Septembre 27, 2019
Par La Rotative (Tours)
348 visites


Largement méconnues, les méthodes de contraception masculine sont mises en avant au Planning familial d’Orléans. C’est le début d’une prise de conscience d’hommes qui ont décidé de ne plus laisser la responsabilité exclusive (et la charge mentale et affective qui en découlent) aux femmes. Sujet encore très peu mis en avant voire tabou, quelques plannings familiaux ont décidé d’en faire une priorité dans leurs actions d’information. Et pourtant, il existe de nombreuses méthodes disponibles en France : de la prise d’hormones au slip chauffant en passant par la vasectomie. En France, cette dernière méthode de contraception concernerait moins de 1% des hommes.

Le Planning familiial du Loiret (qui assure des permanences à Orléans, La Source et Beaugency) a donc décidé de mettre en avant les méthodes de contraception réversibles et irréversibles existantes. Leur objectif est d’informer les hommes et les pousser à s’interroger sur leur « responsabilité contraceptive ». Depuis quelques mois, des ateliers sont mis en place, et des permanences sont organisées tous les trois mois à ce sujet. Jeudi 20 juin, le collectif quimpérois Thomas Bouloù [1] était invité par le planning familial. Il a animé un atelier de couture des slips chauffants, une des méthodes réversibles existantes.

Planning familial du Loiret, 6, rue du Brésil, à Orléans. Plus d’informations sur la contraception masculine à lire ici ou à écouter ici.




Source: Larotative.info