Janvier 2, 2021
Par À L'Ouest
365 visites


A l’ouest – Site coopératif d’informations locales et d’ailleurs, sur Rouen et alentours
https://a-louest.info/
Site coopératif d’informations locales et d’ailleurs, sur Rouen et alentours
fr
SPIP – www.spip.net

A l’ouest – Site coopératif d’informations locales et d’ailleurs, sur Rouen et alentours
https://a-louest.info/local/cache-vignettes/L144xH193/siteon0-245ea.png?1601405155
https://a-louest.info/
193
144

Enquêter et agir contre l’intoxication de Rouen (et du monde)
https://a-louest.info/Enqueter-et-agir-contre-l-intoxication-de-Rouen-et-du-monde-1052
https://a-louest.info/Enqueter-et-agir-contre-l-intoxication-de-Rouen-et-du-monde-1052
2020-09-21T16:44:55Z
text/html
fr

Manchette
Ecologie

<p>En soutien à la mobilisation nationale pour une Auto-défense populaire face aux dangers industriels, l’équipe de la revue Z et ses invités seront à Rouen le 26 septembre un an après le gigantesque incendie qui a ravagé l’usine chimique Lubrizol et les entrepôts de Normandie Logistique. <br class=’autobr’ />
«<small class=”fine”> </small>L’événement a eu lieu à Rouen, le 26 septembre 2019, et il y avait de la fumée noire. Est-ce un accident grave<small class=”fine”> </small>? Pas sûr. A-t-il pollué l’eau et les terres<small class=”fine”> </small>? Les études le diront. A-t-il intoxiqué les Rouennais·es<small class=”fine”> </small>? Cela (…)</p>


<a href=”https://a-louest.info/Infos-locales” rel=”directory”>Infos locales</a>

/
<a href=”https://a-louest.info/Manchette” rel=”tag”>Manchette</a>,
<a href=”https://a-louest.info/Ecologie” rel=”tag”>Ecologie</a>

<img class=’spip_logo spip_logo_left spip_logos’ alt=”” style=’float:left’ src=’https://a-louest.info/local/cache-gd2/de/0c83a2a3121dc207a9d47c21603f13.jpg?1601405159′ width=’240′ height=’180′ />
<div class=’rss_chapo’><p>En soutien à la mobilisation nationale pour une Auto-défense populaire face aux dangers industriels, l’équipe de la revue Z et ses invités seront à Rouen le 26 septembre un an après le gigantesque incendie qui a ravagé l’usine chimique Lubrizol et les entrepôts de Normandie Logistique.</p></div>
<div class=’rss_texte’><p>«<small class=”fine”> </small>L’événement a eu lieu à Rouen, le 26 septembre 2019, et il y avait de la fumée noire. Est-ce un accident grave<small class=”fine”> </small>? Pas sûr. A-t-il pollué l’eau et les terres<small class=”fine”> </small>? Les études le diront. A-t-il intoxiqué les Rouennais·es<small class=”fine”> </small>? Cela reste à prouver. L’industriel en est-il responsable<small class=”fine”> </small>? En tout cas, il s’excuse pour le désagrément.<small class=”fine”> </small>»<br class=’autobr’ />
Voilà comment nous résumions la situation il y a un an, en amorce de notre enquête à Rouen. Aujourd’hui, alors que la catastrophe de Beyrouth commence déjà à passer à l’arrière-plan, on voit se répéter les mêmes mécanismes pour nous faire accepter l’inacceptable. Un an jour pour jour après l’incendie de l’usine Lubrizol, l’équipe de Z, revue annuelle d’enquête et de critique sociale, revient à la rencontre des Rouennais·es pour présenter son enquête. Des zones industrielles de Haute-Normandie arpentées de long en large, du récit, du dessin, de la cartographie pour explorer les rouages de l’industrie pétrochimique et son impunité, décrypter la gestion gouvernementale de la catastrophe, et donner la parole à celles et ceux qui luttent, syndicalistes, gilets jaunes, médecins, habitant·es de l’aire d’accueil, paysann·es et riverain·es.<br class=’autobr’ />
Que révèle Lubrizol de l’emprise de la pétrochimie sur nos vies<small class=”fine”> </small>? Qui protège réellement le droit environnemental<small class=”fine”> </small>? Que nous apprennent les luttes menées par des habitant·es de la Seine-Saint-Denis et de Fos-sur-Mer<small class=”fine”> </small>? En réponse à l’appel à une mobilisation nationale d’auto-défense populaire contre les risques technologiques, nous vous proposons d’explorer les manières d’établir des savoirs populaires et de tisser des liens entre différents combats contre l’impunité industrielle et l’intoxication du monde. Avec l’équipe de Z, ainsi que Philippe Chamaret, président de l’Institut écocitoyen de Fos-sur-Mer qui mène ses propres enquêtes sanitaires et tente de mettre en place une expertise indépendante, et Thomas le Roux, historien des pollutions industrielles et du droit environnemental.</p>
<p>Au programme : retour sur le numéro 13 de Z : «<small class=”fine”> </small>Fumées noires et gilets jaunes<small class=”fine”> </small>», discussion, table de presse et buffet convivial<br class=’autobr’ />
Lieu : 26 septembre à 19h, Salle Ostermeyer, 11 avenue Pasteur (à côté de la préfecture), Rouen</p>
<p>© visuel : Maud Martin</p>
<p>Pour découvrir et commander le dernier numéro : <a href=”http://www.zite.fr/parutions/z13-rouenfumees-noires-et-gilets-jaunes/” class=’spip_url spip_out auto’ rel=’nofollow external’>http://www.zite.fr/parutions/z13-rouenfumees-noires-et-gilets-jaunes/</a><br class=’autobr’ />
Le site de l’Institut écocitoyen de Fos-sur-Mer : <a href=”https://www.institut-ecocitoyen.fr/” class=’spip_url spip_out auto’ rel=’nofollow external’>https://www.institut-ecocitoyen.fr/</a><br class=’autobr’ />
L’appel «<small class=”fine”> </small>Lubrizol : Notre maison brûle et nous ne regarderons plus ailleurs<small class=”fine”> </small>!<small class=”fine”> </small>»<br class=’autobr’ />
<a href=”https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/090920/appel-notre-maison-brule-et-nous-ne-regarderons-plus-ailleurs” class=’spip_url spip_out auto’ rel=’nofollow external’>https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/090920/appel-notre-maison-brule-et-nous-ne-regarderons-plus-ailleurs</a></p></div>

Projection de « Nation.s » à Rouen le 8/09
https://a-louest.info/Projection-de-Nation-par-a-Rouen-le-08-09-1047
https://a-louest.info/Projection-de-Nation-par-a-Rouen-le-08-09-1047
2020-08-27T17:16:35Z
text/html
fr

Manchette
Résistances et solidarités internationales

<p>Une projection est organisée à l’occasion de la tournée de présentation du nouveau documentaire de Florent Tillon et Hélène Magne, à La Conjuration des Fourneaux à partir de 19h30.</p>


<a href=”https://a-louest.info/Infos-locales” rel=”directory”>Infos locales</a>

/
<a href=”https://a-louest.info/Manchette” rel=”tag”>Manchette</a>,
<a href=”https://a-louest.info/Resistances-et-solidarites-internationales” rel=”tag”>Résistances et solidarités internationales</a>

<img class=’spip_logo spip_logo_left spip_logos’ alt=”” style=’float:left’ src=’https://a-louest.info/local/cache-gd2/0b/4c7d36de9482bce552b726f0ff1099.jpg?1601405159′ width=’240′ height=’180′ />
<div class=’rss_chapo’><p>Un film de Florent Tillon et Hélène Magne.<br class=’autobr’ />
La projection aura lieu en présence de Florent Tillon.</p></div>
<div class=’rss_texte’><blockquote class=”spip”>
<p>Florent Tillon et Hélène Magne ont tourné ce film pendant la campagne du referendum pour l’indépendance de 2018 en Nouvelle Calédonie. Il s’agit d’une des dernières grande colonie française, où sont opprimés les peuples Kanak depuis près de deux siècles.<br class=’autobr’ />
À un mois du second referendum du 4 octobre, le mois de septembre 2020 sera l’occasion de faire une tournée du film avec les Kanak militants vivant en France.<br class=’autobr’ />
Les débats ouvriront sur les formes de vie que nous désirons pour un avenir soutenable de notre monde. La critique de ce film ne porte pas seulement sur la politique française, mais contient bien une remise en cause radicale de l’Esprit Français lui-même ainsi que de la quasi intégralité de sa forme de vie. Un film décolonial et écologique.</p>
</blockquote>


<p><a href=”https://vimeo.com/342704806″><span class=”caps”>NATION</span>.S – <span class=”caps”>BANDE</span> <span class=”caps”>ANNONCE</span></a> from <a href=”https://vimeo.com/user930546″>florent tillon</a> on <a href=”https://vimeo.com”>Vimeo</a>.</p>
<p>La projection débutera à 19h30 à La Conjuration des Fourneaux (149 rue Saint-Hilaire à Rouen) et sera suivie d’un repas à prix libre.</p></div>

Contournement autoroutier de Strasbourg : Brochures de la ZAD du Moulin
https://a-louest.info/Contournement-autoroutier-de-Strasbourg-Brochures-de-la-ZAD-du-Moulin-1046
https://a-louest.info/Contournement-autoroutier-de-Strasbourg-Brochures-de-la-ZAD-du-Moulin-1046
2020-08-25T16:10:33Z
text/html
fr

Zad
Une

<p>Analyse de la lutte contre le Grand Contournement Ouest de Strasbourg. Perspectives pour les luttes à venir</p>


<a href=”https://a-louest.info/Analyses-11″ rel=”directory”>Analyses</a>

/
<a href=”https://a-louest.info/Zad” rel=”tag”>Zad</a>,
<a href=”https://a-louest.info/Une” rel=”tag”>Une</a>

<img class=’spip_logo spip_logo_left spip_logos’ alt=”” style=’float:left’ src=’https://a-louest.info/local/cache-gd2/c4/ddea470490e50b12197869f848a8ab.png?1601405159′ width=’240′ height=’180′ />
<div class=’rss_texte’><p>Voici des brochures rédigées par des personnes impliquées dans la lutte contre l’autoroute <span class=”caps”>GCO</span> près de Strasbourg. On s’est servi de la théorie développée par Aric Mcbay dans son ouvrage Full Spectrum Resistance afin d’analyser ce qu’on a vécu sur la <span class=”caps”>ZAD</span> du Moulin. En fait, cet ouvrage traite de différents aspects des mouvements de résistance tels que la communication, la répression, le contre-espionnage, les stratégies, les alliances etc. Ces brochures rassemblent donc des éléments théoriques mis en perspective avec la pratique que nous avons eue d’une lutte contre un projet absurde, écologiquement aberrant et ne servant que les intérêts d’une multinationale et d’élus corrompus<small class=”fine”> </small>! Cette <span class=”caps”>ZAD</span> n’existe plus pour différentes raisons (manque de mobilisation locale principalement) et les travaux du <span class=”caps”>GCO</span> battent leur plein. Il s’agit du plus grand chantier de France à l’heure actuelle. Face à cet échec, nous espérons donner des pistes pour penser les luttes de territoires à venir et agir. En effet, les erreurs nous apprennent beaucoup<small class=”fine”> </small>! Et il est important d’en garder une trace si l’on veut pouvoir les dépasser…<br class=’autobr’ />
Bonne lecture à toutes et tous<small class=”fine”> </small>!</p></div>

Thechangebook
https://a-louest.info/Thechangebook-1038
https://a-louest.info/Thechangebook-1038
2020-08-22T08:27:15Z
text/html
fr

Une
Médias

<p>Doté des fonctionnalités d’un réseau social, (mais sans pub, et serveur vocal en plus pour les <span class=”caps”>A.G.</span>), Thechangebook est davantage un outil collectif à gérer collectivement, un laboratoire in situ pour tendre vers l’autogestion.</p>


<a href=”https://a-louest.info/A-lire-ailleurs” rel=”directory”>A lire ailleurs</a>

/
<a href=”https://a-louest.info/Une” rel=”tag”>Une</a>,
<a href=”https://a-louest.info/Medias” rel=”tag”>Médias</a>

<img class=’spip_logo spip_logo_left spip_logos’ alt=”” style=’float:left’ src=’https://a-louest.info/local/cache-gd2/89/1898b1ec4c5583c2259e1112f2a147.png?1601405159′ width=’240′ height=’180′ />
<div class=’rss_chapo’><p>Au mois de janvier dernier, nous décidions de signer et de relayer l’appel contre la cession du «<small class=”fine”> </small>point Org<small class=”fine”> </small>»[1]. C’est à cette occasion que nous avions été encouragé.e.s[] à parler de <a href=”https://www.thechangebook.org” class=’spip_out’ rel=’external’>Thechangebook</a>. Et c’est vrai qu’il fallait le faire. Alors on a mis le temps, mais voilà, on revient enfin présenter ce réseau social finalement assez unique en son genre. Un exercice qui aurait pu être facile, si nous ne croulions pas déjà sous les textes de présentation de Tcb<small class=”fine”> </small>! Qu’est ce qui était urgent à dire, quoi réadapter, quoi zapper… De quoi s’arracher littéralement les cheveux<small class=”fine”> </small>! Et puis on est tombé sur cette interview de Foutou’Art…</p></div>
<div class=’rss_texte’><!–sommaire–><div class=”well nav-sommaire nav-sommaire-9″> <h2>Sommaire</h2><ul class=”spip”><li> <a name=”s-Interview-des-benevoles-du-reseau-social-alternatif-lt-lt-TheChangeBook-nbsp”></a><a href=”#Interview-des-benevoles-du-reseau-social-alternatif-lt-lt-TheChangeBook-nbsp” class=’spip_ancre’>Interview des bénévoles du réseau social alternatif «<small class=”fine”> </small>TheChangeBook<small class=”fine”> </small>» (Extraits)</a>
<ul class=”spip”><li>
<ul class=”spip”><li> <a name=”s-Pourquoi-avoir-cree-TheChangeBook”></a><a href=”#Pourquoi-avoir-cree-TheChangeBook” class=’spip_ancre’>Pourquoi avoir créé TheChangeBook<small class=”fine”> </small>?</a></li><li> <a name=”s-Un-reseau-social-c-est-quoi-en-fait”></a><a href=”#Un-reseau-social-c-est-quoi-en-fait” class=’spip_ancre’>Un réseau social c’est quoi en fait<small class=”fine”> </small>?!</a></li><li> <a name=”s-On-sait-que-Facebook-censure-certaines-images-ou-propos-y-a-t-il-nbsp”></a><a href=”#On-sait-que-Facebook-censure-certaines-images-ou-propos-y-a-t-il-nbsp” class=’spip_ancre’>On sait que Facebook censure certaines images ou propos (…), y-a-t-il également une censure sur TheChangeBook<small class=”fine”> </small>?</a></li><li> <a name=”s-Pensez-vous-que-les-reseaux-sociaux-tels-que-Twitter-ou-Facebook-puissent-nbsp”></a><a href=”#Pensez-vous-que-les-reseaux-sociaux-tels-que-Twitter-ou-Facebook-puissent-nbsp” class=’spip_ancre’>Pensez-vous que les réseaux sociaux tels que Twitter ou Facebook puissent être dangereux pour nos libertés individuelles<small class=”fine”> </small>?</a></li><li> <a name=”s-Comment-expliquez-vous-aujourd-hui-l-essor-des-reseaux-sociaux-N-y-a-t-il-nbsp”></a><a href=”#Comment-expliquez-vous-aujourd-hui-l-essor-des-reseaux-sociaux-N-y-a-t-il-nbsp” class=’spip_ancre’>Comment expliquez-vous aujourd’hui l’essor des réseaux sociaux<small class=”fine”> </small>? N’y a-t-il pas un risque d’enfermement de ses utilisateurs<small class=”fine”> </small>? Ou bien est-ce plutôt une incroyable ouverture sur le monde<small class=”fine”> </small>?</a></li><li> <a name=”s-Sur-TheChangeBook-on-retrouve-beaucoup-d-informations-militantes-en-quoi-nbsp”></a><a href=”#Sur-TheChangeBook-on-retrouve-beaucoup-d-informations-militantes-en-quoi-nbsp” class=’spip_ancre’>Sur TheChangeBook on retrouve beaucoup d’informations militantes, en quoi ce «<small class=”fine”> </small>réseau social<small class=”fine”> </small>» peut apporter de nouvelles choses dans les luttes progressives et sociales<small class=”fine”> </small>?</a></li></ul></li><li> <a name=”s-Recapitulatif-des-outils-de-Thechangebook”></a><a href=”#Recapitulatif-des-outils-de-Thechangebook” class=’spip_ancre’>Récapitulatif des outils de Thechangebook</a></li><li> <a name=”s-Notes”></a><a href=”#Notes” class=’spip_ancre’>Notes :</a>
</div></li></ul></li></ul><!–/sommaire–><p>Cette interview que <a href=”https://foutouart.fr/actu-interview-des-benevoles-du-reseau-social-alternatif-thechangebook-par-sacha/” class=’spip_out’ rel=’external’>Foutou’Art</a> nous avait infligée en 2016, à laquelle on avait travaillé collectivement, on la retrouve avec émotion en reconnaissant à travers les lignes les personnes qui les avait façonnées et qui, parfois, nous ont quitté.e.s. <br class=’autobr’ />
Alors on a choisi de vous en mettre quelques extraits ci-après, vous pouvez en lire l’intégralité sur <a href=”https://foutouart.fr/actu-interview-des-benevoles-du-reseau-social-alternatif-thechangebook-par-sacha/” class=’spip_out’ rel=’external’>Foutou’Art</a>. Depuis, en effet, le réseau reste fidèle à lui même, droit dans ses bottes. <br class=’autobr’ />
Avec, en plus :</p>
<ul class=”spip”><li> le <a href=”https://tube.thechangebook.org/” class=’spip_out’ rel=’external’>peertube</a>, qui, lui, permet de contourner un tant soit peu Ytbe,</li><li> la <a href=”http://radio.thechangebook.org/” class=’spip_out’ rel=’external’>webradio</a> , et plein de projets sympa <a href=”https://www.thechangebook.org/radiolutte/info/” class=’spip_out’ rel=’external’>auxquels se joindre</a> , ou à relancer , (comme<a href=”https://www.thechangebook.org/lephemerideanarchiste/info/” class=’spip_out’ rel=’external’>les éphémérides anarchistes</a> qui nécessitent plus de monde). Elle se dote notamment d’une nouvelle émission, une «<small class=”fine”> </small>criée publique<small class=”fine”> </small>» qui sera diffusée à partir du vendredi 3 juillet à 17H, émission quinzomadaire (toutes les deux semaines), et pour laquelle chaque personne qui le souhaite peut envoyer ses textes à crier, ou ses enregistrements, à <a href=”mailto:[email protected]” class=’spip_mail’>Radiolutte-Tcb</a> , ou <a href=”https://www.thechangebook.org/forum/thread/4381/la-cri%C3%A9e-publique” class=’spip_out’ rel=’external’>participer</a> comme elle le souhaite.</li></ul><h3 class=”spip” id=’Interview-des-benevoles-du-reseau-social-alternatif-lt-lt-TheChangeBook-nbsp’>Interview des bénévoles du réseau social alternatif «<small class=”fine”> </small><a href=”https://www.thechangebook.org” class=’spip_out’ rel=’external’>TheChangeBook</a><small class=”fine”> </small>» (Extraits)<a class=’sommaire-back sommaire-back-9′ href=’#s-Interview-des-benevoles-du-reseau-social-alternatif-lt-lt-TheChangeBook-nbsp’ title=’Retour au sommaire’></a></h3><h5 class=”spip” id=’Pourquoi-avoir-cree-TheChangeBook’>Pourquoi avoir créé TheChangeBook<small class=”fine”> </small>? <a class=’sommaire-back sommaire-back-9′ href=’#s-Pourquoi-avoir-cree-TheChangeBook’ title=’Retour au sommaire’></a></h5>
<p><strong> <i> <strong>(cf détail points communs & différences avec Facebook sur le site de <a href=”https://foutouart.fr/actu-interview-des-benevoles-du-reseau-social-alternatif-thechangebook-par-sacha/” class=’spip_out’ rel=’external’>Foutou’Art</a></strong> </strong></i></p>
<p>L’objectif était de créer un réseau militant, une plate-forme commune inter-mouvements de résistances sociales, économiques, politiques et écologiques.<br class=’autobr’ />
<a href=”https://www.thechangebook.org” class=’spip_out’ rel=’external’>TheChangeBook</a> ressemble à un réseau social, en a toutes les fonctionnalités, mais à l’inverse de <span class=”caps”>FB</span>, il est non marchand, et sans exploitation des données personnelles (géolocalisation, email, profession, hobbies, préférences) à des fins d’exploitation commerciale.<br class=’autobr’ />
(…)<br class=’autobr’ />
Tcb est […] une webzad, une zone internet à défendre, puisque fragilisée par sa résistance au modèle dominant.<br class=’autobr’ />
Il permet par ailleurs de s’exercer à la gestion collective, à son échelle, pour, peut-être, participer à la faciliter ailleurs.<br class=’autobr’ />
(…)<br class=’autobr’ />
Nous défendons des valeurs humanistes de partage et non de compétition, de solidarité et non de concurrence, d’aide et non d’exploitation, de coopération et non d’individualisme, d’échange et non de monétisation, des valeurs anti-capitalistes, anti-libérales, anti-financières. Notre but est de remettre l’humain au centre de l’intérêt général, et non le profit au centre de l’intérêt particulier.</p>
<dl class=’spip_document_913 spip_documents spip_documents_center’>
<dt><img src=’https://a-louest.info/local/cache-vignettes/L500xH370/ca87f66bdd5c0660-feba8.jpg?1601405159′ width=’500′ height=’370′ alt=” /></dt>
</dl><h5 class=”spip” id=’Un-reseau-social-c-est-quoi-en-fait’>Un réseau social c’est quoi en fait<small class=”fine”> </small>?!<a class=’sommaire-back sommaire-back-9′ href=’#s-Un-reseau-social-c-est-quoi-en-fait’ title=’Retour au sommaire’></a></h5>
<p>Un lieu imaginaire où rencontrer des gens qu’on n’aurait peut-être jamais pu croiser sans lui<small class=”fine”> </small>?<br class=’autobr’ />
Plus prosaïquement, le réseau social tel qu’on l’entend aujourd’hui, est un lieu où l’on partage tout et n’importe quoi. Dans ce cas «<small class=”fine”> </small>social<small class=”fine”> </small>» est dénué de sens politique ou éthique. C’est un outil commercial gratuit. Quand c’est gratuit généralement c’est que <span class=”caps”>VOUS</span> êtes le produit à vendre par le biais de vos informations personnelles qui intéressent les industries diverses, du restaurant à la multinationale.<br class=’autobr’ />
