Le potentiel électoral contestataire des gilets jaunes attire bien des convoitises. Si la plupart des formations politiques françaises font plutôt profil bas, ça se bouscule à l’extrême droite pour tenter une récupération qui ne se cache plus et ce, même si les bas du front se font régulièrement éjecter des cortèges de manifs depuis des mois.

Après avoir pris quelques tartines dans le museau à Lyon, Yvan Benedetti, ex. du Front national, de l’Oeuvre française et actuellement au Parti Nationaliste Français, tente une autre approche en Catalogne lors d’une conférence le 22 mars prochain en invoquant les dieux de la Collaboration pour attirer les Gilets jaunes dans ses rêts. Intitulée « Gilets jaunes et Révolution nationale (qui est également le nom du régime de Vichy), il sera accompagné par Pierre-Robert Letfor qui, paye ton pédigree, a également été dirigeant de la section Robert Brasillach des Jeunesses nationalistes et Pierre-Marie Bonneau, avocat toulousain très prisé du milieu nationaliste dixit Fafwatch. La section Antifa de Perpignan propose une mobilisation pour contrer la tenue de la conférence le 22 mars prochain (le lieu de rendez-vous sera défini plus tard).