Avril 20, 2022
Par Paris Luttes
170 visites

L’occupation de la Sorbonne est terminée, mais la justice, elle, travaille toujours. Elle organise la répression du mouvement qui se développe actuellement, afin de le tuer au plus vite. Cela passera par le circuit habituel de la surveillance, des interpellations, des interrogatoires, des procès, et des condamnations. Si nous voulons voir ce mouvement grandir, il nous faut nous défendre de chacun de ces rouages judiciaires, avec intelligence et offensivité, et nous ne trouverons ces deux choses que collectivement. Les syndicats et les partis organisent déjà leur défense, mais ce mouvement est plus large et les dépassent, les initiatives doivent donc se multiplier pour que chacun.e puisse se protéger collectivement au mieux, en accord avec des positionnements politiques divers. C’est pourquoi nous, participants à ce mouvement, appelons à une assemblée ouverte qui pourrait réunir celles et ceux qui veulent se saisir de cette nécessité, celle de la défense collective.

Retrouvons-nous au Parc de la Villette, près de la fontaine aux Lions ce jeudi 21 avril à 18h.

AG ANTI REPRESSION POUR LE MOUVEMENT




Source: Paris-luttes.info