Avril 6, 2016
Par Campagne BDS France
233 visites


TRACT DIFFUSE

L’office du tourisme d’Israël n’est pas le bienvenue à Lyon ! …Tant que les Palestiniens qu’ils soient Chrétiens, Musulmans … ou non religieux… vivent sous apartheid et occupation

Le Pape devant le mur de l'apartheid (mai 2014)

RCF Lyon (Radio Chrétienne Francophone ) invite à une rencontre, ce mardi 5 avril, sur le thème ‘’Le pèlerinage en Terre Sainte aujourd’hui’’ et ce en présence de la Directrice Générale et du Directeur de la Communication de l’Office du Tourisme d’Israël.

Occasion pour nous de rappeler qu’il ne peut y avoir de relations normalisées avec l’État d’Israël et ses missi dominici. Les pèlerinages doivent être l’occasion de rappeler, et de toucher du doigt, la violence faite aux palestiniens. L’invitation de représentants officiels d’un Etat qui ne respecte en rien les droits humains, est une insulte aux victimes et un encouragement pour Israël à poursuivre sa politique.

- Rappelons que les Palestiniens de Gaza vivent toujours dans les décombres occasionnés par Israël durant l’été 2014 et sous un siège qui dure depuis bientôt 10 ans.

- Rappelons qu’en Cisjordanie plus de 200 Palestiniens, dont une majorité de jeunes, ont été abattus depuis le 1er octobre avec le « permis de tuer » accordé par Netanyahu.

- Rappelons que le bouclage des Territoires palestiniens, le vol de terres, la destruction de maisons et la colonisation se poursuivent et s’accélèrent.

Face à cela, les États occidentaux, sont inactifs, au mieux, voir complices.

C’est pourquoi nous avons rejoint la campagne pacifiste BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) à l’appel de 170 organisations de la société civile palestinienne pour mettre fin à l’impunité d’Israël.

Comme l’indique le grand journaliste israélien Gidéon Lévy :

« Oui, je parle des boycotts et des sanctions qui sont largement préférables aux bains de sang. C’est la vérité, même si elle est amère. Les Etats-Unis et l’Europe se sont suffisamment prosternés devant Israël. Et sans aucun résultat, malheureusement. Dorénavant le monde doit adopter un autre langage, qui sera peut-être compris. Après tout, Israël a prouvé plus d’une fois que le langage de la force et des sanctions est son langage préféré. »




Source: