Mai 26, 2017
Par Non Fides
220 visites

L’audience du 22 mai a commencé en reprenant le sujet du voyage d’un des accusé-e-s en Blablacar en France. La témoin française a écrit une lettre disant qu’elle ne se présenterait pas au procès, mais qu’elle reconnaissait la personne accusée sur une photo. A ce moment, le juge a annoncé qu’il n’acceptait plus de témoins ni de preuves supplémentaires. La procureure a donc lancé son réquisitoire, fort long et flou.

L’accusation se résume de la manière suivante : La procureure a introduit le concept “in dubio (…)


Repression et oppression




Source: