Janvier 26, 2021
Par Paris Luttes
131 visites


La direction des Nouveaux Robinson importe le modèle productiviste de la grande distribution en détruisant l’emploi, dégradant les conditions de travail, dégradant le métier de commerçant BIO, gelant les salaires, imposant un management autoritaire et paternaliste, pervertissant les objectifs et valeurs statutaires de la coopérative…

Les vrais Robinson sont les travailleur-euse-s et les client-e-s, sociétaires ou non de la coopérative, qui ont décidé de stopper cette évolution qui touche tout le secteur des magasins BIO spécialisés depuis des années. La lutte à Biocoop l’an dernier avec Le retour à la grève en a été l’élément révélateur pour le grand public. Les soutiens militant-e-s sont les bienvenu-e-s !

Vous trouverez les revendications actuelles des vrais Robinson sur leur site au lien suivant :

Vous constaterez que les revendications vont loin, par exemple : révocation de la direction, processus de démocratisation de la coopérative, licenciement de la responsable RH, droit de véto du CSE sur les licenciements, 6e semaine de congés payés en compensation de la pénibilité du travail, étude pour un projet de développement d’une production agricole écologique de fruits et légumes en permaculture…

L’autogestion des Nouveaux Robinson est à portée de main !!!

En effet, on a constaté que la clientèle est très solidaire des grévistes, même lors des blocages de magasin, à Montreuil comme à Boulogne ! Cette clientèle porte une attention aux conditions de travail et de vie des travailleur-euse-s, à la cohérence écologiste et aspire à faire ses achats dans une coopérative authentique, loin du modèle de la grande distribution.

Autre atout : les statuts de la coopérative promeuvent la démocratie économique (article I 3), si ce ne sont que des mots creux pour la direction, la conséquence est tout de même réelle car il suffit d’acheter une part sociale à 16 euros en caisse pour devenir sociétaire et peu importe le nombre de parts, pour voter tout le monde est à égalité, c’est une personne = une voix. Jusqu’ici la direction avait la majorité grâce à sa publicité mensongère et pouvait récolter les procurations de vote par abus de confiance, mais à présent les salarié-e-s communiquent pour faire connaitre l’imposture et renverser une majorité artificielle.

Venez nombreux-euse-s au rassemblement du samedi 30 janvier place de la République de Montreuil, en face du magasin historique, à partir de 9H, pour soutenir une grève contre la destruction d’emplois mais aussi pour partager vos idées et expériences avec les grévistes. Le temps fort sera à 11H avec des prises de parole publique.

On compte sur vous !




Source: Paris-luttes.info