Avril 7, 2022
Par Cercle Libertaire Jean-Barrué
86 visites

Déroulé de l’émission Achaïra n° 239 du lundi 4 avril 2022

ici l’enregistrement intégral

0h00 – générique raccourci– (sur fond musical Fela) – Bruno

0h01 – sommaire de l’émission – Philaud

Salut, vous êtes bien sur Achaïra et c’est la 239ème édition. En direct dans le studio : Fabienne, Esméralda, Progrès, Philaud, à la technique Abel et notre invitée Annick. Annick Vernay nous présentera l’ouvrage « En finir avec les idées fausses sur les migrations ».

En effet, pour cette émission, nous avons choisi de traiter le thème des réfugié-es et des frontières, comme de nombreuses émissions de la Clé des Ondes partenaire de la mobilisation pour les réfugiè-es du collectif Bienvenue sur tout ce mois d’avril.

Peut-on dire que nous abordons un thème d’actualité ? Tant il est permanent depuis les siècles où les premiers humains ont construit des clôtures définissant des propriétés, puis d’autres clôtures dessinant des nations.

Pour donner quelques définitions, nous puiserons dans les 4 tomes de l’Encyclopédie anarchiste coordonnée par Sébastien Faure, entre 1925 et 1934 (L’incroyable histoire de l’Encyclopédie anarchiste – Paris-luttes.info ).

Si celle-ci définit bien les frontières et la migration, elle n’évoque pas la notion plus récente de réfugié.

FRONTIERE : « Limite de deux pays. Lignes fictives tracées sur les cartes du monde et qui enclosent un certain territoire appelé pays ou patrie. Bien des phénomènes président au tracé des frontières : droit du premier occupant ; droit du plus fort : conquête par la guerre, le vol, l’assassinat ; traités imposés ou subis ; unions de princes ; dots ; héritages, etc…

C’est l’affirmation du droit de propriété par une collectivité sur le sol, les instruments de travail. […]

Les frontières sont gardées par des postes de douane.

Les frontières jouent un grand rôle dans l’exaltation du « patriotisme », […]. » (A. Lapeyre) [voir Frontière
(encyclopedie-anarchiste.xyz)
]

MIGRATION : « Exode en masse de certains peuples qui changent de pays. Déplacements – réguliers ou accidentels – d’animaux qui recherchent, avec les saisons, d’autres climats : les migrations des hirondelles. […] Ce mot a formé émigration : abandon d’une contrée pour une autre et immigration : pénétration, installation sur une terre nouvelle. […]

On attribue à des causes diverses les migrations des animaux adultes : défaut d’aliments (…) ; variation de la température (…) ; nécessités de la reproduction (…). […]. D’une façon générale les migrations apparaissent comme un des procédés de défense de l’espèce… » [voir Migration
(encyclopedie-anarchiste.xyz)
]

Cette définition prend peu en compte les migrations humaines hormis celles de conquêtes et note même que peu de mammifères (…) émigrent.

Dans un article du site (http://www.encyclopedie-anarchiste.xyz/spip.php?article302) intitulé « Territoire, principe fédératif et critique des « frontières naturelles », on peut lire :

« Pour les géographes anarchistes, la constitution des États-nations, donc de leurs frontières, de leur territoire et de leur organisation spatiale administrative, s’est faite dans la pure violence historique de façon descendante : rôle des monarchies absolues, des sanctifications ecclésiales du pouvoir, jeu des héritages et des mariages, des guerres de succession et des conquêtes. La démocratie n’est venue qu’après, et encore… »,

Dans un autre article (http://www.encyclopedie-anarchiste.xyz/spip.php?article306), sur « La question des nationalités » : « Les anarchistes qui s’opposent à la théorie des « frontières naturelles » critiquent aussi le nationalisme qui en découle, ou qui s’articule sur elle. Ils remettent en cause le présupposé naturaliste qui en est le corollaire.

Lorsqu’il qualifie la théorie des « frontières naturelles » de « principe louche », Proudhon lui ajoute aussitôt le principe des nationalités qui est, écrit-il, « au fond indéterminable ». Selon lui, il n’y a pas d’appartenance naturelle à une nationalité donnée, idée qui s’avère abstraite, produite par la politique plus que par la nature. Il récuse donc le principe de la conception naturelle de la nationalité telle qu’elle sera formalisée en Allemagne, singulièrement. »

Dans cette émission, nous entendrons des témoignages sur le franchissement des frontières et l’accueil des réfugié-es, en particulier dans le Briançonnais.

Nous parlerons des États Généraux des Migrations et de la mobilisation « Bienvenue » en soutien aux opérations de SOS Méditerranée.

Seront au menu comme d’habitude la chronique internationale, l’éphéméride anarchiste et l’agenda militant.

Et tout de suite, nous lançons, la chronique d’André, la chronique de la désobéissance « Les réfugiés et les frontières ».

0h05 Virgule sonore (jingle court chronique désobéissance)

0h05– La chronique de la désobéissance – 5 min – lue par Esméralda et Progrès

« Les réfugiés et les frontières » – chronique d’André Bernard, sous-titrée « Projet collectif sur commande »

0h10 – rebond sur la chronique– 7 min par Esméralda et Progrès

0h17 Illustration musicale n°1 – 3 min 53 – La Rue Kétanou – « Peuple migrant »

La Rue Ketanou est un groupe français qui débute dans les rues de La Rochelle et de l’île de Ré. C’était un spectacle de rue, mêlant chanson et théâtre, avec une devise « C’est pas nous qui sommes à la rue, c’est la Rue Ketanou ! » Après avoir écumé les rues, les squats puis les bars et les petites salles, le groupe rencontre des membres de Tryo, qui lui proposent de produire l’enregistrement d’un disque, mais aussi d’assurer la première partie de Tryo à l’Olympia et pendant leur tournée.

