Mai 7, 2021
Par Campagne BDS France
360 visites


Home»Actus»A l’université du Costa Rica, de nouvelles normes éthiques interdisent le soutien à l’occupation militaire israélienne


image_pdfimage_print

Le 5 mai 2021

La Fédération des Étudiants de l’Université du Costa Rica (FEUCR) se réjouit de l’annonce que l’université ne conclura aucun accord de coopération qui soutienne le régime israélien d’occupation militaire, de colonialisme et d’apartheid.

Le 23 mars, l’université du Costa Rica a annoncé de nouvelles normes éthiques qui garantiraient que l’université ne conclura aucun accord de coopération qui soutienne le régime israélien d’occupation militaire, de colonialisme et d’apartheid.

Ces nouvelles normes éthiques font suite à une campagne menée par la Fédération des Étudiants de l’Université du Costa Rica (FEUCR) pour le boycott d’institutions académiques israéliennes complices et contre la militarisation.

Le bureau du recteur de l’université a déclaré :

“L’inquiétude de l’organe représentatif des étudiants concerne les accords internationaux avec des pays dont les gouvernements violent les droits de l’homme ou mènent des actions militaires à l’intérieur ou à l’extérieur.

A cet égard, étant donné la vocation pacifiste de notre pays et la vocation humaniste de notre université, nous proposons que tout futur accord international comporte une clause établissant que notre production de connaissances et de ressources institutionnelles ne pourra être utilisée que fondée sur des principes humanistes et ne pourra jamais servir au développement d’aucun type de connaissance ou d’industrie militaire.”

Le combat des étudiants costaricains pour mettre fin à tout soutien au militarisme, à l’apartheid et aux violations israéliennes des droits fondamentaux des Palestiniens est fondé sur l’opposition de longue date du Costa Rica à la militarisation. Le Costa Rica a supprimé sa propre armée en 1948.

Pendant ce temps, depuis la création d’Israël cette même année, les institutions académiques israéliennes ont sans cesse et avec constance joué un rôle clé dans la planification, l’implantation et la justification du régime israélien d’occupation militaire et d’apartheid qui opprime des millions de Palestiniens.

Les exigences de la FEUCR rejoignent solidairement les appels au réinvestissement des ressources utilisées pour les secteurs militaire et sécuritaire dans la recherche, l’éducation, la santé et autres domaines.

Il n’y a pas plus d’une semaine, l’Association des Professeurs de l’Université de Brasilia a voté à 80 % contre un accord de coopération avec des « sociétés technologiques israéliennes » non spécifiées que le recteur avait négocié avec l’ambassade d’Israël.

Ces succès démontrent la force croissante du mouvement BDS parmi les étudiants et les universitaires d’Amérique Latine et leur refus de permettre que les campus universitaires servent à étayer l’apartheid israélien.

Source : BDS movement

Traduction J. Ch. pour BDS France

Previous post

BOYCOTT APARTHEID LE 1ER MAI A CLERMONT-FD




Source: Bdsfrance.org