Le 9 avril un groupe de nazis sera présent sur Toulouse. Soyons vigilant.e.s. Ce dossier d’information dresse leur portrait. Il est le fruit d’un travail coopératif, souterrain et activiste.

Alors que ce 1er avril 2016, à Marseille et dans 8 autres départements, le Blood&Honour Hexagone vient de subir un coup de filet et 3 de ses membres traînés en justice (pour « association de malfaiteurs, acquisition, détention et cession d’armes en bande organisée et participation à un groupe de combat. »), c’est en toute impunité que les néonazis toulousains semblent pouvoir s’organiser et se développer.

Ni les tags racistes et les croix gammées, ni les agressions islamophobes ou antisémites, ni les prières homophobes ou les tentatives de manifestations nationalistes vécues à Toulouse ces derniers temps ne semblent alarmer le pouvoir en place. Et pour cause.

Mais ceci est une autre histoire et ce qui nous préoccupe ici et maintenant c’est l’organisation d’un concert néonazi aux portes de notre ville, que nous voulons construire métisse et populaire, contrairement à ceux qui la veulent blanche et bourgeoise.

Les groupes programmés, le public attendu, les organisateurs de ce concert : tout est réuni pour une sacrée fête nazie ce soir là. Alors il est temps de leur gâcher la fête !

Ce dossier veut aussi informer et prévenir largement les habitant.e.s de Toulouse

et alentours. Pas pour faire peur, en étant alarmiste, comme le font les socialistes et autres prétendants au trône, mais dans l’idée d’amener à la portée de tou.te.s les informations nécessaires. Afin d’organiser la résistance et de construire l’autodéfense et la solidarité que nécessite une telle situation.

Mise en garde

Nous saisissons également l’opportunité, avec ce dossier, de prévenir les toulousain.e.s et plus particulièrement celles et ceux investies dans les milieux de lutte, progressistes et révolutionnaires, ainsi que le milieu squat, féministe, autonome, vegan, etc et particulièrement toutes celles et ceux qui, comme nous, vont participer à la manifestation de ce 9 avril 2016 contre la loi travail : le risque de voir des fachos organisés mener une attaque ou une descente contre le cortège syndical et/ou radical et/ou contre des lieux militants (bars, cafés, librairies, squats, espaces autogérés,…) est plus élevé ce jour là qu’à l’habitude.

Notamment dans la soirée de samedi à dimanche, et particulièrement de 2h à 6h du matin.

Alors nous vous conseillons de prendre des mesures et d’être particulièrement préventifs, vigilants et de réfléchir à l’autodéfense à déployer lors de cette journée particulière.

Le lien sur le dossier : https://antiractolosa.noblogs.org/