Vous écoutez Achaïra, émission de pollinisation libertaire, sur la Clé des Ondes, 90.1 Mhz

0h22 – Virgule sonore (jingle invitée court)

0h22 – Les réfugiés et les frontières partie 1 – 22 min

Entretien avec Annick Vernay membre du comité de lecture de l’ouvrage des États Généraux des Migration « En finir avec les idées fausses sur les migrations ».

voir aussi sur cet ouvrage :

Teaser – Question Citoyenne : en finir avec les idées fausses sur les migrations – YouTube

Exilés, frontières, aides : Le débunk des idées reçues sur les migrations – YouTube

Femmes sur les routes migratoires : le parcours des combattantes – YouTube

0h44- Illustration musicale n°2 – 4 min 32 – François Béranger – « Mamadou m’a dit »

François Béranger, auteur-compositeur-interprète libertaire, connaît une forte notoriété dans les années 1970. Il se fait connaître lors du renouveau de la chanson française, imprégnée de folk, portée par des thèmes contestataires, aux côtés notamment de Dick Annegarn, Catherine Ribeiro, Mama Béa, de l’occitan Joan-Pau Verdier.

Vous écoutez Achaïra, émission de pollinisation libertaire, sur la Clé des Ondes, 90.1 Mhz

0h50 – Virgule sonore (jingle invitée court)

0h50– Les réfugiés et les frontières partie 2 – 22 min

Enregistrement de Bernie de Bienvenue pour annoncer la mobilisation (21 min).

Collectif Bienvenue – Mobilisation pour les réfugiés

1h12 – Illustration musicale n°3 – 4 min 04 – Bernard Lavilliers – « Croisières méditerranéennes »

Extrait de l’album « 5 minutes au paradis » enregistré en 2017. Cette chanson fait référence aux populations qui tentent de traverser la méditerranée au péril de leur vie dans l’espoir d’une vie meilleure.

Vous écoutez Achaïra, émission de pollinisation libertaire, sur la Clé des Ondes, 90.1 Mhz

1h16 – Virgule sonore (jingle invitée court)

1h16– Les réfugiés et les frontières partie 3 – 21 min

Merci à Rémi, qui est avec nous en pensées, pour l’enregistrement de Muriel Cravate, documentariste sur la traversée des Alpes jusque dans le Briançonnais. Présentation par Rémi. Son documentaire : « Demain est si loin ». (19min 36)

DEMAIN EST SI LOIN – Muriel Cravatte (jimdofree.com)

Suivi de l’annonce de la diffusion, le mardi 19 avril à midi, dans « le Plat de résistance » de l’enregistrement par Esméralda et Progrès de Laetitia Cuvelier sur son documentaire « Déplacer les montagnes », documentaire programmé dans le cadre de la mobilisation Bienvenue au cinéma Jean Eustache par Ciné-réseaux, le 22 avril.

Déplacer les montagnes (déplacer-les-montagnes-film.fr)

1h37 – Virgule sonore (jingle cypress coupures court)

1h37 – La chronique internationale – 8 min

1h45 – Virgule sonore (jingle l’éphéméride anarchiste court)

1h45- L’éphéméride anarchiste – 4 min de Fabienne et Thierry

1h49 – Illustration musicale n°4 – 3 min 50 – Nigra Safo – « Makhnovtchina »

Nigra Safo, ce sont cinq amis interprétant des chansons de résistance, d’amour, de révolte et d’espoir, en italien, espagnol, français ou catalan. Des chansons traversant les frontières et le temps, échos de moments forts de l’Histoire, et symboles musicaux de la liberté. Nigra Safo », signifiant « mouton noir » en espéranto.

Vous écoutez Achaïra, émission de pollinisation libertaire, sur la Clé des Ondes, 90.1 Mhz

1h53 – Virgule sonore (jingle l’agenda court)

1h53 – L’agenda militant – 6 min

1h59 – On se dit au revoir. (Sur fond musical Soul jazz orchestra-insurrection)

L’émission touche à sa fin, c’était la 239ème d’Achaïra. L’animation a été assurée par Esméralda, Fabienne, Progrès, Philaud et Abel à la technique. Merci à nos invitées Annick Vernay, Bernie. Merci à André pour sa chronique qui a introduit cette émission spéciale sur les réfugiés et les frontières, à Rémi pour son enregistrement de Muriel Cravate.

Nous nous disons à bientôt dans les mobilisations, les luttes, la vie-quoi !

Vous pouvez retrouver l’émission en podcast sur le site de la radio lacledesondes.fr dans la rubrique « Nos émissions » ainsi que sur le site du cercle cerclelibertairejb33.wordpress.com en plus le programme sera détaillé et vous aurez les liens sur les chroniques écrites. Enfin l’émission sera rediffusée par parties chaque semaine le vendredi entre 12h et 14h dans « Le plat de résistance ».

La prochaine d’Achaïra, ce sera probablement le lundi 2 mai 2022 à 20h toujours sur la Clé des Ondes 90.10 et ce sera la 240ème.

2h00 – Fin de l’émission




Source: Cerclelibertairejb33.wordpress.com