Juin 19, 2020
Par Paris Luttes
208 visites

À la rentrée 2019 l’académie de Paris a mis en place 28 Pôles inclusifs pour l’accompagnement localisé (PIAL). Depuis plus d’un an maintenant nous, Accompagnant-es des élèves en situation de handicap (AESH), aux côtés d’autres personnels de l’éducation nationale, nous mobilisons contre ce dispositif qui vise à rentabiliser l’accompagnement des élèves en situation de handicap.

Le rectorat de Paris prévoit d’étendre ce dispositif à toutes les écoles et tous les collèges et lycées de l’académie pour la rentrée 2020.

Les conséquences de ces PIAL sont multiples :

  • conditions de travail des AESH dégradées,
  • conditions d’accompagnement dégradées,
  • renforcement de la hiérarchie,
  • situations de maltraitance des personnels qui se voient dans l’obligation d’accompagner de plus en plus d’élèves, sur de plus en plus de lieux de travail.

Ces conséquences viennent s’ajouter à la précarité de nos contrats :

  • statut de contractuel de la fonction publique,
  • temps partiels imposés,
  • très bas salaires,
  • manque de formation.

Depuis plusieurs années nous nous organisons dans un collectif des AESH et nous luttons pour obtenir des améliorations de nos conditions de travail et notre titularisation comme fonctionnaires de l’éducation nationale.

Face à cette nouvelle attaque nous n’entendons pas nous laisser faire sans rien dire. Nous appelons à un rassemblement lundi 22 juin à 17h30 devant le rectorat de Paris, 12 boulevard d’Indochine 75019.



Pour plus d’informations vous pouvez lire le tract de SUD éducation Paris Alerte sur l’extension des PIAL dans l’académie de Paris : l’école inclusive au rabais, l’exploitation des AESH accrue




Source: Paris-luttes.info