Appel ouvert à signature collectifs/orgas jusqu’au 20 juillet. Envoyez votre signature à [email protected] !

Le 20 juillet 2019 à Beaumont-sur-Oise, cela fera trois ans qu’Adama Traoré est mort assassiné par la police. Trois ans que sa famille et ses proches se soulèvent pour demander la justice et la dignité dans la rue, dans les tribunaux, dans les médias. Trois ans qu’un quartier entier est soumis au harcèlement judiciaire, policier, et aux patrouilles militaires.

Le 20 juillet 2019, nous, gilets jaunes, habitants de quartiers populaires, collectif de soutien aux exilé-e-s, habitants de territoires en lutte, syndicalistes, collectifs écologistes, paysan-ne-s, anti-nucléaires, collectifs antifascistes, organisations nationales, appelons tout le monde à converger à Beaumont-sur-Oise pour un énorme acte national en soutien au « combat Adama ».

Ce combat, c’est aussi le combat pour Ali, Lamine, Wissam, Amine, Gaye, Angelo, Babacar, et des dizaines de personnes tuées par la police au cours des dernières décennies, dans le silence et le mépris. Cibles de la violence d’État parce qu’elles sont racisé-e-s, parce qu’elles sont banlieusardes. Et c’est aussi le combat pour Zineb, Rémi, Malik, Vital et toutes les personnes tuées, mutilées, blessées par la répression féroce des manifestations. Après 7 mois de mobilisations gilets jaunes, nous comptons plus de 2500 blessés, 24 personnes éborgnées, 5 mains arrachées, le meurtre de Zineb Redouane, plus de 10000 gardes à vues, 2000 condamnations, 390 incarcérations… Au cours des dernières décennies, seules les révoltes des banlieues en 2005 ont été plus réprimées.

Il n’y a plus lieu de parler de « bavures » ou de « dérive autoritaire ». Utilisons les bons mots : nous entrons dans un régime autoritaire. La violence d’État auparavant réservée aux quartiers populaires se généralise à toute la société. Beaumont-sur-Oise, Mantes-la-Jolie, Calais, Bure, Briançon, et jusqu’aux Champs-Élysées : aucun foyer de contestation, aucune aspiration à la transformation sociale n’est épargnée. Face à cette situation, nous ne devons pas céder mais renforcer nos solidarités et tisser des alliances durables pour riposter.

En décembre 2018, le comité Adama a été l’un des premiers à prendre la rue, appeler à mettre « les quartiers en gilets jaunes », et tendre la main pour créer ces alliances entre divers secteurs de la société. En mai 2019, il a co-organisé les rencontres inter-collectifs « Ripostons à l’autoritarisme » au cœur de Paris. Le 20 juillet 2019, il est temps d’organiser le « match retour » ! Pour riposter contre l’autoritarisme, nous appelons à un acte national historique à l’occasion de cette troisième « Marche pour Adama ». Tous et toutes à Beaumont-sur-Oise !

👉RDV le 20 juillet 2019 à Beaumont sur Oise à partir de 14h30 au départ de la gare de Persan Beaumont

Départ en bus à partir de Gare du Nord

Train direct en direction de Gare du Nord

Nous demandons :

• la vérité et la justice pour Adama Traoré et toutes les victimes de crimes policiers en France

• la fin du harcèlement judiciaire, policier et militaire dans les quartiers populaires

• l’interdiction du LBD-40, des grenades offensives et des techniques d’interpellation meurtrières

• l’amnistie pour les prisonniers et condamnés politiques qui luttent contre ce système injuste et/ou qui n’ont pas la bonne couleur de peau

Construisons partout une alliance de luttes, de collectifs et d’organisations pour résister et riposter à l’autoritarisme qui se généralise à toute la société !

Pour celles et ceux qui ne peuvent pas se rendre à Beaumont-sur-Oise, nous appelons à des rassemblements et des manifestations partout en France devant les tribunaux et les commissariats, et tout autre geste qui paraîtra pertinent !

Lien Marche Adama III 👇🏿

https://www.facebook.com/events/655397708205789/?ti=icl

Contacts : [email protected] / [email protected]

Facebook : La Vérité pour Adama / Ripostons à l’autoritarisme !


🗣 Le 20 juillet 2019, ce sera la MARCHE ADAMA III, moment politique incontournable des luttes des quartiers populaires.

Cela fera trois ans de lutte après la mort d’Adama Traoré, tué par trois gendarmes à Beaumont-sur-Oise. Trois de lutte contre le déni de justice, contre la répression étatique, pour la libération des quatre frères Traoré emprisonnés.

En mars 2019, alors que les juges s’apprêtaient à rendre un non-lieu dans l’affaire Adama, une expertise médicale indépendante, menée par les plus grands spécialistes, rend une conclusion qui est sans appel : Adama Traoré n’est mort d’aucune maladie, il est mort asphyxié sous le poids des trois gendarmes. L’enquête est aujourd’hui relancée par les trois juges, c’est pourquoi plus que jamais, il nous faut maintenir la pression.

Durant cette dernière année, Assa Traoré et le reste du Comité Adama ont fait plus de 200 déplacements dans toute la France. Nous avons sillonné tout le pays, meetings politiques, universités d’été, conférences universitaires, événements culturels de la diaspora afro, lycées de banlieue, tournée des quartiers populaires, rassemblements, manifestations…

Le tournant politique de la fin de l’année dernière, c’est l’appel du Comité Adama à rejoindre le mouvement des Gilets Jaunes durant l’acte III le 1er décembre 2018. Nous avons appelé à une union des classes populaires, « monde rural et quartiers populaires en banlieue », avec comme ligne politique le fait de rappeler les morts dans nos quartiers, et d’imposer dans le mouvement social un discours antiraciste radical.

La France a découvert à l’occasion de ce dernier mouvement social l’ampleur des violences policières, c’est pourquoi nous avons décidé de créer un front large pour « Riposter à l’autoritarisme ». Le premier acte de ce front a eu lieu le 11 mai dernier, à Paris, avec des militants du mouvement social, des écologistes, enseignants, parents d’élèves, migrants, antifascistes, gilets jaunes, familles de victimes des crimes policiers, antiracistes, etc.

📢Le deuxième acte collectif de cette riposte, ce sera la MARCHE ADAMA III, le 20 juillet 2019 à Beaumont-sur-Oise, 14h30 au départ de la Gare de Persan-Beaumont.

Soyez tous présents, habitants des quartiers populaires, gilets jaunes, militants du mouvement social, etc.

Ne ratons pas cette occasion historique d’une alliance des luttes ! 🏴‍☠


Article publié le 08 Juil 2019 sur Paris-luttes.info