Avril 30, 2022
Par Marseille Infos Autonomes
124 visites

Je me suis réveillé ce matin avec la sensation d’avoir du coton dans les oreilles. Tous les bruits me paraissaient lointains tout en m’étant douloureux. Cela n’a fait qu’empirer au fur et à mesure de la journée. Et ce soir, j’ai franchement mal aux tympans. Le moindre bruit m’est insupportable. Ce n’est pas l’annonce de la victoire de Macron. Non, je me suis juste trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. J’étais à la manifestation de dimanche. Un manifestant a fait exploser un pétard puissant à quelques mètres de moi. L’effet de souffle m’a saisi, je me suis plié en deux, les mains sur les oreilles. Ce soir, je suis en pleine crise d’hyperacousie, et il me faudra plusieurs jours, voire plusieurs semaines avant de retrouver une ouïe à peu près normale.

La répression policière a cette particularité d’agresser les organes des sens. Les gaz lacrymogènes piquent les yeux. Les grenades assourdissantes assourdissent. On pourrait aussi parler des projecteurs qui éblouissent, ou des flashballs qui éborgnent.

Et toi qui lances des pétards dans les manifestations que fais-tu ?

Tu fais peur aux manifestants.

Tu crées un sentiment d’insécurité dans les manifestations alors que nous avons besoin du contraire pour faire face à la police.

Plus grave encore, tu blesses voir tu mutiles des manifestants sans t’en rendre compte. Les tympans pareils aux yeux sont des organes fragiles que tu peux blesser voir mutiler si tu les exposes à un effet de souffle trop fort.

Tu répondras sûrement que ces pétards sont destinés aux flics. Mais contrairement à la plupart des manifestants, les flics ont les tympans protégés par des bouchons adaptés. D’autre part, l’effet de souffle ne peut pas être dirigé uniquement vers les flics et il impacte inévitablement les manifestants.

Tu finiras sûrement par évoquer la tradition, l’importance rituelle des pétards dans les manifestations. Et bien parfois, il faut péter les traditions.

Faut-il vraiment qu’en plus de se faire crever les yeux par les flics, on se fasse crever les tympans par toi  ?

Il y a tant de choses à péter dans ce monde, laisse nos tympans tranquilles !

Et participe à ce que chacun se sente en sécurité dans les cortèges !




Source: Mars-infos.org