Mai 16, 2022
Par La Bogue
169 visites

A l’appel de Limousin-Palestine (AFPS), Femmes en noir, Comité BDS (boycott-désinvestissement-sanctions)… un rassemblement de soutien au peuple palestiniens et pour dénoncer la politique d’apartheid d’israël, samedi 21 mai à 15 h, Place St Michel (en haut de la rue du Clocher) à Limoges.

Pas de produits de la colonisation dans nos magasins

Rassemblement, 21 mai à 15 h, Place St Michel (en haut de la rue du Clocher), Limoges.

Notre liberté est incomplète sans celle des Palestiniens. Nelson Mandela.

Israël a établi des colonies sur les terres palestiniennes par la force, annexé Jérusalem-est et occupe la vallée du Jourdain, ce qui est illégal au regard du droit international. Israël viole l’ensemble des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU dont la résolution 2334 (2016) qui condamne l’acquisition de territoires par la force (4e convention de Genève de 1949).

L’extension des colonies, des routes de contournement qui permettent aux colons israéliens de circuler librement, l’accaparement des terres, de l’eau, la destruction des maisons palestiniennes, des villages bédouins, le harcèlement par les colons… rendent la vie des Palestiniens de Cisjordanie impossible. C’est une politique coloniale et d’apartheid qui est menée dans la région et qui tente de briser toute résistance ; 2.6 millions de Palestiniens sont privés des droits les plus fondamentaux, dans des dizaines d’enclaves séparées, sous régime militaire répressif.

Les Palestiniens de Gaza subissent un enfermement total et un blocus économique depuis 2007 et sont victimes des bombardements israéliens répétés dont le dernier en date a eu lieu en mai 2021 : 254 personnes tuées, de nombreux blessés et des dégâts considérables.

Plus de 5000 prisonniers politiques dont 215 enfants et 53 femmes. Salah Hamouri, avocat franco-palestinien qui a déjà passé 7 ans en prison pour un crime imaginaire est en détention administrative sans charge ni jugement. Six organisations palestiniennes de défense des droits humains internationalement reconnues ont été qualifiées de « terroristes » par le gouvernement israélien. Betselem, organisation israélienne de défense des droits humains a qualifié cet acte de « caractéristique des régimes totalitaires ».

En France, le Conseil d’Etat vient de suspendre le décret de dissolution du Collectif « Palestine Vaincra » au nom de son droit à la liberté d’expression. Les membres du collectif avait fait appel après la dissolution prononcée par le gouvernement français.

Le rapport d’Amnesty international de 2022 est sans équivoque : Israël commet un crime d’apartheid envers la population palestinienne. Le rapport dénonce en particulier l’impunité dont bénéficie Israël depuis plus de sept décennies.

Pour mettre fin à la politique discriminatoire et coloniale de l’Etat d’Israël et à l’image de la vaste campagne de boycott de l’Afrique du sud dans les années 1980 qui avait mis un terme à la politique d’apartheid :

Boycottez : Produits agricoles avec l’étiquette « Israël », vins du Golan, cosmétiques Ahava, Appareils de gazéification SODA STREAM

Signez : l’Initiative Citoyenne Européenne en tapant « stopsettlements » sur votre moteur de recherche internet.

A l’appel de : Limousin-Palestine (AFPS), Femmes en noir, Comité BDS (boycott-

désinvestissement-sanctions).

Limousin-Palestine (AFPS), 119, av. Général Leclerc, 87100 Limoges, 05 55 35 81 24.




Source: Labogue.info