Juillet 29, 2016
Par Paris Luttes
13 visites


La loi dite Diard [1] impose à certain⋅es salarié⋅es du transport aérien [2] de se déclarer gréviste 48h (décomptées d’heure à heure) à l’avance afin d’ « informer les passagers » des retards et annulations de vols. La direction d’Air France comme des autres compagnies aériennes (mais aussi de son côté la SNCF avec la loi n° 2007-1224 sur le service minimum) en profite pour « détourner » cette loi scélérate pour casser les grèves : il suffit d’utiliser les déclarations de grève pour – en toute illégalité – reconstituer des équipages et annoncer des taux de vols conformes à la célèbre déclaration de Sarkozy : « (…) désormais, quand il y a une grève en France, personne ne s’en aperçoit (…) » (conseil national de l’UMP du 5 juillet 2008).

Or patatras, Air France est condamnée, sous astreinte, par un Arrêt de la Cour d’Appel de Paris en date du 15 décembre 2015 pour un « trouble manifestement illicite » résultant de l’utilisation des déclarations individuelles de participation à un mouvement de grève, imposées par la Loi Diard, aux fins de reconstituer les équipages avant le conflit pour briser la grève. Air France doit donc trouver d’autres moyens de casser les grèves ce qui fait sérieusement monter la température jusqu’à l’épisode de la chemise du DRH.

Nouvelle astuce de la direction : ne pas compter tout⋅es les grévistes !

Simple, économique, il suffisait d’y penser : la direction « oublie » désormais régulièrement certain⋅es grévistes au point que désormais tout⋅e gréviste envoie sa déclaration non seulement à sa direction mais aussi par prudence à son syndicat ou du moins à celui dont elle ou il est le plus proche… Ainsi lors de la dernière grève des pilotes, la direction avait divisé le nombre de grévistes par… 3 (20% au lieu de 60%) !

Pour la présente grève, la direction annonce ainsi pour ce mercredi 27, plus de 80% de vols moyens courriers et 90% des vols intérieurs alors que plus de 50% des personnels sont grévistes : sur certaines lignes, 70% des vols sont annulés. Et ce n’est pas terminé, les 30 et 31 juillet le hub de Roissy, càd les personnels de l’escale sont appelés à faire grève notamment à l’appel de FO pour des raisons en partie similaires aux PNC :

  • contre la « modération salariale »
  • contre le sous-effectif chronique
  • contre l’augmentation continuelle et sans fin de la charge de travail
  • contre l’immense difficulté d’obtenir plus que quelques jours de vacances l’été.
Comment vérifier que je suis bien enregistré⋅e comme gréviste ?

Sur IPN vérifier que la mention « activité non réalisée » apparaisse sur tous les jours de grève déclarés sinon envoyer l’accusé de réception de déclaration de grève à [email protected] et au(x) syndicat(s) de ton choix !




Source: