Janvier 20, 2023
Par Campagne BDS France
93 visites

Les joueurs du club de football palestinien Balata ont écrit au nouveau PDG : PUMA a le choix. Rejoindre le consensus mondial croissant refusant la complicité dans l’apartheid israélien, ou continuer à soutenir un régime d’apartheid brutal qui abat de jeunes footballeurs.

Date d’origine : 18/01/2023
Auteur : Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI)
Traduit par : JS pour BDS France

Nouveau PDG chez PUMA. Même soutien à l’apartheid israélien. 

PUMA a certes un nouveau PDG, mais c’est toujours la même histoire en ce qui concerne sa complicité avec l’apartheid israélien.

Comme les joueurs du club de football palestinien Balata l’ont écrit au nouveau PDG, PUMA a un choix à faire :

– Rejoindre le consensus mondial croissant, y compris les entreprises socialement responsables, refusant la complicité dans l’apartheid israélien.

– Ou être reconnu pour son soutien à un régime d’apartheid brutal qui abat de jeunes footballeurs.

En mai 2021, le jour même où les actionnaires de PUMA se réunissaient pour parler de leurs bénéfices, des soldats israéliens ont abattu Saeed Odeh, 16 ans, un jeune joueur prometteur de l’équipe de Balata. Depuis, les soldats israéliens ont tiré et tué de nombreux autres jeunes footballeurs palestiniens.

Des groupes du monde entier protesteront contre la complicité de PUMA lors de la journée internationale d’action #BoycottPUMA ce week-end. Rejoignez-les !

Envoyez la lettre de Balata FC au PDG de PUMA en remplissant le formulaire que vous trouverez en cliquant ici

PUMA continue de sponsoriser la Fédération israélienne de football, qui non seulement gère des équipes dans des colonies israéliennes illégales sur des terres palestiniennes volées, mais milite aussi activement pour leur maintien.

Balata est l’une des 235 équipes sportives palestiniennes qui demandent une pression internationale sur PUMA jusqu’à ce que Puma  mette fin à sa complicité avec l’apartheid israélien.

Alors que nous nous préparons à ce que le gouvernement le plus raciste et fondamentaliste d’Israël nous réserve, il est plus important que jamais d’agir contre des entreprises comme PUMA qui soutiennent le régime d’apartheid israélien.

Assurez-vous que le nouveau PDG de PUMA voit la vidéo du Balata FC en la partageant sur les réseaux sociaux !

Nous avons promis « pas de repos pour Puma » #NoRestForPUMA jusqu’à ce que Puma  mette fin à sa complicité avec l’apartheid israélien. Nous tenons cet engagement.




Source: Bdsfrance.org