Jeudi 22 mars au soir, des individus cagoulés et armés ont violemment agressé des étudiantes qui occupaient pacifiquement un amphithéâtre de la faculté de droit à Montpellier, dans la poursuite de la journée d’action pour la fonction publique.
Cette occupation pacifique bénéficiait des autorisations requises et l’expulsion des manifestant-es avait été refusée par la préfecture quelques heures auparavant.

en lire plus