Depuis plusieurs années, dans un contexte de crise, chômage et pauvreté augmentent tous les jours. L’État, face à cette situation, mène une politique d’austérité, il diminue les budgets attribués au social et favorise les patrons pour « améliorer la compétitivité ». Cela se concrétise par un arsenal administratif de plus en plus dur et notamment à la CAF et à Pôle Emploi, par la multiplication des contrôles sous prétexte de chasse aux « fraudeurs ». Une simple erreur dans sa déclaration de revenus, ne pas (…)


Autres communiqués

/

Source: http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=8533 -