Ce gouvernement autant que les précédents ne se soucie pas des populations.

Il détruit l’environnement par des Projets Nuisibles et Imposés, comme le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, un supermarché de l’outillage à la ferme de la Renaudié prés d’ Albi, l’autoroute entre Castres et Toulouse, ou le barrage à Sivens, en tuant de fait des animaux non-humains et aussi humain-es s’il le faut.

Son dernier projet nuisible et imposé est la destruction du code du travail dont le contenu émane des luttes menées par nos aîné-e-s dans les décennies passées. Plier les travailleur-e-s aux besoins des entreprises, les rendre exploitables à volonté faciliter leurs licenciements, dérèglementer la durée du travail, faire que le CDD ou l’auto-entreprise soient les nouvelles normes imposées au lieu du CDI, tels sont , entre autres, les buts de la réforme (casse ?) du code du travail.

Que l’on soit en activité salariée ou non, à la retraite ou au chômage, du public ou du privé, nous sommes toutes et tous concerné-e-s, notamment celles, ceux et celleeux qui débarquent en masse sur le marché du travail, l’inclusion au marché du travail est conditionnée à la soumission aux volontés d’exploitation du patronat et de la finance spéculative.

Nous devons réflechir aux moyens d’empêcher cette loi qui est une régression inédite, mais c’est une première étape,

Nous devons aussi prendre le temps de nous rencontrer pour nous réapproprier nos vies et le monde dans lequel nous voulons vivre

Partageons nos idées, nos actions, une soupe végétalienne, des chansons, de la musique

Faire le tour de la ville, pour marquer notre indignation ne nous suffit pas : le 9 mars , dès 10h au kiosque du jardin du Vigan, nous vous convions à construire ensemble les prémices d’une libre assemblée populaire permanente

ATNDDL (ami-e-s tarnais-e-s Notre-Dame-des-Landes)