8 mai 1945, Berlin, capitale de la terreur nazie est libérée par l‘armée soviétique qui fait sa jonction avec les armées américaines, anglaises et françaises.

C’en est fini de la dictature raciste et fasciste qui a assujetti l’Europe pendant des années.

La France sort ruinée de ces années de collaboration et d’avilissement pétainiste, mais, grâce à sa résistance, particulièrement communiste […], elle est moralement debout et dispose du programme du Conseil National de la Résistance, intitulé « Les Jours Heureux ».

Il est moderne, novateur, social et égalitaire. Il ouvre la voie à un projet de société favorable au peuple tel que la nation n’en a pas connu jusqu’alors.

https://www.les-crises.fr/15-mars-1…

Ce programme s’élabore en écho de la déclaration de Philadelphie du 10 mai 1944 par laquelle les nations, unanimes, ont alors affirmé le lien absolu entre les dimensions sociales et économiques des sociétés.

https://www.ilo.org/global/about-th…

Ainsi l’exploitation de l’homme par l’homme était-elle bannie, la guerre et les camps ayant montré jusqu’où l’abaissement de l’humain au niveau d’une ressource, pouvait mener !

C’est pourquoi le collectif rennais « LES JOURS HEUREUX » marque avec force le 75ᵉ anniversaire de la chute du nazisme.

Nous affirmons, plus que jamais, la primauté de l’humain sur toute autre valeur, qu’elle soit économique ou financière.

Car, même si cette dernière se présente sous les traits de la modernité, il ne s’agit que de la vieille idéologie de la mise en concurrence des humains entre eux, qui est encore imposée aujourd’hui dans notre pays.

Rennes le 8 mai 2020

Contact : contact lesjoursheureuxrennes.fr


Article publié le 08 Mai 2020 sur Rennes-info.org