Septembre 16, 2020
Par Attaque
2 visites


Ouest-France / mercredi 16 septembre 2020

C’est la deuxième fois cette année que le siège du Rassemblement national de l’Orne, situé dans le quartier de Montsort, à Alençon, est victime de dégradations. Il y a une dizaine de jours, des individus s’en sont pris à la vitrine du parti de Marine Le Pen.


C’était le déjà le cas en janvier 2020 assure Raymond Herbreteau, délégué départemental de la formation politique.
Cette fois-ci, « les trois vitres ont été cassées avec des objets contondants. Des autocollants « Action Antifasciste Nantes » étaient apposés sur la vitrine », raconte le référent du RN 61. Il indique qu’une plainte a été déposée.




Source: Attaque.noblogs.org