Novembre 8, 2022
Par Lille Alternataire
244 visites

Salut à tout.tes,

Ce mes­sage à la fois pour vous faire part d’un point sur l’appel à dons et prêts concer­nant l’achat d’une maison située tout près du CCL, et aussi pour vous dire com­ment nous envi­sa­geons la suite.

Tout d’abord un grand grand merci à tou.te.s celles et ceux qui nous ont donné ou prêté de l’argent afin de per­met­tre l’achat de cette maison. C’est vrai­ment tou­jours impres­sio­nant de voir que nous pou­vons comp­ter sur tant de sou­tiens : ça nous fait chaud au coeur ! Merci, merci encore ! Nous avons aujourd’hui récolté la tota­lité des 12 000€ néces­sai­res à l’achat (12 870€ pour être précis.es), tandis que les 5 000€ de prêt nous per­met­tent d’envi­sa­ger serei­ne­ment notre ins­tal­la­tion dans la maison (petits tra­vaux), ainsi que son occu­pa­tion sur les pre­miers temps, qui occa­sion­ne­ront iné­vi­ta­ble­ment quel­ques frais (abon­ne­ment à l’éléctricité, taxe fon­cière…).

Sur le plan admi­nis­tra­tif, il ne nous reste plus qu’à patien­ter. Nous devrions signer la vente durant la pre­mière quin­zaine de jan­vier. C’est seu­le­ment à partir de là que nous pour­rons nous ins­tal­ler. Après quel­ques mois à nous pren­dre la tête sur le marché de l’immo­bi­lier et pour com­pren­dre ce qu’impli­que l’accès à la pro­priété, s’ouvre désor­mais une période plus réjouis­sante à ima­gi­ner com­ment amé­na­ger et faire vivre au mieux ce nouvel espace !

En atten­dant d’avoir les clés de ce nou­veau local, nous vou­drions en pro­fi­ter pour réflé­chir à ses usages et à son agen­ce­ment. Il nous semble impor­tant que ces sujets soient dis­cu­tés le plus col­lec­ti­ve­ment pos­si­ble afin d’ima­gi­ner les acti­vi­tés qui pour­raient y avoir lieu, et que nous ne lais­sions pas mala­droi­te­ment de côté les envies de per­son­nes qui n’ont pas encore eu l’occa­sion de donner leur avis. Pour cela, nous vous invi­tons à en dis­cu­ter au CCL ce mardi 15 novem­bre à 17h45.

Début jan­vier, il nous faudra sans doute pré­voir un petit chan­tier pour amé­na­ger les dif­fé­rents pièces. N’hési­tez pas à nous écrire (ccl59 chez riseup.net) si vous avez des com­bi­nes pour récu­pé­rer du bois et autres maté­riaux pour cons­truire cof­fres et étagères, et/ou si vous êtes motivé.es pour contri­buer au chan­tier d’amé­na­ge­ment de la maison et au démé­na­ge­ment. Le démé­na­ge­ment de la biblio­thè­que, selon l’ambi­tion qu’on y met, pour­rait repré­sen­ter pas mal de boulot. Nous espé­rons en effet pro­fi­ter de ce démé­na­ge­ment pour refaire l’inven­taire de nos bou­quins dont une partie s’est égarée. D’ailleurs, n’hési­tez pas à d’ores et déjà contri­buer à cette mis­sion si par hasard vous avez encore quel­ques bou­quins du CCL dans vos étagères et que vous pouvez nous les rendre !

Le démé­na­ge­ment de la biblio­thè­que entrai­nera aussi sûre­ment des réa­mé­na­ge­ments dans l’actuel local de la rue de Colmar auquel nous vou­drions réflé­chir en même temps que nous envi­sa­geons l’amé­na­ge­ment de la maison. Et puis, peut-être va-t-il fal­loir trou­ver un nom à cette maison pour s’y retrou­ver plus faci­le­ment entre les deux espa­ces bien­tôt occu­pés par le CCL ?

Finalement, il nous faudra aussi redis­cu­ter de l’impact de ce nou­veau local sur notre tré­so­re­rie à plus long terme. Bien que nous n’aurons pas de loyer à payer pour cette maison, il sub­sis­tera quel­ques char­ges, qui s’ajou­te­ront aux char­ges et au loyer exis­tant que nous conti­nue­rons de payer rue de Colmar. Il s’agit d’éviter que l’acqui­si­tion de cette maison entraîne des dif­fi­cultés finan­ciè­res pour le CCL. Pour le moment, notre prin­ci­pale piste pour réus­sir à éviter cela est de concré­ti­ser une vieille idée que nous avions déjà eu, et de deman­der aux sym­pa­thi­sant·e·s qui le peu­vent d’effec­tuer de petits dons men­suels.

Pour rappel, l’ensem­ble des ques­tions que sou­lève cet achat sont régu­liè­re­ment redis­cu­tées pen­dant les Assemblées Générales du CCL, et vous pouvez à tout moment venir y par­ta­ger vos réflexions ou vos ques­tions si vous en avez.

Après nous être étendu un peu lon­gue­ment sur cette ques­tion immo­bi­lière, nous avons d’autant plus envie que des choses se pas­sent dans ce nou­veau lieu. Il faut que ça se fête, donc il faut de l’anar­chie !

L’équipe nota­riale du CCL




Source: Lille.cybertaria.org