Mai 27, 2016
Par Le Monde Libertaire
96 visites


Le trafic du bois de vène est présent dans toute l’Afrique de l’Ouest et est devenu une source d’approvisionnement majeure pour les trafiquants chinois après avoir largement prélevé d’autres bois rouges dans les forêts d’Asie. En 2015, plus de la moitié des bois rouges importés par la Chine provenaient d’Afrique, selon les statistiques des douanes chinoises. Dont les trois quarts d’Afrique de l’Ouest (Nigéria, Gabon, etc.).




Source: