Mai 14, 2021
Par Rapports De Force
362 visites


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fin de l’année approche, mais les assistants d’éducation (AED) ne désarment pas. Elles et ils seront en grève du 19 au 21 mai, avec pour point d’orgue une manifestation nationale à Paris le jeudi 20 mai. C’est le quatrième épisode de grève des AED depuis la première de l’histoire de leur sous-statut le 1er décembre 2020. Mais pour l’heure, sans avancées sur leurs revendications et dans un parfait silence de la part de Jean-Michel Blanquer comme des autorités académiques.

La coordination des collectifs d’AED a demandé un rendez-vous au ministère pour obtenir enfin des réponses. Elle réclame en préalable une mesure d’urgence pour « les milliers AED expérimentés qui vont être mis au chômage dans quelques semaines, à la fin de l’année scolaire » dans un contexte de crise économique. Les assistants d’éducation sont en effet employés en CDD d’un an renouvelable 5 fois.

Mais la coordination demande surtout la reconnaissance de leur métier par un réel statut. Pour ce faire, les assistants d’éducation mobilisés veulent une « titularisation de plein droit dans l’Éducation nationale » et l’alignement de leur « salaire sur les grilles de rémunération de la fonction publique ». Elles et ils le clameront haut et fort la semaine prochaine.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  



Source: Rapportsdeforce.fr