologne et particulièrement anti-femmes, anti-minorités et couvrant l’antisémitisme dans ses propos, de la Ligue du Nord, et du Ministre de l’intérieur Italien qui s’attaque aux minorités et qui veut déporter 500,000 migrants. On termine avec l’idole de la Meute, Donald Trump, en soulignant ses politiques discriminatoires envers les migrants. Bref, avec de tels amis, on comprend mieux l’agenda de ces groupuscules.

Ils ont invité ID (ie. Indepedance Day) à se joindre à eux. Ce groupe comprend, entre autre, l’ancien grand dragon de l’Empire Invisible du KKK. Ce même Walkyrie qui a eu des penchants de jouer au baseball avec les personnes handicapées dans sa jeunesse, d’avoir tiré des coups de feu de son balcon lors d’une soirée bien arrosée et qui avait été arrêté dans les années 90 dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve avec son second et 39 bonehads néo-nazis avec des cocktails molotov. Il y a également les membres des Soldats d’Odin, d’ATALANTE qui sont attendus sur place. Bref, une véritable congestion de la nébuleuse d’extrême-droite en un seul endroit.

Le cheuf de la Meute veut manifester contre les politiques de l’administration Plante à Montréal. Comme il le décrit, lui-même,

Le 1 juillet, la Meute, Storm Alliance et Indépendance Day vont perpétuer un mouvement international, la promotion du nationalisme. Les nationalistes sont des individus qui placent la nation au-dessus de tout dans leur manière de penser : ils mettent en valeur le sentiment d’appartenir à une culture, une langue, une religion commune, ou un patrimoine commun. La langue, la culture et le patrimoine, c’est ce qui a été transmis par nos ancêtres,

Pour une rare fois, le cheuf nous explique son combat Identitaire Blanc francophone et catholique. Outre les nombreuses menaces d’action sur les réseaux sociaux des divers groupes, ou encore l’éloge du tueur de masse Bissonnette par certains, on voit clairement que l’objectif de la manifestation est de regrouper l’extrême-droite et de provoquer la société;

Nous ne manifestons pas pour convaincre les gens du bien fonder de nos idées mais bien pour mobiliser les gens qui pensent déjà comme nous 

Il est à noter que les menaces de membres de La Meute sont même clairs quant aux actions envisagées;

 Non ils ne se feront pas taper je serai avec la Meute et nous sommes pacifiques ….. tout au plus nous aiderons la police a faire des arrestations citoyennes si nos manifestants sont attaques

Il faut noter que les membres d’ATALANTE seront présents. Le 18 juin 2018, son leader, Ralf Stomper a été arrêté pour sa virée d’intimidation dans les locaux de VICE à Montréal en mai dernier. Il est accusé  d’entrée par effraction, de méfait, d’intimidation et de harcèlement criminel. Selon le Journal de Montréal du 19 juin dernier, le Service de Police de Montréal recherche encore 7 autres suspects dans cette affaire. Nous verrons si les services de Police de la ville de Montréal profiteront de l’occasion pour faire des arrestations ciblées dans les rangs de l’extrême-droite en lien avec cette affaire. Ils ont l’habitude de le faire dans le cas de militants de gauche, on verra bien. On attend également des membres de la Milice du III%, qui devront peût-être à deux endroits en même temps. Avec le travail des DFSA et de l’escouade de sécurité de la Meute, ils devront se dédoubler pour faire partie de l’autre manifestation prévue à la même heure.

LE PSEUDO-FRONT PATRIOTIQUE DU QUÉBEC TIENT SA PROPRE MANIFESTATION

Le groupe qui se fait appeler le Front Patriotique du Québec (FPQ) organise une manifestation avec d’autres groupuscules de l’extrême-droite et du mouvement identitaire. Ce groupe, comme plusieurs autres, ont fait de l’appropriation culturelle d’une lutte réunissant  des personnes de toutes origines contre l’oppression et le colonialisme et pour un gouvernement responsable au XIXème siècle.

Cette manifestation partira du Carré St-Louis pour se rendre au Pied du Courant. La cohorte des organisateurs comprend le FPQ, le Carré Bleu ainsi que le Québec Libre en Action. Ce dernier groupe est formé d’anciens et de membres actuels des SA. Alors que le FPQ a dénoncé la manifestation de l’extrême-droite trop Canadian de Faith Goldy le mois dernier, les membres de ce QC libre en action y ont organisé un plein autobus!! De plus, même si plusieurs nostalgiques nationalistes des années 70 ne veulent pas souiller le drapeau des Patriotes de 1837-1839 avec la manifestation de La Meute et des SA, ils travaillent de concert avec eux. Le Cheuf du FPQ a déploré la division des deux manifestations. Il faut dire que lors de son  dernier happening le 20 mai dernier à Montréal, sur les 60 participants, les 2/3 étaient des membres des SA. On peut comprendre son insatisfaction! Il compte sur son bras armé. le Groupe de Sécurité Patriotique (GSP) pour assurer la bonne marche de ses troupes. Encore une fois, il y aura dédoublement des effectifs lors de cette journée. À noter que les membres du QC libre en action sont les petits soldats qui ont tenté d’intimider, à 7 contre 1, l’unique manifestant  anti-raciste qui leur a fait face devant les caméras dans la Zone Libre de détention lors du récent sommet du G7 à La Malbaie!!!

Ils ont quand même reçu l’appui des admirateurs de Marine LePen, qui trouvent que la Meute est un groupe fédéraliste!!! De plus, l’obscur mouvement Laicité Québec sera également de la partie.

L’UNITÉ CONTRE LA PROVOCATION DE L’EXTRÊME-DROITE

Ce dimanche, il faut se mobiliser pour faire barrage à l’extrême-droite. Cela nous interpelle tous et toutes. Nous ne pouvons laisser cette provocation sans une large mobilisation populaire pour montrer notre refus face à la haine, l’exclusion et les préjugés.

Face à cette mouvance, il est de notre responsabilité de se mobiliser. On attend la dénonciation des élu(es) municipaux, provinciaux et fédéraux face à cette provocation de l’extrême-droite. Ainsi, même une chroniqueuse du Journal de Montréal affirmait, en 2014, que

La secte d’aujourd’hui sera peut-être l’église de demain. Quand apparaissent dans les rues des affiches déclarant qu’une ville est «blanche» – que ce soit l’œuvre de 10, 50 ou de 5 000 personnes, on ne peut se fermer les yeux.  

Pour nous, il importe de soutenir cette importante mobilisation, DIMANCHE À MIDI Place Valois dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve de Montréal.

NO PASARAN!

Groupe de Recherche sur l’extrême-droite et ses allié(es)

NB Nous allons publier d’autres informations samedi et nous vous invitons à lire notre série de 3 articles de Novembre dernier sur l’extrême-droite au Québec.


Article publié le 17 Oct 2020 sur Gredacanada.wordpress.com