Dans notre cas, nous parlerons d’un réseau militant, ou d’un réseau de militant-e-s. Nous échangeons des informations politiques, économiques, artistiques, nous relayons des informations qui ne sont pas relayées par les médias mainstream ainsi que des actions ou manifestations militantes locales et alternatives au système consumériste et financier.</p>
<h5 class=”spip” id=’On-sait-que-Facebook-censure-certaines-images-ou-propos-y-a-t-il-nbsp’>On sait que Facebook censure certaines images ou propos (…), y-a-t-il également une censure sur TheChangeBook<small class=”fine”> </small>?<a class=’sommaire-back sommaire-back-9′ href=’#s-On-sait-que-Facebook-censure-certaines-images-ou-propos-y-a-t-il-nbsp’ title=’Retour au sommaire’></a></h5>
<p><i>(résumé actualisé)</i><br class=’autobr’ />
La charte de Tcb, acceptée lors de l’inscription, est exigeante. Ainsi les propagandes d’extrême droite, homophobe, sexiste, raciste, en un mot xénophobe, n’y ont pas leur place. En raison de son mur unique, la charte se rapproche en quelque sorte d’une charte éditoriale. Les membres de Tcb investi-e-s d’une conscience politique n’envisageraient pas, avant même leur arrivée sur le réseau, de publier quelque chose dont ils n’ont pas vérifié les sources, leurs intérêts, leurs réseaux. Néanmoins, Tcb n’est pas fermé aux personnes qui n’ont pas de formation et/ou de sensibilité politique, et les discussions sont ouvertes. Quand aux liens, vidéos ou images qui entrent potentiellement en contradiction avec la charte, elles sont soit soumises à l’appréciation des autres membres par des échanges publics, soit signalés à l’équipe de modération qui tranche et informe le posteur. Le cas échéant, celui-ci peut décider de supprimer son lien, son image ou son post, ou s’en remettre à la modération.</p>
<h5 class=”spip” id=’Pensez-vous-que-les-reseaux-sociaux-tels-que-Twitter-ou-Facebook-puissent-nbsp’>Pensez-vous que les réseaux sociaux tels que Twitter ou Facebook puissent être dangereux pour nos libertés individuelles<small class=”fine”> </small>?<a class=’sommaire-back sommaire-back-9′ href=’#s-Pensez-vous-que-les-reseaux-sociaux-tels-que-Twitter-ou-Facebook-puissent-nbsp’ title=’Retour au sommaire’></a></h5>
<p>A part la géolocalisation et le ciblage personnel de vos publicités, le problème vient d’ailleurs.<br class=’autobr’ />
Le Net, par l’interaction de tous ses intervenants commerciaux, industriels, politiques, policiers, financiers et administratifs, arrive, en recoupant et agrégeant toutes les informations vous concernant, à restructurer toutes vos informations. C’est le Big Data. On sait tout sur tout de vous. Vos lectures, les musiques que vous téléchargez, les manifs auxquelles vous participez, ce que vous téléchargez ….. tout de tout.<br class=’autobr’ />
En plus, à l’aide de logiciels spécifiques de repérage de mots clés dans les écrits divers (mails, posts, tchat, <span class=”caps”>SMS</span>, <span class=”caps”>MMS</span>….) on arrive à catégoriser les internautes selon des critères qui nous échappent.<br class=’autobr’ />
C’est là le vrai danger, qui devrait imposer des technologies telles Tor, <span class=”caps”>VPN</span> ou Proxy, utilisées conjointement d’ailleurs. <i>(+ supprimer tout ce qu’on utilise pas, jeter son smartphone… Mais rien n’est suffisant, en réalité)</i><br class=’autobr’ />
Nous ne sommes plus du tout anonymes sur le Web, et notre vie est mise à nu pour qui veut bien la payer pour de multiples raisons.</p>
<dl class=’spip_document_914 spip_documents spip_documents_center’>
<dt><img src=’https://a-louest.info/local/cache-vignettes/L500xH667/9490b1f51df8daf9-0787f.jpg?1601405159′ width=’500′ height=’667′ alt=” /></dt>
</dl><h5 class=”spip” id=’Comment-expliquez-vous-aujourd-hui-l-essor-des-reseaux-sociaux-N-y-a-t-il-nbsp’>Comment expliquez-vous aujourd’hui l’essor des réseaux sociaux<small class=”fine”> </small>? N’y a-t-il pas un risque d’enfermement de ses utilisateurs<small class=”fine”> </small>? Ou bien est-ce plutôt une incroyable ouverture sur le monde<small class=”fine”> </small>?<a class=’sommaire-back sommaire-back-9′ href=’#s-Comment-expliquez-vous-aujourd-hui-l-essor-des-reseaux-sociaux-N-y-a-t-il-nbsp’ title=’Retour au sommaire’></a></h5>
<p>Les deux sont possibles. Si l’utilisation des réseaux sociaux ne se traduit pas dans la vie réelle par des actions militantes ou politiques, le Net seul ne peut pas tout. Il faut associer l’action à la communication via le Net. L’action seule peut rester locale, mais par le biais des outils issus du monde du Libre, elle peut se propager, agréger d’autres luttes et se répandre.<br class=’autobr’ />
C’est ainsi que le Net peut s’avérer un complément indispensable, à condition de savoir s’en servir et se protéger des yeux et des oreilles indésirables, au moins un minimum.</p>
<h5 class=”spip” id=’Sur-TheChangeBook-on-retrouve-beaucoup-d-informations-militantes-en-quoi-nbsp’>Sur TheChangeBook on retrouve beaucoup d’informations militantes, en quoi ce «<small class=”fine”> </small>réseau social<small class=”fine”> </small>» peut apporter de nouvelles choses dans les luttes progressives et sociales<small class=”fine”> </small>?<a class=’sommaire-back sommaire-back-9′ href=’#s-Sur-TheChangeBook-on-retrouve-beaucoup-d-informations-militantes-en-quoi-nbsp’ title=’Retour au sommaire’></a></h5>
<p>TheChangeBook permet effectivement à chacun-e de trouver, diffuser et/ou relayer une information militante absente des médias de masse (ou contraints à l’auto-censure par la nature de leurs annonceurs)<br class=’autobr’ />
Mais plus encore, au sein de la famille des outils alternatifs, que TheChangeBook a rejointe voilà quatre années, il offre les moyens de s’organiser pour mener des actions de terrain quels qu’en soient leurs thèmes ou leur ampleur.</p>
<p>C’est le cadre social et ouvert dans lequel l’utilisation mutualisée d’outils externes tels que Framapad, framadates et de fonctions intégrées comme les salles de conférences virtuelles (Mumble), permettent ou permettront à terme de construire – à grande distance entre les intervenant-e-s – textes, réunions communes, rencontres interactives et autres <span class=”caps”>A.G.</span> décentralisées, et peuvent engendrer des actions de masse communes. Les interactions annexes rendues possibles dans cet environnement, les échanges, notamment autour de documents consultés collectivement, y font aussi progresser les idées, les remettent en question, les peaufinent, les précisent, et les exportent ensuite sur le net.</p>
<dl class=’spip_document_915 spip_documents spip_documents_center’>
<dt><img src=’https://a-louest.info/local/cache-vignettes/L500xH375/IndC3A9penda8bfb-25574.jpg?1601405159′ width=’500′ height=’375′ alt=” /></dt>
</dl>
<p>Par ailleurs, nos combats, qui pourtant se heurtent à un adversaire commun, souffrent beaucoup de leurs divisions systématiques. Sur Thechangebook, pour peu qu’on veuille bien faire l’effort de laisser le prosélytisme, nos idées fixes et notre agressivité au vestiaire, on a une chance d’y réapprendre à se parler, et à se découvrir complémentaires dans notre diversité. Et c’est le résultat auquel on a pu parvenir entre les personnes qui se sont engouffrées dans la gestion collective du réseau.<br class=’autobr’ />
C’est cela l’enjeu aujourd’hui, sans quoi rien n’est possible : démonter les mécanismes qui nous font perdre énergies et munitions les uns contre les autres, pour les optimiser contre un adversaire dont nous savons tous qu’il nous est commun. Et c’est dans le «<small class=”fine”> </small>faire<small class=”fine”> </small>» que ça devient possible.<br class=’autobr’ />
Lire l’intégralité de l’interview sur <a href=”https://foutouart.fr/actu-interview-des-benevoles-du-reseau-social-alternatif-thechangebook-par-sacha/” class=’spip_out’ rel=’external’>Foutou’Art</a></p>
<h4 class=”spip” id=’Recapitulatif-des-outils-de-Thechangebook’>Récapitulatif des outils de Thechangebook<a class=’sommaire-back sommaire-back-9′ href=’#s-Recapitulatif-des-outils-de-Thechangebook’ title=’Retour au sommaire’></a></h4><ul class=”spip”><li> un serveur vocal permettant les réunions décentralisées,</li><li> des outils collaboratifs (pads, tableurs partagés, mindmaps…)</li><li> un tchat individuel et des salons de discussion privés ou publics</li><li> des profils individuels</li><li> un mur commun unique à partager en bonne intelligence</li><li> un agenda regroupant les événements postés par chacun-e des membres du réseau</li><li> une architecture centrale de forum pour les besoins du réseau</li><li> des pages et/ou groupes disposant chacune de leur propre agenda, albums photos, tchat, album musical, et surtout de leur propre forum de discussion.</li></ul><h4 class=”spip” id=’Notes’>Notes : <a class=’sommaire-back sommaire-back-9′ href=’#s-Notes’ title=’Retour au sommaire’></a></h4>
<p>[1] ça s’est bien terminé pour le point org, il n’a pas été privatisé :)<br class=’autobr’ />
[2] Sur <a href=”https://paris-luttes.info/” class=’spip_out’ rel=’external’>Paris-Luttes</a> , ou nous avons initialement publié le présent l’article.</p></div>

