Mai 3, 2017
Par Rebellyon
58 visites

Devant l’immobilisme des autorités compétentes – dont Mr Dussurgey maire socialiste de Vaulx-en-Velin – et suite à la situation d’urgence, le collectif Jamais sans Toit a débuté l’occupation du Groupe scolaire Grandclément depuis le mardi 02 Mai et jusqu’à obtention de solutions cohérentes !

Depuis le 10 Mars,à l’école Grandclément de Vaulx-en-Velin, malgré des demandes et relances aux autorités compétentes, des enfants sont toujours à la rue !

Nos demandes sont simples, nous demandons de faire respecter le droit à l’hébergement et le code de l’Action sociale et des Familles (art 3452-2),ainsi que la convention internationale des droits de l’enfant qui devraient leur assurer un logement.

Nous demandons à Mr Dussurgey – maire (socialiste) de Vaulx-en-Velin – d’utiliser son pouvoir d’ouverture d’établissement en cas d’urgence et d’appliquer les consignes d’Emmanuelle Cosse, ministre du logement qui déclarait en novembre 2016 : “Sans-abris, mal logés, migrants, nous devons et nous pouvons offrir à chacune et chacun un accueil digne et humain”

Le collectif Jamais sans toit Grandclément, en l’absence de solutions, après avoir hébergé ces familles à l’hôtel, dans le gymnase Paul Roux et chez des habitant.e.s du village, et devant l’immobilisme des institutions compétentes, décide de mettre à l’abri ces familles dans le Groupe scolaire Grandclément à partir du mardi 02 Mai et ce jusqu’à l’obtention d’une solution cohérente pour ces enfants.

Une autre famille sort du CADA à partir du jeudi 04 Mai – 2 adultes et 2 enfants.

La lutte avec ces familles continue et nous organiserons toutes les actions qui nous semblent légitimes afin de mettre ces personnes à l’abri.

Amicalement,

Le collectif Jamais sans toit Grandclément




Source: