48 manifestations hebdomadaires consécutives c’est une perfomance. Et ça use la bourgeoisie qui fait part de sa nervosité à La Dépêche :

« Jean-Marc Martinez, président de la Fédération des commerces du centre-ville. : Toulouse reste la ville de France la plus impactée. Qu’ils soient cent ou cent mille, les Gilets jaunes nous empêchent depuis 48 semaines de bosser !  » Excédé, le commerçant envisage de démissionner de sa fonction, et même de quitter Toulouse. »

Ce samedi 12 octobre c’est la troisième manifestation nationale appelée à Toulouse. Le cortège d’aujourd’hui devrait être plus imposant que ceux de septembre qui comptaient jusquà 2 000 personnes. Comme la semaine dernière la place du Capitole est interdite aux manifs.

L’équipe bleue, leurs sales bobines et leurs armes seront aussi présentes…

En cas d’arrestations d’un.e proche :

Acte 48. Suivi de la manif nationale des gilets jaunes à Toulouse. contactez la legal team : 07.58.25.22.19 (c’est possible avec Signal et Telegram),

Acte 48. Suivi de la manif nationale des gilets jaunes à Toulouse. ou par mail la défense collective : defensecollectivetoulouse [at] riseup.net

Vous pouvez aussi retrouver tous les conseils pour les manifs sur le blog de la Défense collective toulouse

Acte 48. Suivi de la manif nationale des gilets jaunes à Toulouse. la Défense Collective de Toulouse assure une permanence chaque dimanche à 17h à la Chapelle (36 rue Daniel Casanova)


Article publié le 12 Oct 2019 sur Iaata.info