Affiche du film «À nos corps défendants»

Des pans de plus en plus larges de la société françaises découvrent une répression policière intense – à la faveur notamment des mouvements sociaux récents et des crises sociales et politiques de plus en plus prégnantes- jusque là réservée à certains de ses «recoins» : quartiers populaires, supporters…

Dans ce contexte, le documentaire «À nos corps défendants», réalisé par Ian B du collectif Désarmons-les, nous paraît salutaire. Le film donne la parole aux premiers concernés par les violences policières dans les quartiers populaires. Peu de commentaires, juste leurs témoignages. En une heure trente, le documentaire tend à rendre palpable l’invisible : la violence, le mépris et l’humiliation, mais aussi la résilience, la quête de vérité et la dignité. Wassil Kraiker et ses parents Zohra et Abdelaziz, des jeunes d’Argenteuil, Amine Mansouri et son père Moustapha, Ali Alexis et son épouse, Ramata Dieng et Farid El Yamni… Autant de témoins victimes d’une même barbarie policière qui, en toute impunité comme le rappelle régulièrement Amnesty International, semble aller croissant ces dernières décennies en France.

Après une avant-première en ligne le 4 avril, le film reste en libre accès sur Youtube. C’est par ici !


Article publié le 10 Avr 2020 sur Lepoing.net