Le succès de la mobilisation, par la grève, des salarié(e)s de la RATP le 13 Septembre, les manifestations du 21 septembre et les grèves du 24 septembre montrent que la mauvaise réforme des retraites présentée par le gouvernement touche l’ensemble des salariés et est majoritairement refusée dans l’ensemble des secteurs. Que l’on soit avec un régime spécial ou du régime général, l’ensemble des travailleurs ont tout à perdre avec un régime universel à points qui n’entrainera qu’une paupérisation des retraité(e)s et le développement de retraites complémentaires par capitalisation.

Face à la détermination affichée du gouvernement, la fédération SUD-Rail et Solidaires RATP actent, ensemble, une stratégie de convergence qui nous mènera à la victoire. Rassemblés lors de leur 8ème congrès, l’ensemble des structures qui constituent la fédération SUD-Rail a décidé de se joindre à l’appel intersyndical à la grève reconductible de la RATP à partir du 5 décembre !

Par conséquent, SUD-Rail et Solidaires RATP appellent l’ensemble des confédérations syndicales, des syndicats professionnels, des composantes du mouvement social (associations, gilets jaunes…) mais également toutes celles et ceux (étudiants, retraités…) prêts à assumer la lutte sur les retraites à construire une mobilisation la plus large possible, gagnante, unitaire et illimitée à partir du 5 Décembre 2019.

Les salarié(e)s du public comme du privé sont en attente d’une action portée par la base et soutenue par les différentes structures qui constituent le mouvement social. Le projet d’une autre réforme des retraites que nous portons est celui du progrès social, il est légitime et réalisable à condition d’y apporter des financements basés sur une autre répartition des richesses.


Documents à télécharger

Article publié le 24 septembre 2019


Article publié le 24 Sep 2019 sur Solidaires.org