Environ 600 gilets
jaunes ont manifesté ce samedi après-midi pour l’acte 31, une
mobilisation clairement en baisse par rapport aux 5000 manifestants
de la semaine dernière. Ce refflux s’explique essentiellement par
trois raisons : contrairement à la semaine dernière, aucun
appel national n’a circulé pour converger sur Montpellier ;
des appels ont tourné pour manifester à Nîmes et Toulouse ;
l’incroyable répression policière et judiciaire de la semaine
dernière en ont certainement convaincu certains de rester à la
maison.

Les manifestants sont partis de la place de la Comédie pour rejoindre la mairie, avant d’aller vers la préfecture en passant par le commissariat. L’ambiance est restée calme, et à 17h, on ne comptait aucune personne blessée ni interpellée.

Par ailleurs, une
assemblée générale s’est tenue à midi sur l’Esplanade, et
plusieurs personnes ont été mandatées pour participer à la grande
assemblée générale nationale qui aura lieu le weekend du 29-30
juin à Monceau-les-Mines. Une nouvelle assemblée générale est
prévue pour ce dimanche à 14h au parc du Peyrou.


Article publié le 15 Juin 2019 sur Lepoing.net