Février 19, 2021
Par Expansive
371 visites


Nous avons appris avec plaisir l’ouverture du financement participatif de Splann !, première association entièrement dédiée au financement d’enquêtes journalistiques au long cours en Bretagne.

Nous reproduisons ici leur appel

« Pour un journalisme d’investigation en Bretagne

Nous voulons produire des enquêtes au long cours en donnant le temps et les moyens à nos journalistes d’aller au bout de leurs investigations.

Nous souhaitons aborder des questions d’intérêt général en étant protégés de toute pression et censure.

Nous entendons publier nos articles à la fois en français et en breton.

Nous lançons Splann ! clair », en breton), la première ONG entièrement dédiée à l’investigation journalistique en Bretagne, créée sous forme d’association à but non-lucratif. Et nous avons besoin de vous !

Sur le modèle de Disclose, notre parrain

Splann ! est parrainé par Disclose, dont le modèle économique nous a convaincus. Parce que nous ne croyons pas à la course à l’information et que celle-ci représente un bien public, nos enquêtes seront financées par des dons de particuliers et de fondations philanthropiques puis publiées gratuitement par des médias partenaires ainsi que sur notre site.

Nous refuserons les subventions et les financements d’entreprises. Nous rendrons nos comptes publics.

Comme Disclose, connu notamment pour la révélation du scandale des armes françaises utilisées contre des civils au Yémen et la convocation de ses journalistes dans les sous-sols de la DGSI, Splann ! enquêtera partout en Bretagne où l’intérêt général le requerra.

La Bretagne, un terrain d’enquête riche et complexe

Nous constatons qu’en Bretagne, sur des enjeux cruciaux, l’information manque. Prolifération des algues vertes, puissance de l’industrie agro-alimentaire, nouvelles infrastructures énergétiques, présence militaire, connivences politiques, radicalisation des luttes sociales et environnementales… A l’heure des remises en question de notre modèle de société, la Bretagne regorge de sujets qui nous interrogent. Leur portée dépasse bien souvent les limites régionales. Ils s’inscrivent dans des enjeux contemporains.

Malheureusement, l’accès à l’information se complique quand les entreprises comme les élu·es se replient derrière une armée de communicants. Travailler devient une bataille, lorsque les procédures-bâillons et des dispositions liberticides se multiplient.

En juin 2020, près de 500 journalistes et professionnel·les des médias, soutenu·es par des syndicats, associations et collectifs, ont lancé l’alerte à travers une lettre ouverte « pour le respect de la liberté d’informer sur l’agroalimentaire en Bretagne et ailleurs ». Nous partageons leur inquiétude et pensons qu’il est temps de trouver de nouveaux modes de financement.

Des journalistes conscient·es de la catastrophe climatique

L’équipe de Splann ! est composée de journalistes professionnel·les, travaillant pour divers supports et médias, qui connaissent la Bretagne et partagent une conscience aigue de la catastrophe climatique en cours.

Nous croyons dans un journalisme de transformation sociale et à l’importance de l’information pour contribuer au changement.

Nous nous efforçons de respecter les droits et devoirs déontologiques qui fondent la relation de confiance entre journalistes et citoyen·nes. Nous plaçons la défense des libertés fondamentales au-dessus de tout.

Aujourd’hui, nous avons besoin de vous pour lancer Splann ! sur des bases solides. C’est pourquoi nous faisons appel à vos dons et à votre bouche-à-oreille pour nous faire connaître largement en Bretagne… et au-delà !

En outre, si vous disposez d’informations qui seraient susceptibles d’intéresser nos journalistes pour des investigations en cours ou à venir, nous serons tout à votre écoute. »

Pour en savoir plus, direction le site de Splann !




Source: Expansive.info