Audionomie #3 – Fin(s) du monde
https://a-louest.info/Audionomie-3-Fin-s-du-monde-1042
https://a-louest.info/Audionomie-3-Fin-s-du-monde-1042
2020-08-21T19:48:28Z
text/html
fr

Une
Ecologie

<p>Dans ce troisième épisode d’Audionomie, nous allons nous intéresser à la notion omniprésente d’effondrement. En développant certaines critiques que soulève cette notion, nous essayons de montrer que le combat écologiste doit être résolument collectif, féministe, antiraciste et anticapitaliste.</p>


<a href=”https://a-louest.info/Analyses-11″ rel=”directory”>Analyses</a>

/
<a href=”https://a-louest.info/Une” rel=”tag”>Une</a>,
<a href=”https://a-louest.info/Ecologie” rel=”tag”>Ecologie</a>

<img class=’spip_logo spip_logo_left spip_logos’ alt=”” style=’float:left’ src=’https://a-louest.info/local/cache-gd2/b0/505b82ea1e335a4421cfcf82fa42ec.jpg?1601405159′ width=’240′ height=’180′ />
<div class=’rss_chapo’><p>Dans ce troisième épisode d’Audionomie, nous allons nous intéresser à la notion omniprésente d’effondrement. En développant certaines critiques que soulève cette notion, nous essayons de montrer que le combat écologiste doit être résolument collectif, féministe, antiraciste et anticapitaliste.</p></div>
<div class=’rss_texte’><p>Dans ce troisième épisode d’Audionomie, nous allons nous intéresser à la notion omniprésente d’effondrement. En développant certaines critiques que soulève cette notion, nous essayons de montrer que le combat écologiste doit être résolument collectif, féministe, antiraciste et anticapitaliste.<br class=’autobr’ />
Introduction :</p>
<p>La crise du Coronavirus, amenant la mort et la peur du futur, a illustré une nouvelle fois que notre société pouvait drastiquement se transformer en très peu de temps. Nous ne sommes pas à l’abri d’une catastrophe. Bien sûr, cette vérité n’est pas une découverte pour la plupart des habitants et habitantes de cette planète. Rien que les vingt dernières années, il y a eu Katrina, la canicule européenne, les feux de forêts en Russie, le tsunami dans l’océan indien et les différentes crises financières, etc. En France aussi l’idée d’une catastrophe revient dans les consciences. Le Comité invisible, dans le livre «<small class=”fine”> </small>A nos amis<small class=”fine”> </small>», écrivait que «<small class=”fine”> </small>l’horizon de la catastrophe est ce à partir de quoi nous sommes présentement gouvernés.<small class=”fine”> </small>» En fait, l’idée de la catastrophe est devenue ces dernières années tellement présente qu’on peut acheter des best-sellers sur l’effondrement à Carrefour pour une quinzaine d’euros. Mais malheureusement la prise de conscience de l’effondrement et de la catastrophe, bien qu’elle puisse pousser à l’action politique, ne propose pas de voie vers l’émancipation. Au contraire, certains livres grands publics invitent plutôt à un repli sur soi, une acceptation et, plus généralement, une dépolitisation de la question écologique. Pire encore, cette dépolitisation est parfois justifiée par le fait qu’il serait trop tard pour agir…<br class=’autobr’ />
Certaines personnes voudraient faire de la collapsologie et du concept d’effondrement quelque chose de neutre mais cela ne doit pas être le cas si on désire une transformation sociale se dirigeant vers l’action concrète, l’égalité et la liberté. Le but de cet épisode est donc de repolitiser la question de l’effondrement en critiquant certaines hypothèses de la collapsologie et en proposant, à la place, une analyse articulant les luttes contre différentes oppressions.</p>
https://audioblog.arteradio.com/embed/151077
<p>Les épisodes sont aussi disponible en écoute directe et en téléchargement sur le site<a href=”http://audionomie.net/2020/07/10/fins-du-monde/” class=’spip_out’ rel=’external’>audionomie.net.</a></p></div>

Sur le bannissement par Facebook de pages anarchistes et antifascistes et la censure digitale qui vient
https://a-louest.info/Sur-le-bannissement-par-Facebook-de-pages-anarchistes-et-antifascistes-et-la-1041
https://a-louest.info/Sur-le-bannissement-par-Facebook-de-pages-anarchistes-et-antifascistes-et-la-1041
2020-08-21T14:29:27Z
text/html
fr

Une
Médias

<p>Aujourd’hui Facebook a supprimé différentes pages de Qanon et de milices d’extrême-droite en même temps que des pages d’antifascistes et d’anarchistes, dont It’s going down et CrimethInc. Ce qui suit est une déclaration commune.</p>


<a href=”https://a-louest.info/Analyses-11″ rel=”directory”>Analyses</a>

/
<a href=”https://a-louest.info/Une” rel=”tag”>Une</a>,
<a href=”https://a-louest.info/Medias” rel=”tag”>Médias</a>

<img class=’spip_logo spip_logo_left spip_logos’ alt=”” style=’float:left’ src=’https://a-louest.info/local/cache-gd2/7a/9de95943129b1582eccf181e264247.jpg?1601405159′ width=’240′ height=’180′ />
<div class=’rss_texte’><p><strong>Aujourd’hui Facebook a supprimé différentes pages de Qanon et de milices d’extrême-droite en même temps que des pages d’antifascistes et d’anarchistes, <a href=”https://itsgoingdown.org/” class=’spip_out’ rel=’external’>dont It’s going down</a> et<a href=”https://crimethinc.com” class=’spip_out’ rel=’external’>CrimethInc</a>. Ce qui suit est une déclaration commune.<br class=’autobr’ />
</strong></p>
<p>Facebook (<span class=”caps”>FB</span>) a supprimé plusieurs pages qu’ils croient être connectées à crimethinc.com et itsgoingdown.org, parmi d’autres pages anarchistes et antifascistes, officiellement parce qu’elles «<small class=”fine”> </small>soutiennent la violence<small class=”fine”> </small>». Cela n’a rien à voir avec stopper la violence mais tout avec la répression des mouvements sociaux et des moyens de tout un chacun de s’organiser localement.</p>
<p><span class=”caps”>FB</span> s’est toujours vendu comme un moyen d’aider les gens à créer des réseaux pour répondre à leurs besoins. Des représentants de <span class=”caps”>FB</span> ont fièrement parlé de leur rôle dans le soulèvement égyptien. Leur décision de bannir les mouvements sociaux montre qu’ils sont tout-à-fait prêts à s’engager pour que les seules formes d’activisme qui émergent soient celles qui bénéficient au pouvoir en place. Donald Trump a demandé pendant des mois ce coup de bâton dans une série de posts sur les réseaux sociaux qui accusaient explicitement les anarchistes et les antifas lors du mouvement national de protestation cristallisé par la violence policière endémique aux <span class=”caps”>US</span>.</p>
<p>La définition de la violence n’est pas neutre. Dans la définition de <span class=”caps”>FB</span>, il est légitime pour la police de tuer un millier de personnes par an tout en en expulsant, kidnappant et emprisonnant des millions — il est légitime de bombarder des civils, tant que l’agresseur est un gouvernement établi — mais c’est «<small class=”fine”> </small>violent<small class=”fine”> </small>» d’empêcher un suprémaciste blanc d’attaquer une foule ou de renvoyer une cartouche de lacrymo aux flics qui l’ont lancée. Baillonner les voix de celleux qui cherchent à protéger leurs communautés de la violence blanche et institutionnelle est une décision nette de normaliser la violence tant que ceux qui l’utilisent sont un pouvoir établi.<br class=’autobr’ />
<span class=’spip_document_917 spip_documents spip_documents_center’>
<img src=’https://a-louest.info/local/cache-vignettes/L500xH256/capture_d_ecran_du_2020-08-21_14-23-34-4754d.png?1601405159′ width=’500′ height=’256′ alt=”” /></span></p>
<p>Mettre les anarchistes et les antifas dans le même sac que les milices d’extrême-droite qui soutiennent explicitement l’État est un mouvement stratégique pour brouiller les pistes. C’est la même opération qu’avait menée William Barr [1] en créant un groupe de travail au département de la Justice sur les «<small class=”fine”> </small>extrémistes anti-gouvernement<small class=”fine”> </small>» de toutes sortes. Dans le cas de la Justice, ça leur permet de montrer du doigt les attaques de milices d’extrême-droite pour demander des ressources pour attaquer celleux qui sont en première ligne pour défendre les communautés de ce genre d’attaques. Ils essayent de faire la même chose aux gens de Black Lives Matter, en les associant aux néos-nazis et aux nationalistes blancs dans la case «<small class=”fine”> </small>extrémistes raciaux<small class=”fine”> </small>».</p>
<p>Après qu’un fasciste ait tué Heather Heyer pendant le mouvement «<small class=”fine”> </small>Union de la droite<small class=”fine”> </small>» à Charlottesville, une énorme pression populaire est montée pour virer les fascistes et les suprémacistes des réseaux sociaux. Cette fois-ci, l’impulsion vient d’en haut, à un moment où les mouvements sociaux ont été essentiels pour l’ouverture à l’échelle nationale des discussions à propos de l’oppression et de la violence d’État. C’est une contre-attaque des gens au pouvoir contre les sites qui ont publié les idées de celleux qui se sont mobilisé·e·s contre le fascisme à Charlottesville. Ce n’est pas une coïncidence que ça arrive peu après que Trump ait déployé les troupes fédérales à Portland, Oregon, provoquant des semaines d’émeutes. Pendant que l’extrême-droite continue à s’organiser sur <span class=”caps”>FB</span> et que millions de gens répandent des mensonges dangereux à propos du Covid, <span class=”caps”>FB</span> coopère activement avec l’administration Trump pour réprimer les voix dissidentes.</p>
<p>Ne nous y trompons pas, si ceci passe sans réaction, ça ne s’arrêtera pas là. Plus il devient banal que les gouvernements puissent décider de quelles voix peuvent s’exprimer sur les réseaux sociaux, plus la censure va s’infiltrer profondément dans la société et plus elle va façonner ce qu’il est possible de penser, d’imaginer.</p>
<p>Si vous vous sentez concerné·e·s, s’il vous plaît utilisez tous les moyens à votre disposition pour diffuser ce message. <span class=”caps”>FB</span> ne devrait pas pouvoir décider pour vous de ce qui est un discours sensé. Ensemble, solidairement, nous pouvons créer un monde meilleur, dans lequel personne de sensé n’a à craindre que les fascistes, les gouvernements ou des compagnies multi-milliardaires ne puissent supprimer sa liberté d’expression.<br class=’autobr’ />
<span class=’spip_document_918 spip_documents spip_documents_center’>
<img src=’https://a-louest.info/local/cache-vignettes/L500xH512/crimethinc-resp1056-f2344.jpg?1601405159′ width=’500′ height=’512′ alt=”” /></span></p>
<table class=”spip” summary=””>
<caption>Note</caption>
<tbody>
</tbody>
</table>
<p>Ndt : <a href=”https://itsgoingdown.org” class=’spip_out’ rel=’external’>It’s going down</a> et <a href=”https://crimethinc.com” class=’spip_out’ rel=’external’>CrimethInc</a> sont deux importants médias anarchistes aux États-Unis. D’autres pages reliées à des groupes anarchistes ou antifascistes ont également été supprimées<small class=”fine”> </small>; c’est le cas de celles de <a href=”https://thebasebk.org” class=’spip_out’ rel=’external’>The Base</a>, <a href=”https://www.revolutionaryabolition.org/” class=’spip_out’ rel=’external’>Revolutionnary Abolitionist Movement</a>ou <a href=”https://pnwylf.noblogs.org” class=’spip_out’ rel=’external’><span class=”caps”>PNW</span> Youth Liberation Front</a>.</p></div>

Audionomie #1 et #2 – Le confusionnisme
https://a-louest.info/Audionomie-1-et-2-Le-confusionnisme-1040
https://a-louest.info/Audionomie-1-et-2-Le-confusionnisme-1040
2020-08-16T13:24:36Z
text/html
fr

Une
Antifascisme

<p>Cet épisode débute l’analyse théorique du confusionnisme qui désigne l’injection d’idées réactionnaires dans les milieux militants à l’aide de techniques rhétoriques et de manipulation.</p>


<a href=”https://a-louest.info/A-ecouter” rel=”directory”>A écouter</a>

/
<a href=”https://a-louest.info/Une” rel=”tag”>Une</a>,
<a href=”https://a-louest.info/Antifascisme” rel=”tag”>Antifascisme</a>

<img class=’spip_logo spip_logo_left spip_logos’ alt=”” style=’float:left’ src=’https://a-louest.info/local/cache-gd2/5b/300a842b09be87dda4b5334b36fe16.jpg?1601405159′ width=’240′ height=’180′ />
<div class=’rss_chapo’><p>Lancement d’Audionomie : un podcast qui explore différentes idées qui traversent la gauche autonome et, plus généralement, les mouvements qui agissent pour une transformation radicale de la société. Venez écouter les deux premiers épisodes sur le confusionnisme<small class=”fine”> </small>!<br class=’autobr’ />
Présentation rapide</p>
<p>Audionomie est un outil de vulgarisation théorique et de réflexion qui s’adresse à toute personne intéressée par les pratiques et les théories pour l’émancipation sociale. Son but est le développement d’armes intellectuelles et politiques pour les luttes en cours et à venir. Pour l’instant, le podcast est composé essentiellement de l’écriture et de la lecture de textes, mais il devrait prendre aussi la forme d’interviews et d’enquêtes.</p></div>
<div class=’rss_texte’>https://audioblog.arteradio.com/embed/145390
<p>Dans le dernier épisode, nous avions décortiqué une interview de Chouard qui illustrait les trois premières techniques rhétoriques du confusionnisme : la redéfinition de concepts, la défense non-critique de la liberté de débat et la hiérarchisation des luttes. Dans ce deuxième épisode consacré au confusionnisme, nous allons considérer quelques exemples supplémentaires. Puis, nous proposerons, à la fin de cet épisode, une définition systématique du confusionnisme et quelques outils d’auto-défense intellectuels.</p>
https://audioblog.arteradio.com/embed/146973
<p> Les épisodes sont aussi disponible en écoute directe et en téléchargement sur le site<a href=”http://audionomie.net/” class=’spip_out’ rel=’external’>audionomie.net</a>.</p></div>

Rouen, la métropole smart, sous contrôle
https://a-louest.info/Rouen-la-metropole-smart-1039
https://a-louest.info/Rouen-la-metropole-smart-1039
2020-08-16T12:01:13Z
text/html
fr

Une
Contrôle social

<p>Adopté le 22 juillet par la métropole, un dispositif de surveillance «<small class=”fine”> </small>de haute technologie<small class=”fine”> </small>» et de contrôle dans les bus, officiellement pour lutter contre le harcèlement, sera actif dès octobre.</p>


<a href=”https://a-louest.info/Chroniques” rel=”directory”>Chroniques</a>

/
<a href=”https://a-louest.info/Une” rel=”tag”>Une</a>,
<a href=”https://a-louest.info/Controle-social” rel=”tag”>Contrôle social</a>

<img class=’spip_logo spip_logo_left spip_logos’ alt=”” style=’float:left’ src=’https://a-louest.info/local/cache-gd2/32/b0021bec4d9e8aebb12412668fa110.jpg?1601405160′ width=’240′ height=’180′ />
<div class=’rss_chapo’><p>Des haut-parleurs sont installés aux arrêts de Bus par la métropole : une expérimentation de 3 ans afin de «<small class=”fine”> </small>lutter contre le harcèlement<small class=”fine”> </small>». A terme, le dispositif sera pourvu de «<small class=”fine”> </small>détecteur automatique de mouvement<small class=”fine”> </small>» et d’une «<small class=”fine”> </small>retransmission instantanée au poste de commandement centralisé<small class=”fine”> </small>».</p></div>
<div class=’rss_texte’><p>Par ailleurs, «<small class=”fine”> </small>dans les véhicules à proprement parler, des outils technologiques permettront d’identifier rapidement les situations anormales<small class=”fine”> </small>», comme un «<small class=”fine”> </small>capteur d’incivilité<small class=”fine”> </small>» qui «<small class=”fine”> </small>lancera une alerte si le niveau sonore est trop élevé<small class=”fine”> </small>» ou des «<small class=”fine”> </small>boutons de demande d’arrêt pourront être actionnés en cas de situation de détresse.</p>
<p>Enfin, «<small class=”fine”> </small>une caméra intelligente détectera les objets abandonnés et le conducteur du bus aura lui aussi les moyens de lancer l’alerte si besoin<small class=”fine”> </small>».</p>
<p>Adopté le 22 juillet 2020 par le nouveau maire de Rouen, le dispositif débutera en octobre et complètera les dispositifs existants déjà comme ces haut-parleurs présents dans les arrêts de Teor et métro qui diffusent les messages liés aux possibles contraventions en cas d’absence de masque.<br class=’autobr’ />
Le coût estimé du dispositif est de 250 000 euros.</p>
<p>On n’a jamais vu de dispositif policier mettre fin au harcèlement, empêcher un viol, changer les comportements d’oppression. Ils sont plutôt garant d’un pouvoir toujours au-dessus des autres.</p>
<p>Ces projets, présentés comme bienveillants et attentifs aux autres, font en réalité partie d’un ensemble d’expérimentaions de mise sous surveillance totale de l’espace urbain à des fins policières. De Rouen à Marseille partout la ville n’est qu’un laboratoire du contrôle de demain.</p>
<p>«<small class=”fine”> </small><i>Résister à la surveillance totale de nos villes et de nos vies</i><small class=”fine”> </small>» Ainsi se présente dans le manifeste le projet du site <a href=”https://technopolice.fr/villes/” class=’spip_out’ rel=’external’>Technopolice</a> qui recensse les projets de surveillance technologique sur le territoire.</p>
<blockquote class=”spip”>
<p>À Toulouse, Valenciennes ou Paris, on expérimente la vidéosurveillance réputée «<small class=”fine”> </small>intelligente<small class=”fine”> </small>» car fondée sur le traitement automatisé des flux vidéos pour imposer la reconnaissance faciale.</p>
<p>À Saint-Étienne, une startup s’allie avec la mairie pour déployer des micros dans l’espace urbain afin d’alerter la police en cas de bruit suspect.</p>
<p>À Marseille ou Nice, des industriels voraces comme Thalès ou Engie avancent main dans la main avec les élus pour pousser leurs projets de «<small class=”fine”> </small>Safe City<small class=”fine”> </small>», sorte de couteau-suisse sécuritaire qui va de la reconnaissance des émotions dans l’espace public urbain à l’interconnexion massive de bases de données à des fins de police prédictive, en passant par la surveillance des réseaux sociaux.</p>
<p>Les nouvelles technologies informatiques comme le Big Data et l’Intelligence Artificielle sont la clé de voûte de ces différents projets. Ce sont elles qui doivent permettre de faire sens de toutes les données que l’on saura produire ou collecter, établir des corrélations, faire des recoupages statistiques, tracer des individus ou administrer des lieux.</p>
</blockquote>
<p>Vous pouvez participez au projet et connaître differentes mise en place de dispositifs technologiques en allant sur le site de <a href=”https://technopolice.fr/villes/” class=’spip_out’ rel=’external’>Technopolice</a>.</p></div>

Appel à soutien contre le Carnage au Carnet (44)
https://a-louest.info/Appel-a-soutien-contre-le-Carnage-au-Carnet-44-1037
https://a-louest.info/Appel-a-soutien-contre-le-Carnage-au-Carnet-44-1037
2020-07-26T11:05:27Z
text/html
fr

Ecologie
Une

<p>L’estuaire de la Loire est en danger<small class=”fine”> </small>! La Confluence des Luttes de l’Ouest et le Collectif Stop Carnet font appel à votre soutien pour implanter la résistance contre ce Carnage au Carnet (44)<small class=”fine”> </small>!</p>


<a href=”https://a-louest.info/A-lire-ailleurs” rel=”directory”>A lire ailleurs</a>

/
<a href=”https://a-louest.info/Ecologie” rel=”tag”>Ecologie</a>,
<a href=”https://a-louest.info/Une” rel=”tag”>Une</a>

<img class=’spip_logo spip_logo_left spip_logos’ alt=”” style=’float:left’ src=’https://a-louest.info/local/cache-gd2/c6/91e48d9f8c2b49b9d0c16e0cf199f8.png?1601405160′ width=’240′ height=’180′ />
<div class=’rss_texte’><!–sommaire–><div class=”well nav-sommaire nav-sommaire-4″> <h2>Sommaire</h2><ul class=”spip”><li> <a name=”s-L-Estuaire-de-la-Loire-est-menace-par-un-nouveau-carnage”></a><a href=”#L-Estuaire-de-la-Loire-est-menace-par-un-nouveau-carnage” class=’spip_ancre’>L’Estuaire de la Loire est menacé par un nouveau carnage<small class=”fine”> </small>!</a></li><li> <a name=”s-COMMENT-NOUS-SOUTENIR”></a><a href=”#COMMENT-NOUS-SOUTENIR” class=’spip_ancre’><span class=”caps”><span class=”caps”>COMMENT</span></span> <span class=”caps”><span class=”caps”>NOUS</span></span> <span class=”caps”><span class=”caps”>SOUTENIR</span></span></a></li><li> <a name=”s-LA-LUTTE-AU-CARNET”></a><a href=”#LA-LUTTE-AU-CARNET” class=’spip_ancre’><span class=”caps”><span class=”caps”>LA</span></span> <span class=”caps”><span class=”caps”>LUTTE</span></span> <span class=”caps”><span class=”caps”>AU</span></span> <span class=”caps”><span class=”caps”>CARNET</span></span></a></li><li> <a name=”s-LA-RESISTANCE-EST-FERTILE-EN-LOIRE-ATLANTIQUE”></a><a href=”#LA-RESISTANCE-EST-FERTILE-EN-LOIRE-ATLANTIQUE” class=’spip_ancre’><span class=”caps”><span class=”caps”>LA</span></span> RÉ<span class=”caps”><span class=”caps”>SISTANCE</span></span> <span class=”caps”><span class=”caps”>EST</span></span> <span class=”caps”><span class=”caps”>FERTILE</span></span> <span class=”caps”><span class=”caps”>EN</span></span> <span class=”caps”><span class=”caps”>LOIRE</span></span>-<span class=”caps”><span class=”caps”>ATLANTIQUE</span></span> :</a>
</div></li></ul><!–/sommaire–><h3 class=”spip” id=’L-Estuaire-de-la-Loire-est-menace-par-un-nouveau-carnage’>L’Estuaire de la Loire est menacé par un nouveau carnage<small class=”fine”> </small>!<a class=’sommaire-back sommaire-back-4′ href=’#s-L-Estuaire-de-la-Loire-est-menace-par-un-nouveau-carnage’ title=’Retour au sommaire’></a></h3>
<p><strong>Le Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire prévoit d’implanter une nouvelle zone industrielle de 110ha sur la rive sud de la Loire, sur le site naturel du Carnet près de Paimboeuf (44) et de commencer les travaux de destruction dès l’automne 2020 (51ha de zones humides concernées).</strong></p>
<p>Une grande mobilisation inter-luttes est prévue les 29 et 30 août prochains pour implanter la résistance au Carnet.</p>
<p>La <a href=”https://laissebeton.org/” class=’spip_out’ rel=’external’>Confluence des Luttes de l’Ouest</a> et le collectif <a href=”https://stopcarnet.fr” class=’spip_out’ rel=’external’>Stop Carnet</a> font appel à votre soutien pour lutter contre ce projet destructeur<small class=”fine”> </small>!</p>
<p><span class=’spip_document_911 spip_documents spip_documents_center’>
<img src=’https://a-louest.info/local/cache-vignettes/L500xH708/carnet2930-dc298.png?1601405160′ width=’500′ height=’708′ alt=”” /></span></p>
<h3 class=”spip” id=’COMMENT-NOUS-SOUTENIR’><span class=”caps”>COMMENT</span> <span class=”caps”>NOUS</span> <span class=”caps”>SOUTENIR</span><a class=’sommaire-back sommaire-back-4′ href=’#s-COMMENT-NOUS-SOUTENIR’ title=’Retour au sommaire’></a></h3><ul class=”spip”><li> Participez au grand week-end de résistance festive les 29 et 30 août prochains, vers paimboeuf (44), plus d’infos ici : <a href=”https://stopcarnet.fr/carnage-au-carnet-en-bord-de-loire-44-implantons-la-resistance-les-29-et-30-aout-prochains/” class=’spip_out’ rel=’external’>Carnage au Carnet : implantons la résistance<small class=”fine”> </small>!</a></li></ul><ul class=”spip”><li> Afin de préparer au mieux l’événement, nous avons prévu quelques jours de chantiers collectifs la semaine du 24 août.<br class=’autobr’ /> Que ce soit pendant, avant ou après le week-end, toute participation est la bienvenue<small class=”fine”> </small>!<br class=’autobr’ /> Alors si vous voulez rejoindre l’équipe et contribuer à l’auto-organisation de cette mobilisation, n’hésitez pas à remplir ce formulaire que voici :<br class=’autobr’ /> <a href=”https://framaforms.org/preparation-du-week-end-de-mobilisation-des-29-et-30-aout-2020-au-carnet-1593085870″ class=’spip_out’ rel=’external’>https://framaforms.org/preparation-du-week-end-de-mobilisation-des-29-et-30-aout-2020-au-carnet-1593085870</a></li></ul><ul class=”spip”><li> Nous sommes à la recherche de structures type barnums, chapiteaux ainsi que de palettes et de bois pour divers types de construction afin d’accueillir le Village des Luttes et les concerts au programme du week-end des 29-30 août.</li></ul><ul class=”spip”><li> Si vous ne pouvez pas venir au week-end des 29 et 30 août prochains mais souhaitez soutenir la lutte depuis votre localité, n’hésitez pas à nous contacter sur : [email protected] ou à rejoindre la <a href=”https://laissebeton.org/” class=’spip_out’ rel=’external’>Confluence des Luttes</a><small class=”fine”> </small>!</li></ul><h3 class=”spip” id=’LA-LUTTE-AU-CARNET’><span class=”caps”>LA</span> <span class=”caps”>LUTTE</span> <span class=”caps”>AU</span> <span class=”caps”>CARNET</span><a class=’sommaire-back sommaire-back-4′ href=’#s-LA-LUTTE-AU-CARNET’ title=’Retour au sommaire’></a></h3>
<p>Le <a href=”https://stopcarnet.fr/la-loire-en-danger-le-carnet-un-site-naturel-a-proteger/” class=’spip_out’ rel=’external’>Carnet</a>, c’est 395 ha de zone naturelle et sauvage en bord sud de Loire.<br class=’autobr’ />
Le Carnet, c’est 63% de zones humides précieuses, qui participent à la fertilisation des sols, atténuent les crues, protègent les littoraux.<br class=’autobr’ />
Le Carnet abrite pas moins de 116 espèces protégées .<br class=’autobr’ />
Le Carnet c’est aussi l’un des derniers corridors migratoires sur l’estuaire de la Loire, protégé des nuisances de l’activité humaine et industrielle.<br class=’autobr’ />
Le Carnet, c’est une lutte populaire historique et acharnée contre un projet de centrale nucléaire (abandonné en 1997), l’une des plus grandes victoires écologiques de ces 30 dernières années<small class=”fine”> </small>!</p>
<p><strong>Ce projet industriel au Carnet est emblématique de tout ce qu’on ne veut plus pour notre avenir :</strong></p>
<p>Le Grand Port Maritime de Nantes Saint Nazaire, projette de bétonner quelques 110 ha de zone naturelle, pour y aménager un parc «<small class=”fine”> </small>éco-technologique<small class=”fine”> </small>». Les travaux de destruction des zones humides sont attendus cet automne-hiver 2020 pour permettre le remblaiement du site l’an prochain<small class=”fine”> </small>! #ZeroArtificialisationNette</p>
<p>Le Carnet fait de plus partie des premiers <a href=”https://www.lefigaro.fr/conjoncture/des-sites-industriels-cle-en-main-pour-attirer-les-investisseurs-20200720″ class=’spip_out’ rel=’external’>sites livrés «<small class=”fine”> </small>clés en mains<small class=”fine”> </small>»</a> par Macron aux industriels, symbole d’une France «<small class=”fine”> </small>Territoire d’industrie<small class=”fine”> </small>», prête à tout pour accueillir le moindre investisseur dans l’espoir de relancer la machine infernale de la croissance économique .. Mais à quel prix<small class=”fine”> </small>?!</p>
<p><span class=’spip_document_912 spip_documents spip_documents_center’>
<img src=’https://a-louest.info/local/cache-vignettes/L500xH282/78_projets-24864.png?1601405160′ width=’500′ height=’282′ alt=”” /></span></p>
<p><strong>Alors qu’on est face à une extinction massive des espèces, au dérèglement climatique, alors qu’on est conscient de l’impact de l’artificialisation des sols, Macron et le Grand Port Maritime persistent et signent : ils condamnent à mort l’estuaire de la Loire.</strong></p>
<p>Le Carnet est donc surtout symbolique de l’enfumage des politiques néo-libérales qui verdissent leurs discours médiatiques tout en répandant le chaos climatique et social partout dans le monde, en toute impunité. <br class=’autobr’ />
C’est un crime que de sacrifier des trésors de biodiversité pour une nouvelle implantation industrielle, lorsqu’on a l’avenir des générations futures entre les mains.</p>
<p><strong>Alors aujourd’hui, c’est tout ce monde sauvage au Carnet qui a de nouveau besoin de nous pour le préserver, alors même qu’on a désespérément besoin de lui pour survivre<small class=”fine”> </small>!</strong></p>
<h3 class=”spip” id=’LA-RESISTANCE-EST-FERTILE-EN-LOIRE-ATLANTIQUE’><span class=”caps”>LA</span> RÉ<span class=”caps”>SISTANCE</span> <span class=”caps”>EST</span> <span class=”caps”>FERTILE</span> <span class=”caps”>EN</span> <span class=”caps”>LOIRE</span>-<span class=”caps”>ATLANTIQUE</span> :<a class=’sommaire-back sommaire-back-4′ href=’#s-LA-RESISTANCE-EST-FERTILE-EN-LOIRE-ATLANTIQUE’ title=’Retour au sommaire’></a></h3>
<p>Nous appelons aussi à soutenir <a href=”https://levillagedupeuple.noblogs.org/” class=’spip_out’ rel=’external’>Le Village du Peuple à Donges</a><small class=”fine”> </small>! Situé quasiment en face du site du projet industriel du Carnet, de l’autre côté de la Loire, une zone naturelle et agricole de près de 50ha est menacée par un autre projet d’extension des activités industrielles du Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire<small class=”fine”> </small>!<br class=’autobr’ />
Les habitant-e-s du Village du Peuple, qui occupent la ferme et prairies menacées d’expulsion, vous invitent à participer à des chantiers collectifs tout au long de l’été.</p>
<p>Du 24 au 28 août a aussi lieu sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes une semaine de rencontres intergalactiques sur les soulèvements internationaux de ces derniers mois ainsi que le rassemblement ZadEnvies du 28 au 30 août, consacré entre autres, aux possibilités de «<small class=”fine”> </small>Composer des mondes face aux désastre environnemental<small class=”fine”> </small>».</p>
<p>Du <a href=”https://www.facebook.com/Le-Village-du-peuple-2090939627641088/” class=’spip_out’ rel=’external’>Village du Peuple de Donges</a> à la <a href=”https://www.facebook.com/events/295576311469609/” class=’spip_out’ rel=’external’>fête Inter-Luttes au Carnet</a>, des <a href=”https://zad.nadir.org/spip.php?article6730″ class=’spip_out’ rel=’external’>Rencontres Intergalactiques</a> à <a href=”http://www.zadenvies.org/” class=’spip_out’ rel=’external’>ZadEnvies</a>, il y aura cet été un front déter’ dans le 44 pour lutter contre leur monde mortifère<small class=”fine”> </small>!</p>
<p>En comptant sur votre soutien et/ou présence.</p>
<p><strong><span class=”caps”>NOUS</span> <span class=”caps”>SOMMES</span> <span class=”caps”>LA</span> <span class=”caps”>LOIRE</span> <span class=”caps”>QUI</span> <span class=”caps”>SE</span> DÉ<span class=”caps”>FEND</span><small class=”fine”> </small>!</strong></p></div>

Bigeard déboulonné à Dreux
https://a-louest.info/Bigeard-deboulonne-a-Dreux-1036
https://a-louest.info/Bigeard-deboulonne-a-Dreux-1036
2020-07-26T11:01:18Z
text/html
fr

Une

<p>Dans la ville de Dreux, le jour de la fête nationale, un groupe a déboulonné un panneau honorant un criminel de masse : le général Bigeard. <br class=’autobr’ />
La ville de Dreux a choisi d’honorer un assassin de masse, Marcel Bigeard, en baptisant une rue à son nom. C’était le 18 octobre 2019 en présence du maire de la commune et de 200 parachutistes nostalgiques du temps des colonies et de la guerre contre-révolutionnaire, en Indochine, en Algérie ou encore à Madagascar. <br class=’autobr’ />
Nous n’avons pas oublié que Bigeard, c’est la (…)</p>


<a href=”https://a-louest.info/A-ecouter” rel=”directory”>A écouter</a>

/
<a href=”https://a-louest.info/Une” rel=”tag”>Une</a>

<img class=’spip_logo spip_logo_left spip_logos’ alt=”” style=’float:left’ src=’https://a-louest.info/local/cache-gd2/9d/bb7eabc62dd25f66290625d17a5e2a.jpg?1601407474′ width=’240′ height=’180′ />
<div class=’rss_chapo’><p>Dans la ville de Dreux, le jour de la fête nationale, un groupe a déboulonné un panneau honorant un criminel de masse : le général Bigeard.</p></div>
<div class=’rss_texte’><blockquote class=”spip”>
<p>La ville de Dreux a choisi d’honorer un assassin de masse, Marcel Bigeard, en baptisant une rue à son nom. C’était le 18 octobre 2019 en présence du maire de la commune et de 200 parachutistes nostalgiques du temps des colonies et de la guerre contre-révolutionnaire, en Indochine, en Algérie ou encore à Madagascar.</p>
<p>Nous n’avons pas oublié que Bigeard, c’est la systématisation des enlèvements, de la torture, des disparitions et assassinats de milliers d’Algériens. Bigeard, c’est les «<small class=”fine”> </small>crevettes Bigeard<small class=”fine”> </small>», cette pratique consistant a éliminer les résistant-e-s en les jetant dans la mer Méditerranée depuis des hélicoptères, les pieds lestés de ciment.</p>
<p>Il est temps pour nous d’enterrer le gaullisme. Il est temps pour nous de faire disparaître tous les relents du colonialisme. A l’heure où le monde fait tomber partout les statues des ordures qui ont participé à l’esclavage et à la colonisation, nous avons choisi de déboulonner les plaques de la rue Bigeard à Dreux.</p>
<p>En ce 14 juillet 2020, journée de la barbouzerie nationale, de la guerre et de l’impérialisme, nous avons voulu rappeler que nous ne sommes toujours pas débarrassés de leur vieux monde.</p>
<p>Contre le colonialisme et les violences d’Etat, ni oubli, ni pardon.</p>
<p>Groupe Henri Curiel.</p>
</blockquote>
<p><span class=’spip_document_910 spip_documents spip_documents_center’>
<img src=’https://a-louest.info/local/cache-vignettes/L500xH674/110015350_3129297613773057_3976630740656966404_o-a6f62.jpg?1601441544′ width=’500′ height=’674′ alt=”” /></span></p>
<p><span class=”caps”>PS</span> – De nombreuses communes ont choisi d’honorer Bigeard en lui donnant des noms de rues, et pas simplement dans le 54, en Meurthe-et-Moselle (il est né à Toul)… A vos clés anglaises<small class=”fine”> </small>!</p></div>




Source: A-louest.info