Mars 8, 2018
Par Mille Babords
275 visites

Une cinquantaine d’organisations féministes, de défense des droits humains et de syndicats de salarié-es lancent un appel collectif à un rassemblement à partir de 15h40 sous l’Ombrière du Vieux Port sur le thème “Toutes en Grève !” puisqu’à partir de cette heure-là elles travaillent gratuitement au regard des 26% d’écart moyen de rémunération entre les femmes et les hommes.

Et à partir de 18H ce rassemblement se poursuivra par une manifestation au départ du Vieux Port. Le titre de l’appel est : PAS DE PROGRES SOCIAL SANS EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES !

Le 8 mars, n’est pas « la journée de la femme », l’heure n’est pas à la fête, rappellent les signataires.

Nous dénonçons la féminisation de la pauvreté et les conséquences désastreuses des politiques d’austérité sur les femmes. Rien ne peut justifier ces écarts de salaires. Nous n’acceptons pas que la majorité des femmes soit encore scotchée au plancher collant des métiers dévalorisés à prédominance féminine et des temps partiels subis. Nous n’acceptons pas que les femmes soient écrasées par un plafond de verre qui les empêche d’accéder aux responsabilités.

Les statisticiens optimistes prévoient qu’en laissant les choses évoluer « naturellement », nous atteindrons l’égalité dans 169 ans ! Nous ne pouvons pas attendre ! L’égalité entre les femmes et les hommes est une question de justice sociale, pour que cessent les violences économiques, sexistes et sexuelles, y compris dans l’entreprise.

Sexisme ordinaire, harcèlement, agressions sexuelles, viols, mutilations sexuelles, mariages forcés, violences conjugales, lesbophobie et féminicides… Les violences sexistes et sexuelles concernent toute la société, tous les milieux et tous les âges. Les chiffres sont terriblement stables et le phénomène massif. Comment supporter qu’en 2018, la première cause de décès des femmes de 19 à 44 ans, soit la violence masculine ?

Nous luttons contre cet archaïsme social de la disponibilité du corps des femmes, pour qu’enfin la liberté sexuelle des femmes et des hommes soit totale, débarrassée des violences et pour que le désir puisse être pensé en réciprocité.

Nous soutenons les migrantes et les réfugiées et nous n’admettons pas les discriminations comme celles visant les femmes handicapées.

L’égalité entre les femmes et les hommes exige une volonté politique de tous les instants et des moyens humains et financiers importants. Les 0,006% du budget de l’Etat accordés aux droits des femmes, ne peuvent nous satisfaire. Prévention, formation, accompagnement, sanction, nécessitent des moyens conséquents pour que la situation change enfin !

SIGNATAIRES :

COLLECTIF 13 DROITS DES FEMMES : ANCRAGES, ATOUTS FEMMES, CENTRE EVOLUTIF LILITH, DIS-FORMES, FEMMES SOLIDAIRES, ÉCLOSION 13, ÉVREUX, ENSEMBLE !, FEMMES FORUM MÉDITERRANÉE, FORUM FEMMES MÉDITERRANÉE, FSU13, IMAGES ET PAROLES, LES AILES DE SILIGI, LES 3G, MOUVEMENT JEUNES FEMMES, MOUVEMENT DE LA PAIX, OSEZ LE FÉMINISME !, PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS, RÉSISTER AUJOURD’HUI, SOS FEMMES 13, SNUIPP13-FSU, SYLKA BEAUTÉ SANTÉ. COORDINATION DE LA MARCHE MONDIALE DES FEMMES 13 PACA : adhérentes individuelles, CEL, COLLECTIF 84 DROITS DES FEMMES, FEMMES FAMILLE FONT VERT, GAMS SUD, MOUVEMENT DE LA PAIX 13, MRAP 13, UNION DES FEMMES DU MONDE NOIR, 3G, UNION SYNDICALE SOLIDAIRES 13 & 84 (et un appel séparé pour manifester au Vieux port à 18H à sur les mêmes thèmes de la CGT13).

PARTENAIRES : ATTAC 13, AMICALE DU NID 13, AMNESTY INTERNATIONAL 13, LIGUE DES DROITS HUMAINS 13, MOUVEMENT DU NID 13, PLANNING FAMILIAL 13.




Source: