Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Anti Homophoie.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Homophobes à l’ICES.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Paul Cochery aime le mélange ?

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Hubert Stanislas.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Aurélien Cruaux.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Jean de Gaulmyn coincé.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Jean de Gaulmyn, Aurélien Cruaux, Etienne de Soulas.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Aymeric Beauvais fayot.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Aymeric Beauvais violent.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
François Xavier Gicquel.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Eric de Labarre.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Guillaume Bernard et Brieux Becker en conférence ensemble à l’ICES.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Brieuc Becker Bruno Retailleau.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Antoine Vermeulen croit en François Fillon pour évacuer la ZAD, LOL !

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Antoine Vermeulen victime.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Antoine Vermeulen colle avec ses petits copains pour l’UNI.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Antoine Vermeulen colle pour la Manif pour tous.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Antoine Vermeulen dans une tournante.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Homen La Roche sur Yon.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Guillaume Bernard conférencié pour l’Action Française.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Guillaume Bernard soutien l’Action Française.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Guillaume Bernard le 26 novembre 2018 à Nantes avec Eric Zemmour.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Tugdual Derville.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Gonzague de Chantérac responsable propagande réseaux sociaux.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Bruno Retailleau Février 2013 La Roche sur Yon Manif pour tous.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Soutien d’élus à la Manif pour tous Vendée.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Maud Doat.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Luc Bouard, maire LR La Roche sur Yon.

Agressions stand LBGT à La Roche sur Yon
Chaque vote compte pour Luc Bouard.

Pourquoi nous n’irons pas au rassemblement de Luc Bouard vendredi 24 Mai suite à l’agression homophobe du stand LBGT Place Napoléon à La Roche sur Yon le samedi 18 Mai. (1)

Parce qu’il n’a pas la légitimité pour lancer une telle initiative. Si l’appel avait été lancé par le Centre LBGT Vendée ou ses partenaires présents le samedi (Ligue des droits de l’Homme, Amnesty International, le Planning familial, AIDES, Trans Inter Action, Autre Cercle), oui nous irions les rejoindre. Là en l’occurrence, il s’agit du maire Les Républicains de La Roche sur Yon, qui a -on s’en souvient- été élu en 2014 avec le soutien des homophobes de la Manif pour tous, mouvement opposé au mariage homo. Hypocrite donc.

En 2014, la Manif pour tous est très active sur le département et plus particulièrement à La Roche sur Yon. Ces membres ou sympathisants vont de la droite traditionaliste à l’extrême droite radicale. Un électorat conservateur et très actif pour les sujets touchant à « leurs » morales (mariage homo, avortement, féminisme, euthanasie, etc). Un électorat que Luc Bouard devait « choper » pour gagner la mairie aux élections municipales de 2014. Au premier tour, il sera au coude à coude avec le maire sortant PS Pierre Regnault (35,33% Bouard, 36,09% Regnault). Il gagnera cependant au second tour assez largement et Ouest France relatera que le soir de la victoire, dans le hall de la mairie : quelques drapeaux de « La Manif pour tous » se mêlent furtivement à la fête, vite rangés.(2)

En remerciement de l’aide apporté par la Manif pour tous, il leur donnera 3 postes à la mairie. Anne-Sophie Fagot, représentante du parti politique très à droite né de la Manif pour tous : Sens Commun, devient adjointe à l’éducation, la famille et à la petite enfance, elle démissionne en 2017 pour devenir avocate. Maud Doat, membre active de la Manif pour tous Vendée devient conseillère municipale déléguée à l’apprentissage de la langue française et au soutien scolaire, elle démissionne en 2015 et ouvre à La Roche sur Yon une école hors contrat avec l’éducation nationale, une école catholique intégriste. Anne-Cécile Staub porte-parole de la Manif pour tous Vendée se charge des Affaires scolaires au conseil municipale, elle démissionne en 2016. Que des postes liés à la famille et à l’enfance ! Il n’y a pas de hasard à ça…avec la Manif pour tous.

Ne pas oublier, en octobre 2014, dans le contexte homophobe de la Manif pour tous, un homosexuel avait été agressé sauvagement à coup de poings et matraques par des boneheads (skinheads nazis) dont Tristan Arnaud, à La Roche sur Yon. (3)(4)

L’Institut Catholique Enseignement Supérieur (crée en 1990 par Philippe De Villiers), d’où provienne la plupart des étudiants homophobes de ce samedi 18 Mai, a touché pour son futur agrandissement, un financement de l’agglomération yonnaise présidé par Luc Bouard, à hauteur de 129 700 Euros, oui le public finance le privé, sans gêne, encore pour un service rendu ?

Dans la catégorie des hypocrites on citera Bruno Retailleau, sénateur LR de Vendée, qui après l’agression homophobe de samedi dernier a tweeté : je condamne fermement ces comportements inadmissibles. Ces manifestations de haine sont lamentables. Ce fervent opposant au Mariage pour tous défilait avec la Manif pour tous et haranguer la foule devant la préfecture départementale pendant le mouvement, un autre style de manifestation de haine. Et lorsqu’il présidait le conseil régionale des Pays de la Loire il avait suspendu la subvention au centre LBGT de Nantes.(5) Retailleau à toujours ses attaches avec la Vendée et même des attachés parlementaire, anciens étudiants à l’ICES comme Pierre Buton et Gonzague de Chantérac. Ce dernier, quand il était encore sur les bancs de la fac catho, militait à l’UNI (syndicat universitaire de la droite extrême) et à l’UMP. Depuis Paris en plus d’assistant parlementaire, il travaillait à la fois dans l’ombre et la lumière à l’organisation de la Manif pour tous en Vendée comme au plan nationale, il est même responsable de la propagande via les réseaux sociaux. Catholique intégriste, il fréquente un proche de la Vendée qu’est Tugdual Derville, délégué générale de l’association Alliance Vita (association crée par Christine Boutin, anti avortement-euthanasie-mariage homo, etc) et porte-parole de la Manif pour tous. Les étudiants de l’ICES qui ont saccagé les stands du Centre LBGT sont impliqués dans les manifestations Marche pour la vie qui se déroule à Paris tous les ans début janvier, La Roche sur Yon se retrouvait souillé de centaines d’affiches et autocollants anti avortement appelant à monter sur la capitale.

A l’ICES les étudiants ont un soutien (ou l’inverse?) de poids, qu’est le maître de conférence en Histoire -imbu de lui-même- Guillaume Bernard. Il est anti mariage gay et anti avortement, il prendra fièrement la parole sur l’estrade de la Marche pour la vie 2019. Il ne cache pas son appartenance à l’extrême droite en publiant sur Facebook son soutien à Tommy Robinson (sulfureux militant d’extrême droite anglais) et « débattant » avec Eric Zemmour lors de la sortie d’un de ces bouquins de victime. Guillaume Bernard fait aussi la pub pour le journal de l’Action Française (royaliste et plus ancien groupuscule d’extrême droite), il ira même jusqu’à s’inviter (ou l’inverse?) à une conférence avec l’éphémère Action Française étudiante de La Roche sur Yon en 2017, qui se déroulera devant un maigre auditoire dans les locaux de la paroisse Notre Dame rue Hoche.

En mode « action », il y avait les Homen (en référence aux Femen mais en étant tout l’inverse, sans couilles donc) lors des rassemblements de la Manif pour tous sur Paris. Le 18 mai 2013 (date anniversaire ?) à La Roche sur Yon ils défileront torse nus, pantalons colorés façon arc en ciel (sic), flambeaux en mains, marseillaise en bouche, ils seront filmés par un internaute qui diffusera la vidéo où on les voit courir comme des lapins en entendant le deux tons d’une patrouille de police. Dans ces Homen vendéens, la fine fleur de l’ICES est là, certains encartés à l’UMP dont le très actif militant Antoine Vermeulen (dit la girouette), membre de l’UNI, Jeunes Républicains Vendée et Sens Commun plus tard. Il est proche de Bruno Retailleau comme Brieuc Becker, un des homophobes du samedi 18 mai. France Soir écrit : Si Brieuc Becker a été présenté comme un « proche » de Bruno Retailleau, c’est parce que l’association des étudiants de l’ICES, fondée en 2005, porte le même nom qu’une autre bien plus tardive (créée en janvier 2019) qui est l' »institut de formation à destination des jeunes » du mouvement « Force républicaine ». Un mouvement présidé par… Bruno Retailleau. (6)

