ACT UP SUD-OUEST EN GRÈVE !

Face à l’épuisement généralisé de ses membres salarié·e·s et militant·e·s, lors de son Assemblée Générale du 8 mars 2022, ACT UP Sud-Ouest a décidé la suspension temporaire de toutes ses activités de terrain. Par la grève, l’équipe alerte sur ses conditions de travail et se mobilise sur la mise en œuvre des solutions nécessaires au bon fonctionnement de l’association.

Depuis 31 ans, ACT UP Sud-Ouest, association de lutte contre le VIH/sida et les hépatites, apporte et représente une expertise nécessaire à la santé de nos communautés. Nous, salarié·e·s, militant·e·s, volontaires en service civique, stagiaires d’ACT UP Sud-Ouest, travaillons à promouvoir la santé globale de notre communauté LGBTQI+, via l’accompagnement social, les actions de prévention, le plaidoyer auprès des institutions, l’ouverture d’espaces communautaires de convivialité. Notre expertise par et pour les populations concernées par l’épidémie de VIH, par les discriminations LGBTQI-phobes et par les consommations de substances psycho-actives est nécessaire pour répondre aux enjeux de santé actuels. Notre travail est politique et nos santés aussi.

Depuis 2002 et l’ouverture d’un premier poste salarié, ACT UP Sud-Ouest a progressivement professionnalisé et augmenté ses activités, nécessitant alors de nouveaux recrutements (salarié·e·s, services civiques et stagiaires), portant à 12 le nombre de personnes professionnelles partageant le même local inchangé depuis plus de 20 ans. Parallèlement, la charge de travail revenant aux membres bénévoles du bureau de l’association, y compris la fonction d’employeur, n’a cessé d’augmenter en conséquence, jusqu’à devenir insoutenable.

Nous avons tenu jusque-là par conviction, mais ACT UP Sud-Ouest pourrait s’arrêter demain. L’engagement ne se substitue pas aux conditions matérielles nécessaires à nos actions. Nous avons besoin d’un poste salarié administratif pour soutenir l’activité de l’association, et d’un local qui réponde aux besoins de nos actions, sans lesquels nous ne pouvons plus garantir notre survie à très court terme. Pendant cette grève active, les salarié·e·s invitent les financeurs de l’association au dialogue pour trouver des solutions concrètes et rapides.

La mobilisation et l’implication militante est aussi une condition de notre survie. Nous avons besoin de visibilité, et nous avons besoin de forces ! Séropos, trans, pédés, biEs, gouines, inters, putes, sans papiers, toxs, rejoignez-nous ! Si vous souhaitez nous contacter pour nous soutenir dans ces démarches, envoyez-nous un mail sur [email protected]

En soutien à ACT UP Sud-Ouest : Rassemblement le mercredi 23 mars à 18h30 au square Charles de Gaulle, métro Capitole.




Source: Iaata.info