Marre de raquer !

Nous n’avons ni véhicule de fonction, ni jet privé pour aller bosser. Nous n’avons que des salaires de misère pour retourner bosser. Nous avons de vagues allocations ou de minuscules retraites. Et il nous faut encore payer pour nous déplacer ?! Pour aller bosser ou nous rendre au Pôle-Emploi ?!

Et pourquoi pas, massivement, décider d’arrêter de payer ? De bloquer les péages comme le font les Gilets jaunes depuis un an ? De casser les parcmètres qui nous obligent à payer pour garer la voiture ? De frauder collectivement le métro, le tram et les bus de la RTM (même si beaucoup le font déjà) ? De prendre massivement les trains de la SNCF sans prendre leurs billets hors de prix ?

Soutenir la grève

L’État et les patrons ne comprennent qu’une seule chose : leurs portefeuilles ! S’ils perdent trop de sous, ils ont tendance à lâcher du lest… C’est pour cette raison qu’une grève massive et illimitée les fait flipper. Ne plus payer pour nous déplacer participe à la grève.

Si quelques trains circulent quand même le 5 décembre, mais que personne ne paye son billet, le manque à gagner sera au moins aussi grand pour les patrons de la SNCF.

Si jamais le mouvement de grève perd un peu en force quelques jours ou semaines après le début, le fait que personne ne paye ni les péages, ni les transports en commun, ni le parcmètre, maintiendra une vrai pression sur le gouvernement…

Et après la gratuité des transports… celle de la facture EDF/GDF, celle d’un logement digne pour toutes et tous, celle d’une nourriture saine, etc.

Une grève à soutenir, un monde à inventer !


Article publié le 02 Déc 2019 sur Mars-infos.org