Un autre hypocrite, le président de l’ICES, Éric de Labarre. Quelques mois avant de prendre la tête de la fac catho il est secrétaire général de l’enseignement catholique, et avec cette étiquette il se permet d’envoyer une lettre à tous les chefs d’établissements privé catholique, il les invite à prendre des initiatives dans le débat sur le Mariage pour tous, une lettre qui fera bondir le ministre de l’éducation nationale de l’époque, Vincent Peillon et les syndicats. En arrivant à l’ICES il sait très bien que depuis des années c’est un « nid » de fachos. Combien de chef du Front National Jeune sont passés par là (François-Xavier Gicquel entre autres(7)) , combien de membres de l’Action Française et autres groupuscules d’extrême droite ? Tous les ans il suffit de faire le tour de l’ICES en voyant les autocollants des groupuscules pour voir qui fréquente les salles de classes. Les plus politisés savent très bien que l’ICES est un bon endroit pour recruter du réac’. Fin 2016, les tags racistes fleurissent comme du chiendent dans le secteur de la fac et un peu partout dans La Roche sur Yon. Les sessions tags cesseront après que le Sans Culotte 85 est fait un article sur ces dégradations (8), comme par magie ? Non, la direction savait à qui s’adresser pour stopper ce qui pouvait nuire à l’image et donc aux financements.

Qui sont ces agresseurs du samedi 18 mai ? Au jour d’aujourd’hui nous n’avons pas encore tous les noms mais en voilà certains :

Aymeric Beauvais, étudie le droit (à raison pour la suite LOL), un des plus violent qu’on voit sur la vidéo.(9)

Étienne de Solages, le grand à lunettes au visage masqué, fervent catholique et chasseur (de quoi? Sangliers ? Homos ?).

Jean de Gaulmyn, le petit fumier euh fumeur à chapeau portant le sweat de la Manif pour tous.

Aurélien Cruaux, le rasé au blouson beige sur la vidéo.

Hubert Stanislas.

Paul Cochery, lunettes, sweat bleu capuché sur la vidéo.

Les autres viendront plus tard.

Maintenant qu’ils sont « connus », ils vont pouvoir assumer leur homophobie, qu’elle soit dans la rue, dans la suite de leurs études, dans leurs vies familiales et professionnelles.

Ce qui les gènes le plus de tout ceux cités ? C’est l’image. Mais ce n’est que trompe l’œil. Que ça soit Bouard pour les municipales de l’an prochain, il lui faut se montrer plus ouvert sur sa gauche pour élargir son électorat. Bruno Retailleau, toujours aussi coincé, se retrouve à dénigrer ce qu’il a semé, en vrai opportuniste politique qu’il est. L’ICES qui a besoin d’être une vitrine pour le néo-libéralisme conservateur chargé de bien préparé les futurs « élites » que les bourgeois leur confient.

Loin de mettre tous les étudiants de l’ICES dans le même panier de crabes, nous leur disons de rejeter ces arriérés qui pourrissent leur scolarité et beaucoup on montrait leur indignation face à ces événements.

A La Roche sur Yon comme dans toute la Vendée un nombre impressionnant de personnes ont manifesté leur soutien à la cause LBGT depuis samedi dernier, il est important que ce soutien perdure et se renforce.

Il est aussi important de faire entendre et de montrer que la rue n’appartient pas aux homophobes et autres racistes, sexistes, etc.

Entendons-nous bien, nous ne viendrons pas au rassemblement de Luc Bouard pour les raisons évoquées, mais nous nous nous battons pour lutter contre toutes les discriminations ici, là-bas, hier, aujourd’hui et demain.

Des Antifascistes de La Roche sur Yon.

(1) https://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/vendee/la-roche-sur-yon/stand-lgbt-degrade-roche-yon-etudiants-institut-catholique-vendee-identifies-1671771.html

(2) https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/il-nest-pas-20-h-et-le-reve-de-luc-bouard-prend-forme-2077394

(3) https://www.europe1.fr/faits-divers/INFO-E1-Deux-skinheads-condamnes-pour-une-agression-homophobe-685870

(4)http://mediacoop.fr/proces-du-bastion-social-des-condamnations-clementes/

(5) http://yagg.com/2016/04/29/chantage-a-la-subvention-en-pays-de-la-loire-le-president-de-region-bruno-retailleau-persiste-et-signe/

(6)http://www.francesoir.fr/politique-france/agression-homophobe-qui-est-brieuc-becker-un-des-assaillants-de-la-roche-sur-yon

(7) https://gauchedecombat.net/2018/04/14/un-responsable-de-sos-chretiens-dorient-en-plein-salut-nazi/

(8)http://www.lesansculotte85.com/2016/12/le-sans-culotte-85-n-101-decembre-2016-janvier-2017/

  1. https://www.youtube.com/watch?v=LYpVzYLLPdw


Article publié le 23 Mai 2019 sur Nantes.indymedia.org